PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Chasse aux mages [PV : Edelweiss Ackroyd]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
25
Messages :
40
Jewels :
115000
Date d'inscription :
23/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Ven 15 Avr - 8:32
Enfin la situation était sous contrôle, tous les mages étaient attachés individuellement et les deux coéquipières étaient sauves. Reina avait pu sentir le pouls d'Edelweiss, ce qui la rassura quelque peu. Pourtant son corps portait toutes les traces d'une bataille des plus acharnées : vêtements tachés de sang, visage sale, traces de congélation sur son corps. Bien qu'elle ne sache pas vraiment d'où elle avait pu sortir un sort de glace, étant chasseuse céleste, mais c'était impressionnant. Bien sûr Reina n'aurait tué personne et était dans le fond dégoûtée que ces gens aient vu leur vie s'achever alors que la veille ils s'amusaient sûrement entre eux dans la joie et la bonne humeur. Mais ce n'était pas le moment de se faire du souci, désormais elle était à Dark Chess, tout ce qu'elle ferait serait approuvé par l'empereur, tant que c'était pour son bien et celui de Dark Chess.

Les hungry demons n'étaient plus, et pourtant Reina pouvait entendre des voix et des bruits de pas. Le bâtiment dans lequel elles se reposaient avaient été le théâtre d'un affrontement très bruyant, il était dévasté de toutes parts. Reina voulait récupérer les mages afin de les livrer, mais son corps refusait de bouger, épuisé par ces combats et par l'utilisation intensive de magie. Pourtant il fallait s'en charger, l'empereur ne se contenterait pas d'une main revenant bredouille d'une mission de démantèlement. Il la punirait sans doute si jamais ça lui arrivait, elle qui appartenait à la meilleure guide noire d'Acaria, elle n'était pas censée connaître la défaite. Pourtant quelque chose lui disait que tout ça n'allait pas se dérouler comme prévu, surtout si les civils s'en mêlaient.

C'est alors qu'une main apparut d'à côté d'Edelweiss pour lui faire respirer du produit soporifique pour ne pas la brusquer. Aucun d'entre eux ne semblait maîtriser de magie pour endormir, c'était apparemment la meilleure solution pour capturer les mages qui avaient mis sans dessus-dessous le village. Reina eu aussi droit à un sommeil prématuré, alors qu'elle tentait en vain de se débattre et d'utiliser sa magie. Malheureusement rien n'y faisait, elle se sentait toujours autant vaseuse, jusqu'à ce qu'elle plonge dans un sommeil profond. Avant de sombrer, la demoiselle adressait un regard vengeur à ceux qui osaient s'en prendre à elle en ce moment. Elle comptait bien recommencer la mission jusqu'à ce qu'elle la réussisse, avec ou sans sa partenaire du jour.

Quelques longues minutes plus tard, Reina se réveilla avec une petite migraine. La première chose qu'elle remarqua était qu'on l'avait solidement enchaînée dans une cellule réservée aux gens comme elle, des mages noirs. Ensuite en bougeant elle s'aperçut qu'elle était attachée à Edelweiss, dos contre dos, ainsi que bâillonnée, contrairement à sa collègue. Elle était sans doute la plus dangereuse, en effet elle pouvait même se délivrer avec sa bouche. Même si en réalité elle était plus dangereuse dans ses paroles que dans sa mâchoire elle-même, ce n'était pas une mauvaise idée. Ainsi ils n'auraient pas à l'entendre les menacer ou autre chose, ce qui frustrait beaucoup la Chess. Elle essayait de bouger pour réveiller Edelweiss, mais pas trop fort pour ne pas lui faire mal. Si cette dernière voulait s'échapper d'une technique de vent, elle risquait aussi de blesser celle à qui elle était reliée. Cependant Reina était grandement sous-estimée, elle savait déjà comment s'échapper et capturer, il fallait juste trouver le moyen d'enlever le bâillon qui l'empêchait de parler.

http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Dim 17 Avr - 12:50


Girls like wolves
ft. Edelweiss & Reina


Quelque chose te réveille. Enfin plutôt, on te secoue. Tu clignes des yeux, retrouvant ta vue peu à peu. Tu ne bouges pas, toujours épuisée du combat que tu as mené. Tu as mal au crâne et tu peines à réaliser la situation dans laquelle tu es. Que s'est-t'il passé ? Tu es tombée dans un lourd sommeil et après ? Ton corps te fait souffrir, tu as l'impression d'avoir des bleus de partout, que ce soit à l'extérieur ou à l'intérieur. Tu as toujours cette odeur de sang, ton sang aux narines, même s'il semble avoir séché.

Tu ne sais pas combien de temps tu es restée à reprendre peu à peu conscience, mais suffisamment pour faire impatienter ta collègue. Tu te rends enfin compte que vous êtes attachée dos à dos, vos mains liées et elle bâillonnée contrairement à toi. La première chose qui te vient à l'esprit, c'est pourquoi es-tu la seule à avoir eu ce traitement de faveur ? Enfin, ne cherche pas à répondre à cette question. Tu reprends tes esprits. Vous êtes dans une cellule dans l'incapacité de bouger. Il n'y a personne aux alentours. Penseraient-t'ils que vous soyez en situation de ne rien faire ? Tu tournes la tête pour croiser le regard de Reina. Elle semble vouloir dire quelque chose, mais avec ce qu'elle a devant la bouche, impossible pour elle de parler. Elle a peut-être un plan pour sortir d'ici ? Ou bien elle veut simplement crier pour les menacer de les avoir traiter ainsi ? Dans tout les cas, tu sais que tu dois faire quelque chose pour l'aider.

