PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥

L'histoire du forum
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/forum?tt=1 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t91-silverdragon-tech-uc http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/forum?tt=1
♛ Fondatrice » Ame De Dragon
Âge :
23
Messages :
2945
Jewels :
211895
Date d'inscription :
16/07/2012

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
♛ Fondatrice » Ame De Dragon

Lun 1 Avr - 13:02
Le contexte

» La base contextuelle
Nous sommes en X992...

Les temps ont passé, les mondes ont changé, les célébrités telles que Natsu Dragneel, Erza Scarlet, Grey Fullbuster ou encore Wendy Marvell et Lucy Heartfila ne sont plus. L'eau a coulé sous les ponts, l'herbe a poussé et le vent a pu caresser de sa douce brise toutes les terres de tous les mondes. Mais leurs noms résonnent encore dans le cœur des Hommes. Ces mages de Fairy Tail qui ont su protéger leurs amis, leurs familles, les villages, les légendes... Cette guilde qui donna un sens au mot " Amitié ". Et pourtant, aujourd'hui, tout ce qu'il reste d'eux, ce sont leurs noms gravés sur le marbre de leurs tombes respectives. De grands mages oui, mais pas immortels. On peut encore lire, sur la grande plaque d'or placée aux pieds des tombes alignées de nos héros, cette simple phrase, leur phrase : " Puissiez-vous, futures générations, ne pas oublier le sens du mot " Famille ". "

Oui, nous sommes deux cents ans après l'ère de nos héros favoris qui font encore vibrer le cœur de beaucoup d'entre nous. Mais ne rêvez pas trop, ce n'est pas encore l'heure de la paix sur nos mondes. Des guildes légales et illégales sont encore présentes, éparpillées à travers Acarya, anciennement nommé Fiore. Des mages plus ou moins puissants foulent encore les plaines verdoyantes de Foreslate et de Mu, d'autres voguent sur les mers d'Ettinsmoor, certains sont à la recherche d'anciennes armes de Xiaoshi, mais n'oublions pas les mages assoiffés de connaissances qui visitent régulièrement les bibliothèques du pays du savoir : Arcadya.

Le monde a changé, les pays ne se nomment plus comme autrefois, de nouvelles civilisations, armes, langues, créatures ont été trouvées et surtout… De nouvelles guildes ont vu le jour ! Laquelle saura représenter le mieux la famille qui vous fait rêver ? ~


» Acte un : LETTRE AUX FUTURES GÉNÉRATIONS

La partie une : Une ère de peur

Mon nom est Ethan Thomas Andersen, ancien archiviste du Conseil et à présent fugitif activement recherché. Si je me permets de coucher ces quelques mots sur du papier, c’est car il est primordial que je vous révèle tout ce que je sais sur cette époque troublée, que je marque le monde de mes connaissances d’une trace indélébile et que les générations futures pourront lire… J’ai tant de choses à dire et pourtant si peu de temps, aussi ne pourrais-je que vous entretenir de l’essentiel !

Le monde a changé, le royaume de Fiore tel qu’il est décrit dans les anciens ouvrages n’est plus et aujourd’hui nombreux sont ceux qui regrettent la vie passée et le calme d’antan. Je fais moi-même parti de ces personnes qui rêveraient de trouver un moyen de retourner en arrière, d’avoir la solution pour L’arrêter… Car à présent, l’ordre a été renversé et le chaos règne sur les terres du nouvellement nommé royaume d’Acarya. Aujourd’hui, les guildes noires ont la main mise sur le monde et j’ai bien peur que la situation ne fasse qu’empirer si nous ne faisons rien. A l’heure qu’il est, le Conseil est contrôlé par des mages noirs et les guildes officielles sont traquées par les serviteurs du mal, des hommes aux pouvoirs dévastateurs et qui n’ont aucune pitié… Partout, les villes connaissent une répression sans pareille et les poches de résistance sont écrasées. Personne ne peut rivaliser avec la force implacable qui ravage le royaume et tous subissent la folie de ce nouveau gouvernement autoproclamé… Tous ne sont pourtant victime que d’un seul homme, une abomination que nous avons créés et qui aujourd’hui cherche à nous détruire…

Tout commença il y a un peu plus de vingt ans, alors que les jours étaient bien plus heureux et le bonheur plus accessible. Un homme dont le nom a été effacé même des mémoires les plus infaillibles vint au palais du Conseil, le corps meurtri de blessures et l’âme dévastée. Il se présenta à nous comme étant la victime des tortures et de la cruauté d’une caste alors connue par tous, un membre renié de cette dernière et qui n’avait eu d’utilité pour ses pairs qu’en tant que testeur de leurs horribles supplices. Il demandait à ce que le Conseil lui offre des soins et la protection des guildes blanches, conscient qu’il avait désobéi aux règles de ce groupe en venant ici et en révélant leurs réels desseins, et qu’il allait de ce fait être traqué pour trahison. Il n’était au final qu’une pauvre victime de la cruauté humaine, un rebut maltraité par les uns et oublié par les autres, une âme en peine qui demandait de l’aide. Pourtant, les mages du Conseil rejetèrent sa demande, visiblement inquiets des conséquences qui pourraient découler de l'aide accordée à cet inconnu désormais traqué par l'une des organisations les plus influentes de l'époque… Au lieu de lui venir en aide, ils le bannirent de la citadelle, le laissant à libre disposition de ceux qui étaient à ses trousses.

