PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥️

Shake your Hands - [Pv : Reina]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2826-gikan-azuko-termine http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2828-fiche-technique-gikan-azuko-termine http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
31
Messages :
82
Jewels :
15000
Date d'inscription :
09/05/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Dim 29 Mai - 15:32
Ici et maintenant : quelques années dans le passé.

Cela fait maintenant quelques années que j’ai été marqué par l’Empereur en tant que main de la Gourmandise. J’avais déjà vu quelques tatouages de guildes et la marque que je portais en forme de cochon stylisé ressemblait globalement à ce que j’aurais pu avoir en rejoignant un groupe de mage.

Si globalement je vivais dans une période relativement calme où j’étais assez libre de mes mouvements, il arrivait de temps en temps que ma marque se réveille, signe qu’il était temps pour moi de sortir de ma retraite d’ermite pour fouler à nouveau les terres de nos nations pour quelques missions assignées par l’Empereur en personne.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, je n’étais pas spécialement dans les petits papiers de ce dernier. Au contraire, je ne l’avais rencontré qu’une seule fois, nuit où comme du bétail, je fus marqué à mon tour. Depuis ce jour, dès que je ressens l’appel du « Maître », je sais que je dois rejoindre au plus vite un point de rendez-vous connu de moi seul pour recevoir mes ordres par l’intermédiaire d’une personne nouvelle à chaque fois.

Direction Nightown, ville de nuit éternelle avec toutes ses joyeusetés pour touristes et son côté sombre pour une face obscure de la ville pour ceux dont les desseins n’ont pas que des buts louables.
J’étais venu plusieurs fois ici et toujours à des époques différentes. J’avais pu voir l’évolution des goûts et des artifices au fil du temps et à chaque fois cela me laissait des plus indifférents. Toute cette joie, tout cet amour ambiant m’avait touché par le passé, aujourd’hui ce n’était plus qu’un vague souvenir d’un bonheur évanoui que j’avais un temps touché du bout du doigt.

En attendant, il semblerait que ma rencontre prévue avec je ne sais quelle personne inconnue, une nouvelle Main, a priori, devait se passer en ces lieux. Quelle douce ironie que de m’obliger à sortir de mon exil de solitude pour rejoindre l’une des villes les plus animées qu’il soit, dans un bain de foule immense.

Mais me voilà que j’étais seul à attendre, assis sur un banc à regarder les familles profiter des attractions, des restaurants et de tout ce que la ville avait à offrir. Dans un sens, c’était pour moi toute une épreuve de rester ici. J’étais comme un gamin gourmand dans une vitrine de friandise. Difficile de résister. Je sentais mon désir de Gourmandise s’agiter en moi. Pourtant, nul doute que si je me laissais aller à faire jaillir ici mon Arbre de Vie, cela mettrait sans nul doute le foutoir en ville.

Alors pour palier à tout cela, à cet instinct morbide, je levais mes fesses du banc en bois et m’approchais d’un petit stand tenu par un homme joufflu aux moustaches impressionnantes. Une chose était vaguement certaine, il devait apprécier les glaces qu’il vendait. Et je dois dire que celle qu’il venait de me servir dans une petite coupelle en carton était-ce qu’il me fallait pour patienter sereinement.

Assis sur le rebord de la fontaine, mon dos protégé des éclaboussures d’eau par l’un de mes parapluies de collection, un modèle rouge à pois noirs cerclés de blanc, je dégustais mon dessert en attendant de rencontrer cette nouvelle Main. Dans la foule, il me serait difficile d’identifier mon interlocuteur et à moins qu’il ne décide de lancer une exaction éclatante en pleine ville, je devrais attendre qu’il vienne à moi pour pouvoir accomplir ma mission.

En attendant, je laissais s’écouler en moi la fraîcheur de la fontaine, les musiques s’entremêlant et le doux parfum glacé d’un mélange de noix de coco et de chocolat.

http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
25
Messages :
40
Jewels :
115000
Date d'inscription :
23/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Lun 30 Mai - 20:17
Un genou posé au sol, le bras au poing refermé posé sur le second genou, la tête baissée, Reina faisait face à l'empereur dont elle était la main de l'orgueil depuis quelques temps déjà. Il l'avait convoquée non pas pour lui passer un savon, son taux de réussite frôlant la perfection dans son tableau de chasse. C'était pour lui exposer une requête particulière, ce n'était pas pour le boulot mais à la fois ça pouvait influer les futures missions de la demoiselle. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il voulait mais tenait tout de même à adopter une posture respectueuse, après tout ce n'était pas uniquement son supérieur et celui celui de tous les mages noirs du pays, mais aussi son plus grand ennemi. Si elle ne voulait pas finir en prison ou en bouillie, elle avait intérêt à le servir aveuglément et à lui montrer son plus grand respect. En dépit de son besoin évident de la magie de Reina, l'empereur n'était pas en difficulté, il pouvait très bien la pomper jusqu'au dernier souffle de magie et la jeter comme un mouchoir usagé.