Tu réfléchis. Sans tes mains, difficile de faire quoique ce soit. Seuls tes pieds peuvent bouger, mais tu te vois mal te tordre dans tout les sens et enlever le bâillon avec tes orteils. Tu n'es pas une contorsionniste... Il va falloir utiliser la magie. Cependant, quel sort et surtout, comment faire pour ne pas blesser ta coéquipière ? Pour la technique, tu penses savoir laquelle : Aero-Lames te semble adaptée. Mais tu ne l'as jamais utilisé dans de telles conditions. Tu devais à chaque fois savoir où va se faire le courant d'air créé, mais ici tu peux difficilement correctement voir le bâillon. De plus, tu dois tracer le courant avec tes doigts. Or, tu peux à peine les bouger. Exécuter ceci avec une précision chirurgicale te semble bien difficile... Mais pas impossible. Tu pourras dans tout les cas couper le bâillon, mais le faire sans blesser ta partenaire...

Tu hésites. C'est tellement risqué, tu peux lui faire une belle entaille sur le visage et ça ne fait pas du bien ! Tu doutes à nouveau, mais pas pour la même raison : dans cette situation ce n'est pas toi qui va te faire tuer, mais tu n'as pas envie de blesser celle avec qui il s'est avéré que tu t'entendais plutôt bien. Tu as pourtant blessé, et même tuer plusieurs personnes cette nuit, mais simplement imaginer le faire sur une amie, ça te révulse. Pourtant, vous n'allez pas rester là à ne rien faire, et attendre sagement que vos geôliers reviennent...

Tu n'as pas le choix. Il est temps de te faire confiance, autant que la rose semble avoir confiance en toi. Tu lui chuchotes alors pour la prévenir :

« Je vais couper le bâillon, ne bougez surtout pas et tourner le plus possible votre tête vers moi afin que je puisse bien le voir. »

Tu visualises le courant que tu veux créer. Il apparaît non loin de la tête de Reina, sans pour autant la frôler. Tu le fais bouger suivant les mouvements de ton index que tu as su mobilisé. C'est doucement que tu l'amène vers le bout de tissu, sans le quitter des yeux. Un peu plus, encore un peu... Aussitôt qu'il touche le bâillon, il se scinde en deux et tu fais aussitôt disparaître ton sort, n'osant aller plus loin. Tu avais utilisé une incroyable concentration pour y arriver si bien que tu te sens affaiblie sur le coup. Tu ne pourras pas réussir cet exploit de sitôt...

« Si vous avez une idée pour sortir de là, je suis preneuse... »

Tu continues de parler à voix basse, guettant l'arrivée d'autres individus à tout moment...

made by lizzou – icons & gif by tumblr



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
25
Messages :
40
Jewels :
115000
Date d'inscription :
23/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Jeu 21 Avr - 14:14
Heureusement que les habitants avaient mis Reina avec Edelweiss, si elle ne pouvait pas se délivrer de son bâillon pour le moment elle pourrait sans doute compter sur l'aide de sa partenaire. Après tout elle maîtrisait le vent, c'était un élément qui avait la chance de revêtir plusieurs formes. Peut-être qu'avec une bonne habileté la chasseuse pouvait se charger de ce qui empêchait la Chess de les délivrer toutes les deux. Il ne suffisait vraiment pas de grand chose pour que les chaînes leur tombent aux pieds, juste un corps en moins. Les civils avaient tout de même serré les chaînes très fort, en rétractant son ventre ça ne changeait rien du tout, elle était toujours aussi fortement immobilisée. Si elle pouvait au moins bouger les mains pour jouer sur les noeuds, mais c'était tout aussi impossible pour le moment, Reina allait devoir compter sur Edelweiss. Elle avait tout de même perdu pas mal de sang, si c'était bien le sien sur ses vêtements, ce qui la questionnait sur son efficacité. Surtout que plus le temps passait plus les autres mages blancs retrouvaient leurs forces, il fallait empêcher ça à tout prix, au risque de devoir tout reprendre depuis le début.

Sans plus attendre, la chasseuse se mit en tête de lui ôter son bâillon en entendant les cris étouffés de Reina qui essayait de prononcer seulement quelques mots. Par chance elle semblait s'être bien rétablie, les merveilles des enfants de dragons était bien leur caractère exceptionnel, autant en attaque qu'en défense qu'en récupération. La demoiselle ne pouvait pas en dire autant malheureusement, elle était encore courbaturée et fatiguée, si bien que le sommeil la tenaillait encore et toujours, sans compter ses muscles en compote. Cependant il allait bien falloir qu'elle fournisse un dernier effort pour capturer le reste des mages blancs afin de terminer le boulot. Pour cela, la chasseuse créa un tourbillon de petite taille afin de trancher son bâillon heureusement constitué de tissu non adhésif.

Il ne fallut pas longtemps pour que la fille en blanc et rouge vienne à bout de ce qui empêchait Reina de passer à la suite du plan, ou plutôt passer au plan B. Il était temps d'apprendre à ces fous qui était Dark Chess et de quoi cette guilde était capable, ou surtout elle en réalité. Une fois débarrassée de son bâillon, la Chess abandonné son ancienne méthode pour se délivrer. Elle pensait utiliser un renforcement très localisé au niveau de sa sueur en se débattant, la rendant plus acide afin de ronger les chaînes. Cependant ça prenait trop de temps, et si elle utilisait un autre liquide tout aussi acide, rien ne lui garantissait de réussir avant d'être couverte de honte. Au lieu de ça, elle tendit la langue au-dessus des chaînes pour laisser couler sa salive le long de sa langue. Un mince filet vint alors recouvrir les maillons jusqu'à les faire fondre doucement mais sûrement.

Quelques minutes très longues plus tard, la chaîne céda, libérant les deux mages en même temps au niveau du corps. Usant d'une surprenante souplesse, Reina arriva à laisser couler un mince filet sur les chaînes qui retenaient leurs poignets ensemble deux par deux, fragilisant toute la structure jusqu'à ce que la force vienne à bout des entraves. La demoiselle se leva alors en frottant la poussière sur ses vêtements rapidement avant de lancer un regard vers la chasseuse, pas peu fière de son renforcement spécial.


-Tu es toujours d'attaque pour continuer la mission ? Il faut en profiter tant que les mages sont amochés.

