PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥️

La potion des morts vivants [Anhild (Nayrilia) et Edelweiss]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
22
Messages :
69
Jewels :
0
Date d'inscription :
26/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Ven 24 Juin - 8:43
[Anhild]
Il m'était tellement plus facile de m'emparer d'elle quand elle dormait. Tellement facile que cela en devenait lassant. Ses souvenirs l'effrayaient. Nayrilia ne parvenait pas à se les rappeler. Elle ne le désirait pas. J'étais là pour l'aider à passer ses mauvais moments. Tout cela me semblait terriblement frustrant. Passer pour la bonne âme qui sauva un esprit malade de ses peurs. Me dire que je ne faisais qu'emprunter ce corps... Non. Je finirai par le posséder. Une création... Non. Sa partie la plus noire qu'elle ne voulait pas admettre. Un faire valoir pour ses actes...
Je soupirai d'exaspération. Ces idées là... Pauvre chandelier qui traînait sur le buffet. Ni une ni deux, je l'envoyai faire voler en éclats le miroir à l'autre bout de la pièce. Les morceaux tombant par terre offrirent un son cristallin. Je me fixai dans les quelques débris qui tentaient désespérément de s'accrocher à leur cadre et où milles facettes de nous se reflétaient en autant de pièces que son âme pétrie d'angoisses.
Une fois de plus je ne savais pas où ses pas nous avaient mené. Elle aura sauté dans un piège que cela ne m'aurait pas étonné ! Naïve qu'elle était ! Je me retrouvais donc dans une chambre obscure, certainement du à l’absence de lampe et des volets fermés. Elle était tout de même assez spacieuse, même si les lits n'étaient pas du confort premium et les draps aussi. Cet horrible tissu me démangeait. Je grommelai en les envoyant valdinguer sur le sol. Il avait plus froid que moi. Cette chambre, devenue un sacré merdier par ma faute... J'allais encore devoir payer pour trois bricoles. Ne pouvait-elle donc pas rester tranquillement à la guilde ou dans notre nouvel petit habitat perdu dans ces fichues montagnes où mon art de la destruction ne dérangeait personne !
Enfin... Je fis un rapide état des lieux. Les sacs de voyages étaient de circonstance si nous nous sommes déplacées loin de Dark Sun. Les sacs de voyages... Pourquoi plusieurs... Je commençai à réaliser que cette idiote n'est pas partie seule. Encore heureux vu ses maigres compétences. Pas moyen pour elle d'invoquer une simple arme pouvant améliorer sa vitesse qui je dois bien l'admettre était son point fort. L'un des seuls que je lui connaissais d'ailleurs.
C'est alors qu'un mouvement se fit ressentir sur la couchette attenante que je ne remarquais que maintenant. Forcément un allié, mais dans le doute...
Les assiettes d'un restant de repas, avec services complets de couverts compris, me donnaient la possibilité de récupérer un superbe couteau pour trancher la gorge de ce malheureux (ou malheureuse) compagnon de voyage. Si il s'avérait en être un. Par méfiance, je le récupérai et le brandis sous la gorge de l'inconnu qui se vérifiait être une inconnue aux long cheveux aussi blanc qu'une âme pure. Ce que, soit dit en passant, je n'ai jamais vu de toute ma vie (je parlai d'une âme parfaitement pure bien sûr, les hommes étaient des plus vils créatures de ce bas monde). Je lui murmurai une simple question :
– T'es qui toi ?



Dernière édition par Nayrilia Anhild le Mer 27 Juil - 11:03, édité 2 fois
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Dim 3 Juil - 17:53


The Death Land
ft. Edelweiss & Reina


Tu t'étais assoupie rapidement, après une journée assez remplie. Une mission qui a duré toute la journée et qui était plus que fatigante. D'autant plus qu'elle risque de ne pas être finie au vu de la réponse du fermier : "Ne vous éloignez pas trop, ils risquent de revenir demain... On n'est jamais trop prudent." Ils, ce sont des monstres qui ont décidé d'envahir toute une collectivité de fermes. Une mission basique s'est alors présentée à votre guilde, demandant d'éradiquer ces fauteurs de trouble. Rien de compliqué, mais ils étaient nombreux, demandant à ta partenaire et toi une bonne endurance.