Ce qui fut leur pire erreur…

Rejeté et humilié par les deux camps qui se disputaient le pouvoir en ce monde et sachant pertinemment qu’il n’était pas assez fort pour changer les choses, l’homme sentit une profonde haine emplir son cœur et la magie qu’il retenait jusqu’à présent en lui explosa, ravageant une partie du palais et provoquant la mort de deux des mages du Conseil. A l’arrivée des secours, on ne retrouva pas le corps de cet énergumène étrange, ce dernier étant ainsi porté disparu.

L’homme n’était pourtant pas mort et il refit surface quelques années plus tard, aux confins des territoires du Nord. Du peu que nous savons, il était à la recherche d’une relique, un artefact ancien qui remontait à bien avant la suprématie du mage noir Zeref. Nommé Trinité, cet objet magique n’était autre que trois lacrimas  extrêmement puissants et tous trois liés à l’au-delà : le lacrima de l’Enfer, le lacrima du Paradis et le lacrima du Purgatoire. Chacun se nourrissait des sentiments des hommes, de leurs souffrances ou de leur bonheur, rendant ainsi le porteur de ces orbes magiques plus puissant. On raconte dans les légendes anciennes que le lacrima de l’Enfer pouvait corrompre même le cœur le plus pur et que la destruction qu’il pouvait engendrer était sans égale, à l’inverse il est dit que le lacrima du Paradis pouvait guérir la plus profonde des blessures et que sa lumière pouvait guider un homme dans les ténèbres les plus noires. Le dernier lacrima, celui du Purgatoire, était connu pour être le plus puissant de tous mais personne n’a jamais vu son pouvoir.

Personne ne savait où pouvaient se trouver ces objets magiques et pourtant, l’homme revint après un long périple avec en sa possession le lacrima de l’Enfer. Grâce à lui, il prit bien vite possession d’une petite guilde et rallia de plus en plus de monde autour de lui. Sans que nous n’ayons eu le temps de faire quoi que ce soit, l’inconnu avait rassemblé une véritable armée de mage noirs réunis sous la même bannière : la guilde noire Dark Chess. Rares étaient les guildes noires qui n’avaient pas succombé à cette nouvelle puissance et celles qui résistaient étaient rapidement détruites. A l’époque, le Conseil et les guildes blanches ne virent en cette agitation qu’un simple changement de dirigeant dans le camp adverse : ce fut notre seconde erreur !

Quelques mois plus tard, la vague déferlante de mages noirs qui envahit le monde fut dévastatrice et de très nombreuses guildes succombèrent en quelques semaines seulement ! La corruption s’était immiscée dans tout le royaume et le Dark Chess reçut des aides venant même du cœur du Conseil. Véritable cancer de l’humanité, les ténèbres vinrent rapidement à chasser la lumière et la fameuse guilde noire prit le contrôle du gouvernement. Imposant sa suprématie, l’inconnu rejeté de tous était devenu le leader de la plus grande organisation maléfique qui soit, entamant une chasse aux mages blancs et réformant le monde jusqu’à créer un régime totalitaire.

Connu sous le nom d’Empereur, l’homme qui dirige aujourd’hui le monde a à ses côtés des milliers de mages noirs prêts à se battre pour lui et à commettre les pires atrocités qui soient afin d’entamer une nouvelle ère de terreur… Une ère dans laquelle le bien n’aurait plus sa place et où il faudrait choisir entre la soumission et la destruction, une ère où le chaos et le péché seraient les seules choses acceptées et où les innocents souffriraient de la tyrannie de leurs bourreaux ayant tous les droits… Une ère noire !

Mais il existe un espoir, une lueur dans les ténèbres qui pourrait changer la donne, une relique qui pourrait renverser l’ordre nouvellement établi : l’orbe du Paradis. Selon les bruits qui courent, l’Empereur aurait tenté de la détruire lorsqu’il a trouvé la Trinité mais cette dernière n’a fait que se scinder en plusieurs fragments à présent répartis dans le monde. Elle est l’unique chance pour les peuples libres de résister à l’oppression mais n’est pas suffisante pour détrôner le Seigneur Noir de son piédestal… Car plus qu’une antiquité au pouvoir extraordinaire, ce qu’il faut pour reprendre le pouvoir, c’est la force des hommes qui luttent, la volonté des derniers hommes libres. Tout ce qu’il faut se résume en un mot.

Rébellion !



» Acte deux :
A venir


© Fairy Tail Rebellion



Page 1 sur 1