Malgré le charisme dont elle faisait preuve et ses paroles encourageantes, Reina tremblait de faiblesse en tendant sa main. Elle ne voulait surtout pas faire mauvaise figure devant celle qu'elle avait fait retrouver sa confiance plus tôt dans la journée. Elle savait que les forces qu'elle avait retrouvées n'étaient que provisoires, Reina ne savait pas combien de temps elle avait gagné, mais une chose était sûre : tant qu'elle pouvait bouger un seul doigt, elle ferait tout pour réussir une mission. Peu importe combien de fois elle devait s'y prendre et combien de temps allait s'écouler entre le début et la fin. Dark Chess ne pouvait pas échouer.



Cinq minutes, c'est le temps de liberté qu'il te reste
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Mer 4 Mai - 18:53


Girls like wolves
ft. Edelweiss & Reina


C'est par une étrange méthode que la Chess vous libère. Utiliser de la salive pourrait te dégoûter facilement, mais tu ne montres rien. La situation dans laquelle tu te trouves ne te permet pas de te comporter ainsi. Toi-même tu es pleine de sang séché, le tiens mêlé à ceux de tes victimes, ce qui est loin d'être quelque chose que tu apprécies. Quand tu feras face à un miroir, tu reprendras conscience de la réalité et redeviendra la chère Edelweiss qui tient à conserver sa blancheur à tout prix.

De nouveau en état de bouger, tu allais te lever lorsque ta partenaire te tend une main, t'invitant à continuer la mission. Tu la regardes et te rend compte de son état. Même tremblante et fatiguée, elle se tient debout. Tu ne peux qu'admirer ce courage dont elle fait preuve. Si toi aussi tu avais une telle ténacité, alors jamais tu ne te montrerais faible. Et tu n'allais pas recommencer de sitôt : tes doutes sont effacés, et c'est avec un regard brillant d'une lueur déterminée que tu lui réponds :

« Bien sûr que je continue. Il faut finir cette mission, nous ne pouvons pas échouer. »

Tu te relèves. C'est décidé, elle qui t'a permis de te tenir droite, tu vas l'aider à ne pas tomber rapidement. A toi de devenir son soutient. C'est le rôle d'un partenaire, ainsi que celui du dragon des cieux que de pouvoir aider ses alliés en cas de besoin. Elle t'a beaucoup apporté, peut-être n'en a-t'elle pas conscience, mais tu aimerais la remercier.

Seuls les barreaux de la cellule vous empêchent de continuer. Ta magie ne peut rien contre l'acier, tu en as d'ailleurs payé les frais face au combat contre le maître de la guilde blanche. Si tu ne possédais pas ton gardian yao, tu ne serais pas là en train de chercher une solution, qui pourtant est évidente. Tu regardes Reina : est-t'elle encore capable de réutiliser une salive aussi acide que celle qui a brisé vos chaînes ?

Soudain, du bruit provient du couloir qui donne sur la pièce où se trouve votre cage. Vous n'avez pas suffisamment été discrètes, si bien que vous avez éveillé l'attention des civils et peut-être mages qui vous ont capturés. Ton cerveau tourne à mille à l'heure. Il n'y a plus de temps à perdre :

« Je vais les distraire avec ma magie, j'espère que ça te laissera le temps pour briser ces barreaux. »

Tu te prépares à lancer un sort. Tu ne vas pas invoquer un vent sophistiqué, tu vas rester dans le basique, mais efficace. Alors, quand la première silhouette ennemie apparaît, tu inspires profondément et envoie un puissant rugissement du dragon des cieux qui empêche les gardes d'approcher, et ceux qui sont arrivés dans la pièce, se retrouvent plaqués contre le mur du fond, en face de vous. La bourrasque s'arrête, pour que tu puisses reprendre ton souffle. Les ennemis hésitent à rentrer, mais il passe quand même et se prenne à nouveau ton sort, moins puissant cette fois-ci, mais pas inefficace. Tu sais cependant, que tu n'arriveras pas à enchaîner tes rugissements, tes réserves de magie ont bien été consommées et n'oublions pas que ton corps est fatigué, blessé par les coups que tu as reçu. Ce n'est que ta volonté qui te permet de tenir encore debout, et de te motiver à aller jusqu'au bout.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

hrp:
 



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
25
Messages :
40
Jewels :
115000
Date d'inscription :
23/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Jeu 12 Mai - 13:01
Nul ne pouvait dire quand Reina allait s'effondrer de fatigue, sans doute après avoir une fois de plus dépassé ses limites. Pour elle le prix à payer pour une mission aussi cruciale ne saurait pas être petit, en effet elle avait conscience de l'importance du sacrifice. Par chance elle avait établi ses limites alors qu'elle ne faisait vraiment beaucoup d'efforts, comme quand on relevait un défi pour blaguer, on ne prenait pas vraiment ça au sérieux pour se donner réellement à fond. De ce fait Reina avait bien l'intention de finir la mission même si elle devait se mettre en danger. Même si elle n'aimait pas du tout admettre sa propre faiblesse, elle devait bien l'avouer, elle était épuisée. Le corps humain était comme ça, et c'était le mieux pour son organisme de respecter les limites vitales. La Chess fut également ravie que la chasseuse blanche (et rouge) montre sa motivation sans même qu'elle ait à intervenir. Les chasseurs de dragons étaient vraiment plus performants sur tous les fronts, il n'y avait pas photo entre son corps et le sien. Il se pouvait qu'Edelweiss soit juste mieux endurante, mais personne ne pouvait vraiment comparer efficacement.

Le seul souci était qu'elles étaient toujours enfermées dans leur cellule, libérées de leurs entraves certes, mais pas pour autant libres d'aller là où elles le voulaient. Edelweiss ne semblait pas avoir confiance en ses capacités, ce pourquoi elle n'avait pas encore envoyé les barreaux voler au loin. C'était donc à Reina de s'en charger avec le second souffle que lui avait conféré son corps pendant la durée de la mission et le temps que Dark Chess vienne récupérer les corps. Sans plus attendre, la demoiselle renforça sa jambe d'une lueur intense avant de donner un violent coup de botte dans la serrure de la porte, la faisant s'écraser contre le mur dans le prolongement des barreaux non sans un certain fracas. Pendant ce temps, Edelweiss tenait écarté les troupes pour qu'on ne l'empêche pas d'effectuer sa sortie fracassante de la cellule et de la prison campagnarde. Une fois cela fait, la demoiselle se dirigea vers les responsables de leur emprisonnement; elle mettait tout le village dans le même panier à défaut de pouvoir donner un visage. Par chance tout le monde était à terre en train de se tenir le corps, que ce soit la tête, le buste, ou un autre endroit touché par les projections. Reina était fière de sa partenaire, elle n'avait pas usurpé son titre de chasseuse de dragons.