Vous aviez trouvé une bonne auberge dans le village du coin. Malheureusement, tu n'as pas réussi à avoir une chambre seule et tu as du accepter d'en partager une avec ton alliée du jour. Tu ne la connais pas très bien, tu sais juste que c'est une nouvelle à Oscuro Ocaso nommée Nayrilia.

Tu aurais du te méfier d'elle, apprendre à la connaître avant de t'endormir dans la même pièce qu'elle. Car elle te réveille en murmurant à ton oreille. Tu n'as pas très bien entendue ce qu'elle a dit. Tu retournes vers elle, te frotte les yeux.

« Hein ? Qu'est-ce qui se pa... »


Tu ouvres grand tes paupières en voyant la lame d'un couteau proche de ta gorge, prêt à la trancher et à te vider de ton sang. Ton coeur bat très vite d'un seul coup, cédant à la panique. Tu regardes la mage noir, un air apeuré sur ton visage que tu peines à cacher, encore trop fatiguée pour gérer tes émotions.

« Qu'est-ce ce que tu fais ? C'est moi, Edelweiss, on fait partie de la même guilde ! »

Tu en oublies même de vouvoyer les gens que tu ne connais pas... Tu te redresses doucement, prenant soin de ne faire aucun geste brusque et de ne pas toucher le métal du couteau. Tu lèves délicatement tes mains, en geste d'innocence.

« On est venue ici pour se reposer après une mission. On doit retrouver les fermiers demain ou tout à l'heure, je sais pas, pour récupérer la récompense, tu ne te souviens pas ? »

Te voilà bien bavarde quand tu es en danger. Son arme est trop proche de toi pour que tu puisses utiliser ta magie, si elle a de bons réflexes, elle peut te tuer plus rapidement que toi te défendre... Il n'y a plus qu'à réussir de la convaincre.

Mais que s'est-t'il passé ? Elle n'était pas comme ça hier, tu as l'impression que ce n'est plus la même personne...

made by lizzou – icons & gif by tumblr



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
22
Messages :
69
Jewels :
0
Date d'inscription :
26/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Jeu 21 Juil - 15:48
Anhild
Très bonne réaction de sa part. Si elle n'avait pas eu peur, il aurait fallu que j'agisse dans l'instant. Mais enfin, elle n'avait pas l'air aussi peureuse que ça. Je devais admettre qu'elle dégageait une certaine... puissance. Raison de plus pour ne lui laisser aucun champ d'action et ainsi utiliser ses pouvoirs contre moi, quels qu'ils soient, premier point. Deuxième point, elle faisait partie de la même guilde mais ne jamais baisser sa garde est l'une des premières règles vitale si l'on veut survivre dans ce bas monde, chose que Nay avait du mal à assimiler. Par ailleurs, je possédai l'avantage de part mon réveil plutôt brutal donc nul besoin de coups pour la sonner, elle l'était déjà.

– À ce que je vois, elle ne t'as rien dit, dis-je d'un ton faussement rieur. C'est tout elle ça. Cacher sa plus grande faiblesse alors que je suis son meilleur atout.

Lui dévoiler ce petit secret ne me posait aucun problème. De toute façon Zahel était déjà au courant et la guilde finirait bien par se rendre compte tôt ou tard que la petite Nayrilia cachait un secret.

– Ah les secrets...

Je dévoilai mes dents dans un grand sourire sadique, faisant glisser ma lame sur la joue de la jeune femme. Sa crainte ne faisait aucun doute en voyant l'allure à laquelle battait son poux bien visible là où mon couteau avait laissé un mince filet de sang. À peine une égratignure. Je penchai la tête sur le côté et d'un claquement de langue retirai mon arme de fortune de son visage.