Souvent elle se disait qu'un beau jour quelqu'un ou un groupe de mages blancs serait assez puissant pour renverser l'empereur, à ce moment elle serait prête à rejoindre de nouveau le camp de la paix. Mais en attendant, elle devait simplement jouer son rôle, et pour le moment elle y arrivait très bien. Elle ne pensait pas à trahir une seule seconde, mais peut-être que ce mystérieux élu saurait lui ouvrir les yeux en la vainquant, ce qui n'était pas encore arrivé pour le moment. En attendant, elle restait aux trois quarts prisonnière de l'ombre et se complaisait très bien dans son boulot actuel très stimulant. Le seul souci était la mission qu'allait lui confier l'empereur, il s'agissait de bien plus que de taper du mage blanc, c'était plus subtil, mais pas moins compliqué.


-Vous m'avez appelée ?

-En effet, j'ai une requête importante à t'exposer. J'ai eu vent que ma main de la gourmandise était en déplacement à Nightown actuellement.

-Je comprends, vous voulez que j'élimine le traître.

-Non, tu as tout faux.

-Je dois l'assister dans sa mission ?

-Je veux que tu fasses connaissance avec lui, que tu apprennes à le connaître comme il fera de même avec toi.

-C'est une blague ?! Je...

-J'ai autre chose à faire que de perdre mon temps avec des collègues alors qu'à la place les mages blancs courent ? C'est bien ça ? Pense plutôt à l'avantage que tu aurais à faire équipe avec lui si tu le connais par coeur. Je sais que tu aimes improviser, tu as toujours été trop impulsive, Reina, mais parfois il faut savoir faire preuve de stratégie.

-Bien, dans ce cas il sera fait selon votre souhait.

-N'oublie pas que je te surveille chaque jour et chaque seconde de ta vie à mes côtés, si tu te dérobes à la mission, je n'hésiterai pas à te le faire regretter amèrement. Se bagarrer n'est pas toujours la priorité, parfois il faut savoir se lier avec ses futurs coéquipiers potentiels.

-J'en prends note et je ne faillirai pas. Vous pouvez compter sur moi.

C'était toujours difficile de changer ses habitudes, surtout quand l'empereur en personne lui ordonnait d'effectuer des missions qui sortaient de ce qu'elle exécutait en temps normal. Pour une fois il n'y aurait pas de bagarre ni de capture, juste du social avec une autre main de l'empereur. Par chance il y avait une photo de lui dans son dossier, ce qui était plus pratique pour le reconnaître dans la foule. Il se trouvait donc à Nightown selon les sources de l'empereur, c'était une ville qu'elle avait déjà visitée bon nombre de fois dans la capitale du savoir. Il y avait souvent de la bonne ambiance, vu que la nuit était souvent plus festive que le jour dans cette région. Comme l'obscurité y régnait en maître depuis longtemps, personne n'était contre un peu d'amusement.

Une fois hors du quartier général, Reina partit en quête d'une monture afin de voyager rapidement vers la ville en question. C'était un animal sellé qui avait l'avantage de ne pas être très cher, ce qui allait avec le budget que se fixait la demoiselle pour les transports. Elle était très proche de ses sous, malgré que ce ne soit pas elle la main de l'avarice, si il y en avait une. C'était plutôt la gourmandise qu'elle devait rencontrer, sans doute serait-il bien enveloppé en train de manger des produits locaux sans se soucier de la dépense. Il était mal tombé si il pensait faire payer Reina à sa place à cause du manque d'argent, elle ne comptait pas lui payer le moindre centime. En revanche pour tout le reste elle était partante, que ce soit une discussion autour d'un verre ou des activités ensemble.

Après quelques minutes seulement, la demoiselle arriva à la boutique de montures de Nightown où elle prit la peine de confier la sienne en attendant de repartir. Bien sûr le personnel était très professionnel, il n'y avait jamais aucune perte, malgré la clientèle illégale depuis le règne de l'empereur. Il n'avait surtout pas intérêt à perdre la monture d'une personnalité aussi crainte qu'une main de l'empereur, c'était comme affronter l'empereur mais en légèrement moins puissant. C'est ainsi qu'elle partit en quête de son partenaire, non pas de combat, mais de relation sociale, cette fois. Il n'était plus question de capturer les mages ou de taper des bandits pour le plaisir, mais bien de se lier avec un collègue. Elle mit finalement la main dessus, adossé à une fontaine avec un parapluie en main pour se protéger des éclaboussures. Il fallait avouer qu'il n'était pas comme elle l'avait imaginé, pas gros du tout, mais bien en train de manger. Ce n'était pas de la bonne viande bien grasse mais un petit dessert léger, sans doute était-elle arrivée après le repas, pour le coup. Elle s'approcha alors de lui sans réelle expression sur le visage, posant une main sur sa hanche.


Gikan Azuko, si je me fie à la photo ? Je m'appelle Reina Lance, je suis de la même unité que toi. Je me suis dit que ce serait utile de te connaître. Après tout, ce serait très pratique si jamais on doit effectuer des missions ensemble par la suite. Y a pas que la bagarre dans la vie, pas vrai ?



Cinq minutes, c'est le temps de liberté qu'il te reste
Page 1 sur 1

Afficher la navigation