D'un petit sourire en coin, Reina invita non sans une galanterie surjouée sa partenaire afin qu'elle la rejoigne une fois le tapis rouge déroulé par elle-même. Il ne restait plus que le plus gros à terminer, à savoir capturer les rescapés un par un en entrant dans les maisons. Elle lui donna de la corde parmi ce qu'il y avait dans les environs alors qu'elle prenait des chaînes, à court de corde pour tout ce troupeau. Ce n'était pas un souci si elle devait juste ouvrir un maillon pour le refermer dans un autre, avec son renforcement elle pouvait facilement le faire. Elle sortit alors de la prison jusque dans la rue principale où la glace étrangement apparue avait fondu avec leur évanouissement. Une fois arrivée au milieu du chemin en largeur, elle se tourna vers sa compagne de mission.


-Voilà ce qu'on va faire maintenant : on entre dans les maisons sans mettre de gants et on force les civils à nous dire si ils cachent un mage blanc chez eux, et où exactement. Si tu peux éviter de les tuer, je t'en serais reconnaissante, mais ne te fais pas tuer pour autant, je préfère que ce soit eux qui meurent au lieu de toi. Les chasseurs de dragon ne courent pas les rues. En parlant de rue, je prendrai le flanc gauche. Des questions ?

Par moments Reina était plus autoritaire que nécessaire, mais c'était son caractère, elle aimait commander aux autres depuis son entrée dans les rangs personnels de l'empereur. Edelweiss pouvait très bien refuser de procéder comme ça, mais pour Reina c'était le tout pour le tout, il ne fallait pas hésiter à menacer les civils pour obtenir d'eux les informations de la guilde. Le combat, le vrai combat, ne commençait que maintenant.



Cinq minutes, c'est le temps de liberté qu'il te reste
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Mer 8 Juin - 10:52


Girls like wolves
ft. Edelweiss & Reina


Tu arrêtes ton sort après avoir entendu le bruit de la serrure projetée contre un mur. Reina venait de littéralement défoncer ce qui vous empêchait de sortir. Ton hurlement du dragon des cieux a quand même eu son effet escompté : vos geôliers étaient à terre, reprenant difficilement leurs esprits. Il faut dire que se faire projeter contre un mur, ça ne fait pas vraiment du bien...

La Chess t'invite à sortir avec une galanterie surjouée. Tu rentres dans son jeu, t'inclinant en relevant légèrement ta jupe lorsque tu arrives à sa hauteur. Tu ne dois sûrement pas être vraiment classe dans tes vêtements ensanglantés et ta chevelure décoiffée, mais ta collègue n'en paye pas de mine non plus, même si elle ne le laisse pas paraître. Vous êtes toutes les deux fatiguées et pourtant toujours debout, ce qui est le plus important en cet instant. Car votre mission n'est pas terminée.

La rose te donne de la corde, de quoi attacher plusieurs personnes pour les mettre hors d'état de nuire, sans les tuer, comme elle te le fait bien remarquer une fois sortie dans la rue. Tu ne peux t'empêcher de ressentir un peu de honte d'y être allée si fort : était-ce vraiment nécessaire d'aller jusque là ? Certes, ils pouvaient nuire à ta vie, mais n'est-ce pas toi l'intruse qui est venue leur rendre une visite non amicale ? Enfin, il est trop tard, ce qui est fait est fait. Tu ne peux plus rien changer. Au moins, les plus forts de la guilde ne pourront plus vous nuire, et seul des individus plus faibles vous attendent. Les attacher devra être suffisant.

Tu allais hocher la tête pour montrer ton accord lorsque tu remarques un détail non négligeable : le mage d'acier qui t'avait donner bien du fil à retordre avait disparu ! Tu reconnais la rue dans laquelle tu t'étais battue, où tu avais invoqué Shanoé. Le QG de la guilde blanche se trouve en face, marquée par tes attaques de dragon slayer. Tu constates aussi que les corps des autres mages que tu avais éliminés ne sont plus là. Mais pour ces derniers, tu es sûre de les avoir achevés. En ce qui concerne l'iron man... Ton guardian yao semblait avoir fini le travail, cependant tu te souviens qu'elle t'avait dit qu'elle te laissait la suite. L'aurait-t'elle juste rendu inconscient ? Tu étais tellement fatiguée que tu n'as même pas bougé pour aller vérifier si la vie l'avait quitté. Tu commences à prendre peur : tu te sens incapable de l'affronter à nouveau. Tout tes sorts sont inefficaces contre lui et ce n'est pas ta rapière D'Artagnan qui pourra t'aider...

Heureusement, tu te dis qu'il ne doit pas avoir eu le temps de récupérer des attaques du cryophénix. Vous ne semblez pas avoir passer trop de temps évanouies et enfermées. Il a bien été salement amoché, avec un peu de chance il sera trop faible pour se déplacer et lancer des coups puissants, comme ceux qu'il t'a asséné. Néanmoins, tu juges prudent de signaler cette information à ta partenaire :

« Les mages que j'ai affronté ont disparus. Je pense que les villageois ont dû simplement déplacés les corps, mais j'ai un doute concernant le mage d'acier. Je ne suis pas sûre qu'il soit mort... »

Tu marques une pause, pendant laquelle tu regardes ton alliée :

« Même s'il doit être encore blessé, il est fort. Sans mon guardian yao, je ne serais sûrement plus là. Fais attention. »

Tu la tutoie assez récemment, néanmoins ça te semble naturel désormais. Vous avez partagés suffisamment de moments difficiles pour arrêter d'être formelle.