– Allons ma chère... Edelweiss c'est ça ? Ton nom est trop long. Edel sera mieux. Bref Edel, tu viens de m'expliquer que tu étais en mission avec cette godiche. Dis moi, t'es cinglée ou aveugle ?

Je me relevai du lit dans une petite pirouette pour me retrouver assise en face d'elle sur une chaise. Je ricanai. Non...

– Tu n'est pas idiote. À n'en pas douter...

Je faisais tourner le bout du couteau sur mon pouce en lui lançant un regard en biais. Un bruit se faisait entendre au dehors. On toquait à la porte.

– La paix ! hurlai-je. Ramenez des bougies et quelque chose à manger !

J'étais péremptoire et la personne ne se fit pas plus insistante. À ce rythme là, ils allaient rameter des soldats où se genre de grouillot. Peu m'importait. Je me concentrais de nouveau sur Edel.

– Une chose de faîte. Tu as parlé de mission non ? La récompense paiera les dégâts et autres dommages collatéraux. Mais je me pose une question existentielle. À vrai dire que tu aurai du te poser avant de partir avec la coincée... Comment as-tu pu mener à bien votre mission ? Tu as fait tout le sale boulot ? Je la vois mal se débrouiller sans magie !

Parler le plus possible pour voir à qui j'ai à faire. Tenter de déstabiliser ou ouvrir une faille pour obtenir des infos utiles. Première phase franchie.

http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Mer 27 Juil - 13:29


The Death Land
ft. Edelweiss & Anhild


Tu ne comprends pas. Vraiment. Cacher sa faiblesse alors qu'il s'agit de son meilleur atout ? Où veut-t'elle en venir ? Ah, il va falloir que tu te réveilles pour reconnecter tout tes neurones ! Elle se décide d'enlever le couteau qui te maintenait dans cette position. Même si son claquement de langue et sa posture ne dit rien de bon, tu relâches tes muscles qui étaient tendus jusque là.

Puis elle t'appelles Edel. Attends, elle ose raccourcir ton prénom comme ça ? Déjà quu tu lui as fait l'honneur de donner ton prénom et non te présenter sous le pseudonyme de Mademoiselle Ackroyd, voilà qu'elle te surnommes ! Vous n'êtes pas assez proches pour ça, tu la connais seulement de puis hier (ou depuis quelques minutes ? Elle a tellement changé que tu commences à te demander si ce n'est pas une personne différente qui te fait face). Et elle rajoute une autre couche en te traitant de cinglée. Tu fronces les sourcils, mécontente, mais tu gardes ton sang-froid pour ne pas te mettre en colère. Oui, restes calme...

Un bruit vous alerte que quelqu'un se trouve derrière la porte. Tu étais partagée entre le fait qu'il rentre et t'aide à arrêter cette folle, et le fait qu'il reste en dehors de tout ça pour éviter d'être une victime de sa lame. Finalement, Nayrilia tranche en s'imposant de sa voix, faisant fuir l'inconnu. Le ton qu'elle utilise ne te plait pas du tout. Tu as envie de la faire taire et de montrer qui est la patronne ici. D'où elle se croit tout permis ? Ce n'est qu'une nouvelle dans la guilde !

Tu relèves le menton et la regarde de haut :

« Je ne sais pas ce qui a bien pu t'arriver pour que tu changes à ce point. Certes, il y a plus puissant comme alliée, néanmoins elle a su faire preuve de bon sens et c'est pour cela que la mission s'est déroulée sans encombre. »

Tu as retrouvé ton calme et tout ton sang froid. Tu es à nouveau en pleine possession de ton esprit et de ton corps. Tu lances un regard circulaire autour de toi. Tu as laissé ta rapière dans un coin de la pièce, à côté de tes affaires. Il faudra que tu la récupères pour te défendre contre elle sans magie, si tout ne se passe pas très bien... Mais pour le moment, tu n'oses pas faire le moindre mouvement. Tu n'es pas en position de force pour l'instant.