« On se rejoint ici une fois le travail fini ? »

Le mage d'acier avait brisé ton lacrima de communication, par conséquent, vous n'avez plus aucun moyen de vous contacter. Si tu veux lui faire parvenir les informations que tu auras récolter, il vaut mieux savoir où tu peux la retrouver...

made by lizzou – icons & gif by tumblr
hrp:
 



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
25
Messages :
40
Jewels :
115000
Date d'inscription :
23/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Mar 14 Juin - 13:05
Maintenant que les deux mages étaient sortis de leur cellule et de leur lieu d'enfermement, il ne leur restait plus qu'à capturer de nouveau le reste des mages. Reina d'un côté et Edelweiss de l'autre, aucune fuite ni mage blanc épargné. C'était la suite de la mission, la dernière étape de cette longue mission qui n'avait cessé de rebondir dans tous les sens à cause du surmenage du duo. Par chance aucune des deux n'avait envie d'abandonner, heureusement que parmi elles se trouvait une chasseuse de dragons réputée comme ses semblables pour sa force de vie et sa ténacité. Reina avait beau être une humaine lambda comparée à Edelweiss, elle avait tout de même de quoi rivaliser avec elle niveau ténacité ainsi qu'en puissance.

Depuis déjà quelques heures, Edelweiss avait du sang séché sur elle, sans doute en grande partie le sien. De plus elle avait lancé un sort de congélation qui avait surpris Reina quand elle a vu ça. Cette chasseuse n'avait peut-être pas assez balancé la sauce sur les mages les plus costauds. En effet comme elle le soulignait, ils avaient disparu des lieux de l'incident glaciaire, seul l'élément en question restait encore sur place. Soit tout le monde avait été emmené et enterré, soit il s'était échappé spontanément. Peut-être que son élément n'avait pas suffi à vaincre ces mages, ce qui était fort dommage. Petit à petit un rictus se formait sur les lèvres de la Main de l'empereur alors que sa collègue dévoilait ses craintes personnelles en voyant les lieux de l'incident vides. En effet il y avait de quoi craindre, mais Reina ne craignait pas pour sa vie, malgré que déjà la fatigue la tenaille, elle craignait pour la tête du mage dont elle parlait.


-Finalement on va procéder autrement. Je te laisse les deux flancs, tu n'auras qu'à menacer les habitants de ton air le plus sérieux et leur exiger les mages blancs. Pour ma part j'ai bien envie de m'assurer d'une chose ou deux avec le mage que tu penses ne pas avoir battu. Après tout, t'es déjà assez amochée, c'est mieux si je te donnais une tâche plus reposante. Dans leur état, tu devrais les maîtriser facilement, chasseuse de dragons.

Sur ces mots, batte sur l'épaule, la demoiselle marcha vers une caisse et la détruisit avec force pour provoquer du boucan. Elle voulait attirer le seul mage capable de se mouvoir, loin de cette autre bande d'amateurs qu'il semblait diriger de par sa force. Si Edelweiss avait dû faire appel à son gardien Yao sans arriver à le tuer, c'est qu'il avait un autre niveau que le menu fretin, encore plus haut que le duo qu'elle avait affronté plus tôt. Elle allait même jusqu'à le provoquer oralement pour qu'il se montre afin qu'ils s'affrontent dans un duel qui ne risquait pas forcément de finir bien pour l'un des deux. Par chance et sûrement par orgueil également, le mage se pointa finalement devant Reina, alors qu'Edelweiss était laissée en retrait volontairement. Elle avait non seulement envie de venger celle qu'il avait dépassée pour qu'elle invoque son gardien en renfort. Elle voulait aussi se mesurer à un mage vraiment solide afin de voir qui allait tomber le premier.

Le combat pouvait commencer, sans doute le dernier de la Chess vu son état de fatigue avancée qui avait déjà trop demandé à son corps. Par chance, il allait être équilibré car le mage aussi était blessé. En revanche il ne semblait pas en souffrir beaucoup vu l'intégrité intacte de son corps, mais il avait tout de même des bandages au cas où ça se compliquerait. Reina aussi était blessée, mais contrairement à lui elle ne les dévoilait pas en les démarquant d'un tissu de couleur claire, elle les dissimulait le plus possible. Un sourire s'affichait aussi sur le visage du mage d'acier qui avait déjà recouvert son corps de métal plus solide que n'importe quelle poutre. L'avantage était qu'il y avait de la vie sous ce métal, ce n'était plus pareil que de tabasser des blocs. La batte de la demoiselle s'illumina alors d'une lueur rouge sang alors qu'elle s'apprêtait à son dernier renforcement. Ce n'était pas sa dernière action, loin de là, mais si jamais elle perdait son renforcement par fatigue, c'en serait fini d'elle pour le coup. Heureusement elle avait prévu un atout dans sa manche pour ce genre de cas.


-Renforcement, niveau deux : titanium. Dans trois minutes je te fais bouffer tes dents, tu ne viendras pas te plaindre.

Bien évidemment le mage n'avait aucune idée de ce qu'était la magie de Reina, mais il pouvait aisément deviner à quoi servait ce qu'elle portait sur l'épaule. Son corps était recouvert d'acier, si bien qu'il ne se pressait pas pour attaquer. Il était plus défensif qu'autre chose et était fier de son caractère intouchable, malgré que devant lui se trouve une mage tout sauf faible. Avant même qu'il n'ait le temps de réagir, Reina glissa vers lui en se baissant légèrement et lui décocha un uppercut avec sa batte renforcée avant d'enchaîner avec un violent coup à la figure qui l'envoya percuter un mur non loin. Même si il avait été surpris, le mage restait intact. Par chance son attaque avait eu des répercussions à retardement, si bien qu'une fissure ensanglantée apparut bientôt au niveau de sa pommette. Il fallait vraiment la prendre au sérieux, le métallique l'avait maintenant compris.

Sans plus attendre, il riposta d'un coup de poing dans l'estomac de Reina, lui faisant cracher une gerbe de salive au passage. Il avait le mérite d'assurer autant en attaque qu'en défense, elle n'avait pas une simple poutre en acier devant elle mais bien un combattant d'expérience. Malgré la douleur, la demoiselle ne perdit pas instant en fracassant sa batte contre le flanc de sa tête. Le coup porté le déboussola temporairement, ce qui lui permit d'enchaîner avec un swing horizontal vers sa figure. Le bout de sa batte heurta de plein fouet sa mâchoire, mais malheureusement il n'en ressortit qu'avec un bleu ou deux, rien de très méchant comme blessure. Il fallait peut-être que Reina augmente encore le niveau de son renforcement afin de pouvoir briser cette défense presque impénétrable.


-Renforcement, niveau trois : Détonation.

Il était dangereux pour elle de continuer plus loin, car ses bras encaissaient très mal un tel niveau, mais elle s'en moquait. Tant qu'elle pouvait serrer sa batte elle continuerait de frapper avec sans retenue. Le mage en face d'elle était bien trop coriace pour son niveau actuel, le métal ne se brisait pas de simples coups de batte, il en avait sûrement vu d'autres. Le métallique ne tarda pas à charger la tête la première vers elle pour lui infliger l'équivalent d'un violent coup de bélier dans le ventre, de quoi la plonger dans le plus profond sommeil. Par chance, au lieu de l'affronter de front et risquer de briser sa batte, la demoiselle esquiva agilement et infligea un nouveau coup dans la mâchoire du mage. Cette fois le bruit était plus fort car une explosion avait eu lieu à l'impact, renforçant encore plus le choc. Le métallique vola à quelques mètres avant de retomber lourdement en se tenant la bouche de douleur. Plusieurs dents étaient tombées par terre et du sang coulait d'entre ses lèvres. Fou de rage, l'individu fonça vers Reina avec un enchaînement rapide au corps à corps. Il voulait lui briser chaque os du corps pour montrer la différence de résistance entre une peau molle et une peau d'acier.

Les bras de la Chess avaient beaucoup souffert du recul de la technique, si bien qu'elle se sentait lâcher prise. Par chance elle arrivait encore à esquiver ses coups plus lents que la normale dus à la lourdeur de son corps. Finalement la demoiselle décida de lâcher sa batte pour transmettre le même renforcement à son poignard. Alors qu'elle vit une ouverture plus grande entre deux coups chez son adversaire, elle se faufila sur le côté de son corps afin d'infliger une entaille sur tout le long de son torse en diagonale. "Entaille sanglante" Sous le choc, la lame se brisa en mille morceaux, ne laissant en main que la poignée du poignard. En revanche du côté du mage d'acier, le résultat n'était pas aussi radical, mais une giclée de sang sortit tout de même de sa plaie profonde. Son corps redevint normal et il s'écroula finalement dans un long cri de douleur. Le bras de Reina qui avait porté le dernier coup s'était brisé également sous le choc, si bien qu'elle aussi rompait le silence dans la douleur atroce. Par chance elle avait encore Edelweiss de son côté, ainsi qu'un lacryma de communication. Elle attendait juste de savoir si elle avait réussi avant d'appeler Dark Chess pour leur demander de venir chercher les mages. En attendant, tout ce qu'elle pouvait faire était de tenir debout en traînant lamentablement sa batte de sa seule main valide sur le sol.




Cinq minutes, c'est le temps de liberté qu'il te reste
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Dim 26 Juin - 11:59


Girls like wolves
ft. Edelweiss & Reina


Tu n'es pas rassurée par les paroles de ta partenaire. Va-t'elle tenir le coup en affrontant seule ce mage d'acier ? Certes, sa magie pourra lui infliger des dégâts contrairement à la tienne, mais son état lui permettra-t'il de l'utiliser à sa guise ? Tu ne voulais pas qu'elle se fasse tuer par cet homme qui peut la mettre en charpie pour se venger de ce que vous avez fait dans sa guilde. Mais tu ne peux pas lui dire que tu allais rester avec elle en guise de soutien : elle s'avance dans la rue, prête à attirer l'attention du survivant. Bien qu'inquiète, tu lui fais confiance et pars de ton côté pour aller rechercher les autres mages blancs.

Tu entres dans une première maison qui semble vide. Mais ça ne veut pas dire que ses occupants se sont cachés. Au lieu de te fatiguer à chercher, tu utilises une méthode plus radicale, à savoir retourner la bâtisse à coup de hurlement du dragon des cieux. Tu ne le lances pas à pleine puissance, juste ce qu'il faut pour envoyer balader tables et chaises de bois, ainsi que faire trembler les meubles plus imposants. Les habitants ne tardent pas à se montrer, mains en l'air, apeurés. Tu leur demande s'ils cachent des mages blancs, d'une voix froide et déterminée. Ils te disent que non, t'implorent de ne pas leur faire de mal et tu te contentes de les attacher avec un peu de corde que t'a donné Reina.

Tu recommences ce même rituel dans d'autres habitations. La réaction des villageois est la même, aucun de résiste. La guilde qui les protégeait a été tellement affaiblie qu'ils ne peuvent plus compter sur elle. Se rendre et se laisser attacher est une décision raisonnable. Tu rassembles tout ceux qui ont capitulés dans la première maison qui possédait une grande pièce. C'est plus simple de les gérer s'ils sont tous au même endroit.

Les derniers villageois te donnent plus de fil à retordre. Seule, tu es lente, et ils ont eu le temps d'être au courant de la capture des non mages pour préparer un piège. Les habitants servaient d'appât et les derniers mages blancs étaient cachés à l'arrière. Ils ont bondis sur toi alors que tu attachais les propriétaires de la bâtisse. Par chance, ton flair de dragon slayer a pu les remarqués et tu activas ton Air Shield à temps, repoussant les assaillants. Tu ne leur laisses pas le temps d'agir : tu lances un Surprise Fall sur chacun d'entre eux et ils tombèrent simultanément face contre le parquet. Tu finis de nouer la corde autour des villageois pendant qu'ils se relèvent. Mais ils ne peuvent pas t'approcher car tu invoques cinq épées d'air qui s'abattent sur le sol, devant leurs pieds, calmant aussitôt leur envie de t'attaquer. Pris de peur, ils décident de se rendre et tu les attaches avant de les amener dans la maison qui sert de point de rassemblement.