« Explique moi maintenant pourquoi tu es comme ça ? »

Tout les rouages ne sont pas imbriqués et tu as besoin d'avoir des réponses...

made by lizzou – icons & gif by tumblr



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
22
Messages :
69
Jewels :
0
Date d'inscription :
26/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Dim 31 Juil - 10:56
[Anhild]

C'est qu'elle était culottée la petite. Me prendre de haut comme ça... En même temps vu la réputation de cette guilde, elle avait plutôt intérêt à montrer ce que j'ai pris pour un zeste d'arrogance. Je souriais à cette idée. L'arrogance, c'était mon truc. En revanche, un truc clochait dans son regard qui commençait à quitter le miens. Pas bon ça. Je me tournai vers ce dont elle semblait avoir désespérément besoin. Au fond, avec tout les sacs, trônait une magnifique rapière. Je parierai la solde de Nay qu'elle n'était pas un mage de rééquipement. Non, son énergie magique était bien différente. Je penchai la tête de côté en direction de son arme et attirai son attention.

– Tut tut tut tut... Allons, ce n'est pas nécessaire. Je n'ai pas l'intention de t'attaquer Edel... Je vois que ce petit surnom ne te plaît pas.

Je balayai cette réflexion de la main. À l'évidence, elle ne savait vraiment rien de moi.

– La moindre des politesses de sa part aurait été de t'avertir, je marquais un temps de pause. Trouillarde comme elle est, elle a du vouloir se faire des amis sans les effrayer.

Tu m'étonnes que tout le monde se posait des questions à notre sujet. Cette histoire pourrait sembler dingue à n'importe qui ! Même à moi si j'avais été à leurs place. Je croisai les jambes alors que l'on toquait à la porte. Ma commande venait d'arriver. J'invitai l'aubergiste à rentrer. Je me suis toujours demandé comment ces gens là parvenaient à tenir leurs énormes plateaux couvert de victuailles sans en faire tomber un seul. La jeune femme déposa une cruche de vin (j'espérai qu'il serait bon ! ), deux assiettes de porc grillé, des petits plats de légumes, des bols de riz et du bouillon. On avait du demander le service premium au moins pour la nourriture.
Mon estomac se mit à gargouiller. Que tout cela sentait bon. Je remerciai d'un signe de tête l'aubergiste et pris une cuillère pour goûter le bouillon.

– Une merveille ! Viens manger Edel. Tu es plus pâle que t'es cheveux. Ils doivent en être jaloux d'ailleurs. T'as la dalle et t'as intérêt à t'accrocher pour ce qui va suivre. Tiens un verre de bon vin va te donner un petit coup de fouet.

J'alliai le geste à la parole. D'accord je calmai un peu le jeu. Je tentai, par ce geste, de me montrer sous un meilleurs jour. Cette histoire de dingue allait déjà pas mal lui mettre la tête à l'envers. Autant la ménager un peu. Fichus sentiments de Nay. La toute gentille fille. L'énervement monta en moi. Je m'adossai au mur et, dans une rasade de boisson, levai la tête au plafond avant de pousser un long soupir. Ses habitudes sages étaient déjà assez rasoir pour en plus me pourrir la vie quand j'étais là. J'allai commencer petit...

– Tout d'abord je m'appelle Anhild. Retiens bien ce nom et ce visage pour la prochaine fois. Je ne sais pas quand elle reviendra.

À ces mots je lançai un sourire méprisant à mon reflet. Pourvu que ce fusse le plus tard possible. J'avais envie de profiter et l'ambiance m’annonçait de la castagne. Je ne voulais pas me battre avec cette Edel. Premièrement parce que j'étais fatigué et deuxièmement parce que je n'étais pas d'humeur. Si cette coincée de Nay pensait qu'il lui fallait réparer tout mes impairs, je me devais aussi de combler les siens. Tâche tout à fait ingrate et épuisante.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1