Le nettoyage est fini. Tu es fatiguée d'avoir couru dans tout les sens et même si tu as fait attention de ne pas utiliser des sorts trop gourmands en énergie, tu as hâte que cette mission soit terminée. Tu sais que tu t'effondrera sur le premier lit qui se présentera à toi. Une pensée pour ton sac te rappelle qu'il faudra avant ça, le récupérer chez les Bistro'Boys. Ah, ils doivent être en train de boire gaiement, se la coulant douce après avoir refiler le sale boulot à une fille... Tu retrouves de l'énergie dans l'énervement. Il faut que tu leur réserve une belle attaque surprise qui leur enlèvera toute envie de recommencer à te chercher des noises.

Tu retrouves l'endroit où tu as laissé Reina. Le mage d'acier était effectivement en vie, mais la rose l'a complètement amoché. Il ne se relèvera pas de sitôt. De même, tu constates l'état déplorable de la Chess qui a empiré : elle a un bras cassé et ne tient debout que par sa volonté. Tu accoures vers elle, t'empressant de lui tendre ton épaule pour qu'elle se tienne à toi. Tu as l'impression qu'à chaque pas, elle pourra tomber.

« J'ai attaché tout les villageois et déniché les derniers mages blancs restants. Ils sont tous dans la maison là bas. » lui dis-tu en pointant du doigt la bâtisse concernée. « Mais avant d'aller plus loin, je vais te soigner. »  

Tu as remarqué des blessures que tu peux soigner un peu partout sur son corps. Même si tu ne peux rien faire pour son bras cassé, tu peux au moins stopper des saignements provenant de diverses coupures. Tu utilises Oxygen Heal en canalisant de l'oxygène dans le creux de ta main et en l'amenant vers les blessures. Une lueur verte et apaisante entoure la zone que tu es en train de soigner. Rapidement, les coupures se referment et cicatrisent, de même pour les plaies qui disparaissent comme si elles n'avaient jamais existé.  

« Ce n'est pas grand chose, mais c'est tout ce que je peux faire pour le moment. »

Etant plutôt solitaire, tu n'avais jamais songé à améliorer ce sort que tu avais jugé de peu utile. Tu ne peux même pas l'utiliser sur toi-même et seules les blessures superficielles peuvent être guéries. Tu te rends compte que maintenant de l’utilité d'un tel pouvoir.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
25
Messages :
40
Jewels :
115000
Date d'inscription :
23/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Mer 29 Juin - 8:53
Malgré un grand coût, Reina avait réussi à l'emporter sur un adversaire solide comme l'acier. De son côté cependant, Edelweiss ne chaumait pas non plus et s'amusait à retourner le mobiliser d'intérieur à coups de techniques de dragon céleste. Il était évident qu'elle lui avait refilé le boulot facile, surtout parce qu'elle n'était pas capable de mettre en difficulté le mage d'acier. Il lui avait coûté sa plus belle lame de poignard, ainsi qu'un bras, mais Reina demeurait contente de son travail, surtout dans le combat final contre le mage d'acier. Il avait bien envie de se relever mais la demoiselle écrasa sa botte contre son visage pour l'en dissuader sans la moindre douceur. Il avait perdu, il fallait accepter la défaite, c'était valable pour les combattants qui avaient un minimum d'honneur. Ce n'était pas le cas de Reina, mais c'était parce qu'elle était plus coriace que de l'acier.

Après qu'Edelweiss ait retourné tout le village pour attacher le reste des mages blancs encore en liberté et en convalescence, elle revint vers la Chess pour lui faire part des résultats finaux de la mission. Elle avait en effet réussi, mais pourtant pas entièrement. Il manquait une dernière étape, et Reina ne tarda pas à le faire savoir à la chasseuse.


-Il te reste encore un mage à ligoter, moi j'en suis incapable, ma dernière attaque m'a brisé le bras. Ensuite seulement on pourra crier victoire. Tu vas pouvoir retourner chez les Bistro Boys te faire soigner correctement.

Suite à cette affirmation, Edelweiss eut la présence d'esprit de soigner Reina au minimum pour qu'elle soit encore un peu plus endurante. Il fallait dire qu'elle n'avait pas eu de répit, entre son "tous contre une" aux portes de la ville, son évasion de cellule, et son combat contre le mage d'acier apparemment invincible. Edelweiss aurait pu le vaincre si elle avait eu un élément plus offensif comme le feu ou la foudre, son pouvoir était plus projecteur que broyeur. Mais ce n'était pas bien grave, chacun dans son domaine après tout, Reina non plus n'était pas au top pour ce combat, mais elle avait tout de même pris le dessus. La lueur verte de ses mains permettait à la Chess d'oublier un peu plus ce combat douloureux, refermant les coupures pour faire disparaître les contusions comme les bleus. Il fallait bien avouer que l'acier faisait mal, lancé à pleine vitesse, surtout sans la moindre protection. Son bras cassé était toujours autant fracturé, mais ce n'était pas très grave car le reste avait repris un peu de mobilité pour compenser. Si bien que Reina n'avait même plus besoin d'être soutenue par Edelweiss pour tenir debout. Aussitôt elle prit son lacryma de communication dans son sac pour poursuivre la mission.

-Ici Reina, je demande un véhicule de transport de masse, j'ai capturé les Hungry Demons en coopération avec une autre mage. Venez chercher les mages capturés, ils sont dans la maison avec la porte grande ouverte et le pallier bleu.

-En coopération ?! C'est une première ça, d'habitude tu es la seule à t'attribuer le mérite de la victoire, à ce qu'on me dit souvent de toi.

-LA FERME !! Grouille-toi d'envoyer quelqu'un récupérer les mages blancs ou c'est vous les prochains que je passe à tabac ! J'ai encore un bras valide, c'est amplement suffisant...

-C'est bon, pas la peine de prendre ça mal, je blaguais, j'envoie quelqu'un aussi vite que possible.

Sur ces mots, Reina rompit la connexion avec Dark Chess en soupirant longuement. Elle n'avait pas une belle réputation dans les environs, ce n'était pas la plus fair play ni la plus honorable, mais son taux de réussit forçait le respect des uns et la crainte des autres. Comme Edelweiss l'avait sûrement entendu malgré Reina, c'était en effet le genre de personnes à s'approprier la gloire d'une mission, mais pour une fois elle avait reconnu indirectement que sans compagnon elle serait fichue. Elle regarda la chasseuse en évitant un peu son regard très probablement réprobateur en se frottant le bras cassé avec sa main valide. Ce n'était pas tous les jours qu'elle avait l'impression d'être redevenue la jeune fille timide avant son entrée dans les rangs de l'Empereur par la force des choses.

-C'est pas de mots que je prononce souvent, mais...je voulais te remercier pour tes aides dans ma mission. Sans toi j'aurais fini en prison pour de bon ou tuée, ou en voyant ma capture l'Empereur m'aurait sûrement fait exécuter pour éviter que je parle à mes ennemis. Le fait est que je te dois beaucoup sur ce coup, alors si jamais un jour t'as besoin d'un coup de main, ce sera avec plaisir que je viendrai t'épauler dans ta mission.



Cinq minutes, c'est le temps de liberté qu'il te reste
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Mar 5 Juil - 19:09


Girls like wolves
ft. Edelweiss & Reina


Une fois que Reina a retrouvé sa capacité à tenir debout seule, tu t'empresses d'aller ligoter le mage d'acier, complètement hors jeu cette fois-ci. Même si tu frissonnes à l'idée qu'il se réveille et t'assène un coup de poing magistral à l'abdomen, te rappelant la douleur causée par l'impact, tu ne vois pas comment il pourrait bouger de sitôt. Ainsi, c'est sans soucis qu'il se laisse faire, et tu relies ses mains derrière son dos avec la corde qu'il te reste.

Tu reviens vers ta partenaire qui a appelé ses coéquipiers du Dark Chess pour venir chercher les mages ligotés. Tu la regardes et a mal pour elle. Tu étais épuisée aussi, mais tu avais plutôt bien fini : aucun de tes bras ou jambe n'était cassé, mais tu as l'impression que ça relève du miracle que ça se soit fini ainsi. Tu aurais pu finir en un bien piètre état. Tu peux remercier l'endurance des dragons slayer et le fait que tu puisses "manger" de l'air pour te régénérer un peu.

Tu écoutes ses paroles attentivement, et pour une fois, un léger sourire vient se dessiner sur tes lèvres pourtant si raides. Tu étais contente d'entendre ces mots d'une personne qui pourtant, n'a pas l'air habituée de les dires. Tu étais fière du travail accompli, fière que quelqu'un que tu apprécies puisse te remercier ainsi. Toi la grande solitaire, tu viens de faire un grand pas dans l'avancée vers la sociabilité. En plus d'une mission plus que dangereuse, tu avais vécu une aventure humaine. Jamais tu n'aurais pensé t'entendre avec cette fille, mais les apparences sont trompeuses !

« Tu n'as pas à me remercier, j'ai fait mon travail et sauvé une amie. C'est quelque chose de normal, non ? »

Ton sourire s'agrandit un peu.

« Je te remercie à mon tour. Tu m'as fait prendre confiance en moi et j'ai pu me libérer. Je ne pensais pas être capable de me battre autant. Merci. »

Tu t'inclines vers l'avant, n'oubliant pas tes bonnes manières, montrant ainsi à quel point ce qu'elle a fait était important pour toi.

« Nos routes se recroiseront, je n'en doute pas. Sur ce, je dois retourner à ma guilde, ils doivent s'impatienter. »

Tu t'inclines à nouveau pour la saluer et lui sourit à nouveau. Tout est bien qui fini bien ! Ah non, ce n'est pas encore fini, tu as un dernier problème à régler...

[...]

Tu avais récupéré le véhicule magique que tu avais garé non loin du village et tu es retournée en ville. Tu l'as rendu au loueur qui n'a pas exigé de paiement tout de suite : tu t'étais rappelée que tu avais précisé que tu faisais parti du Dark Chess. Par crainte, il n'avait pas voulu faire d'histoires à la guilde dominante. Tant mieux car tu n'as pas un sous sur toi ! Du moins pour le moment...

Tu retrouves la guilde des Bistro's Boys et entre comme si de rien n'était. Les mages se retournent à ton entrée et te dévisagent avec un air surpris et perplexe. Il faut dire que tu fais peur à voir : ton allure si pure est devenue bien sale avec ce sang séché sur tes vêtements et tes cheveux en pagaille. Comme si tu était devenue une toute autre personne. Ce laps de temps d'incompréhension fait qu'ils n'ont pas le temps de réagir quand tu lances un Hurlement du Dragon des Cieux, balayant la salle principale et les hommes s'y trouvant. Prenant peur devant une telle puissance, ils se font tout petits désormais. Même le maître ne trouve rien à dire. Eh bien, tu aurais du faire ça depuis le début, ils sont bien pathétique, ça t'aurais éviter de finir dans cet état ! Mais aurais-tu rencontrer Reina s'il en était autrement ?

On t'apporte ton sac sans rien dire, chacun ayant trop peur des mouvements que tu pourrais faire. Tu vérifies que tout le contenu y est avant de partir, non sans te faire plaisir en te retournant au moment où tu passes le perron de la porte, les faisant tous sursauter. Petite sadique va...

Tu t'étires, tes muscles criant fatigue. Le jour n'allait pas tarder à se lever, mais tu étais crevée. Tu allais te trouver une bonne chambre d’hôtel avec un bon restaurant et tu seras requinquée avant de retourner au QG d'Oscuro. C'est là qu'on peut dire, tout est bien qui fini bien !

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Contenu sponsorisé


Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant