PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥

Annihilation des Araignées (Not in NightTown) [PV Draes]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2673-la-guerre-y-a-que-ca-de-vrai-termine http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2675-fiche-technique-de-daeroth?nid=2#21282 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
21
Messages :
50
Jewels :
43785
Date d'inscription :
13/03/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Mar 12 Avr - 18:42
NightTown. Night-MaDaFaking-Town. La ville de tous les délices, le paradis sur terre où il faisait nuit toute l’année et où les bars ne fermaient jamais. Ici l’alcool coulait à flot, les filles se baladaient déjà les jambes écartées et tous les casinos étaient ouverts pour que je puisse aller y faire fortune. Enfin c’était ce que racontait ce prospectus touristique que l’on m’avait fournit quand j’avais accepté la mission. Là actuellement j’étais dans une taverne en train d’attendre mon compagnon de mission (attend quoi comment ça j’ai déjà fait ce RP ?). Cette fois-ci j’avais commandé 6 bières et 4 sangliers pour patienter et il n’était toujours pas arrivé. J’étais habillé en armure classique mais ne portait pas de cape car je l’avais perdu la fameuse fois où je m’étais réveillé à trois grammes nu dans la neige. (Vous voyez que ça diffère de l’autre !) Surtout que cette fois c’était une mission pour le compte de la guilde ; nous avions été contacté par des types assez louches qui voulaient se débarrasser d’une organisation qui sévissait à NightTown. Apparemment les gars étaient assez violents et attaquaient des guildes noires sans aucun respect mais personne n’arrivait à mettre là main sur le repaire. Ryuku avait trouvé que c’était une bonne idée que la guilde se fasse une réputation et empoche un paquet de jewels. Je venais d’arriver mais j’avais remarqué que les caisses étaient à sec et que pas grand monde ne nous connaissait ; il était temps de se bâtir une réputation solide.

Notre « « chef » » avait d’ailleurs jugé bon de nous faire travailler à deux sur la mission, soit disant que je n’aurai pas été capable de mener une enquête. Et puis quoi encore ?! C’est pas parce que je connais pas ce mot que je suis un incapable bon sang ! Enfin soit, j’allais faire équipe avec un certain Draes Drakengard. Il faisait parti de la guilde depuis quelques mois, il était donc plus ancien que moi et il possédait le titre de Fléau de la Famine. Je savais aussi qu’il avait eu une relation particulière avec l’autre nudiste (le premier étant moi bien évidemment) par le passé car il m’en avait parlé avec un air bizarre qui ne lui ressemblait pas. L’avantage de cette mission c’est que j’avais pu laisser les membres inférieurs ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) s’occuper de toute la logistique (genre Daeroth connait ce mot) de l’opération. Ils avaient donc trouvé un navire qui faisait le voyage et nous avait fourni un peu d’argent et des vivres. Il ne nous restait donc qu’à botter des postérieurs ; et surtout à les trouver mais comme je le dis souvent : c’est un détail.

Problème récurrent avec ce genre de rencontres improvisées : je ne savais absolument pas à quoi il ressemblait le deuxième compère là. Il était bien gentil Ryuku mais il m’avait dit qu’il avait l’air normal. Merci pour cette description ! Espèce de fainéant va ! C’est pourquoi je m’étais installé à la table la plus au milieu de la taverne, virant au passage les cinq clients qui y étaient assis. Les mecs n’avaient pas été d’accord pour me céder leur placer mais je les avais balancés dans l’eau glacé du port et ils avaient finis par entendre raison. Des gardes m’avaient regardés avec un air méchant, je les avais regardés avec un air très méchant et ils sont partis en me disant : « Bouge pas on revient dans 15 minutes avec des gars pour te coffrer. » Je leur avais répondu : « Pas de soucis je serais dans la taverne à tout à l’heure. » et j’étais rentré pour manger et boire comme un goret. Voilà que le temps qu’ils  avaient annoncé était passé et que la porte de la bâtisse s’ouvrit dans un grand fracas. Une vingtaine d’homme armées déboulèrent dans le lieu et se dirigèrent vers moi.

« -Excellent ! » M’exclamais-je, « Vous êtes pile à l’heure pour mon sport de digestion !

- Choppez-le ! »

C’était celui qui semblait être leur chef qui venait de parler : il avait de petits galons incrustés sur les épaulières de son armure de fer et il se tenait en retrait par rapport à tous les autres, comme s’il voulait éviter le combat. Le seul qui était intelligent en fait, tant pis je m’en occuperais en dernier. Je me levais d’un bond alors que les soldats se jetaient sur moi mais j’avais l’avantage dans cet espace restreint et remplis d’innocents, car moi je men batélékouilles. A deux mains j’empoignais la table sur laquelle je mangeais et la portais à bout de bras au dessus de ma tête. Tous ce qui était dessus tombait par terre et s’éclatait misérablement au sol. Je pris de l’élan une seconde et l’envoyais de toutes mes forces sur les gardes qui étaient les plus proches de moi. Ne sachant comment réagir devant un projectile pareil ils réagirent de plusieurs façons : certains restés tétanisés, d’autre tendaient les bras comme pour l’arrêter et les plus malins sautaient sur le côté. Sauf que j’avais lancé trop et trop vite pour leurs petits réflexes et aucun de ceux que j’avais pris pour cible n’esquiva le morceau de bois volant. J’attrapais ensuite un tabouret dans chaque main en choisissant tout particulièrement ceux où des gens étaient assis dessus. Comme ça ils volaient pendant une seconde avant de retomber au sol, c’était l’attraction gratuite de la soirée made in Daeroth.

Je fonçais sans réfléchir sur mes adversaires restants et commençais à balancer de grands moulinets de chaise dans tous les sens. Je sentis plusieurs impacts et entendis pas mal de cris de douleur puis s’ensuivirent deux « crac ! » consécutifs : mes armes avaient explosées en morceaux à force de cogner partout. Je jetais au sol les morceaux de bois restant avec un soupir de dédain :

« -Matériel de merde… »

Après tout ce grabuge il n’y avait plus que le chef et deux de ses soldats encore debout. Tous tremblaient de peur et je le sentais ; un sourire féroce se dessina sur mes lèvres et laissa pointer mes canines saillantes. Le plus courageux d’entre eux : le sergent, poussa les deus autres dans ma direction en aboyant un ordre qui s’étrangla à moitié dans sa gorge. Le rat, il envoyait ses troupes à sa place même au dernier moment. Prie d’une certaine forme de merci je poussais violemment au torse les deux hommes par un puissant coup de paume. Ils tombèrent sur le côté et ne se relevèrent pas, plus par crainte d’en reprendre une autre que parce qu’ils avaient mal. Il ne restait donc que moi et leur chef. J’avançais à pas tranquilles alors que lui reculait de plus en plus vite : nous étions sortis de la taverne en un instant.

J’éclatais de rire devant tant de lâcheté avant de me saisir d’une lampe à huile qui pendait du lampadaire juste à côté de moi. Je souris en regardant le type droit dans les yeux puis lui lançait l’objet dessus. Le récipient explosa au contact de son armure et il fut aspergé par une belle quantité d’huile enflammée qui le cloua au sol. Il tentait désespérément de se rouler par terre pour éteindre les flammes alors que je m’approchais de lui. Je le saisis par le col, le feu ne me brulait pas car j’avais préparé mon bouclier thermique, et le balançait loin devant moi : dans l’eau. J’avais été gentil aujourd’hui je ne sais pas pourquoi. Je me retournais ensuite et regardais autour de moi :

« -Bon Draes t’es où à la fin ?! »

Comme j’étais un peu bête je n’avais pas pensé que tout ce grabuge allait compliquer notre départ depuis Mulfass…
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2696-fiche-technique-de-di-euh-draes http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
23
Messages :
48
Jewels :
62000
Date d'inscription :
28/03/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Dim 17 Avr - 21:39





Le Dragon et la Bête. Enfin le débile ~
feat Daeroth Adramarant




  • On avait assigné une mission à Draes. C’était le genre de chose auquel il n’était pas habitué. D’habitude, il allait tabasser des gars de l’armée et c’est tout. Mais pour le coup, Ryuku lui avait confié une vraie mission, avec des thunes à la clé. Et il n’allait pas cracher dessus, clairement. Il n’avait écouté que les détails majeurs de la mission, trouver des mecs avec des tatouages d’araignées et leurs roulés dessus. Rien de bien compliqué en somme. Mais aussi puissant était-il, bon ce n’est pas un dieu de la guerre non plus certes, il aurait besoin d’aide pour cette mission, et là encore le chef de guilde avait tout prévu. Il ferait la paire avec Dearoth. Ne se tentant pas forcément informé des nouveaux dans la guilde, il ne sut mettre un visage sur ce nom, et la description faite de ce dernier était assez succincte pour coller à n’importe quels mecs musclés du putain de continent. M’enfin, heureusement il avait capté l’odeur, de transpiration surtout, dudit homme, aussi n’aurait-il aucun mal à le retrouver. D’ailleurs, où est-ce qu’il devait le retrouver ?

    Ça faisait plusieurs heures qu’il marchait, et c’est seulement maintenant qu’il se posait LA question à 50.000 jewels : Il allait où au juste ? Certes, la mission se déroulerait à NightTown, et y fallait prendre un bateau pour s’y rendre, et les ports ce n’est pas ça qui manquait à Mulfass ! Enfin, après il fallait trouver le port faisant les échanges intercontinentaux, et ça ne devait pas courir les rues. Draes se rendit donc dans le premier village qui passait, la tête cachée sous une capuche ample qui ne laissait voir que le bas de son visage. Pour l’occasion, il avait attaché ses cheveux en une queue de cheval. Il questionna les habitants, tâchant de ne pas paraître trop louche (bon il partait avec un désavantage avec sa capuche sur la tête, j’accorde). Une fois l’information qu’il désirait en sa possession, il quitta le village sans tuer personne. Bien qu’il n’aimait pas spécifiquement les humains, Draes n’était pas le genre à vouloir éliminer ses gens, les dominés étaient largement suffisant.

    Bon après, il avait l’air fin. On lui avait donné l’indication général, la direction surtout, mais pas le temps qu’il mettrait à y aller… C’était vraiment le désavantage à être un Dragon Slayer, par fierté il ne montait dans aucun véhicule, ça lui évitait aussi de dégobiller le contenu de son estomac à chaque voyage, mais du coup il se retrouvait piétons les trois quart du temps… Heureusement qu’il aimait la marche, sinon ça aurait vraiment été le pire. Il se rendit vite compte que son voyage ne durerait pas longtemps, on lui avait dit, mots pour mots :

    « Trouvez l’fichu phare et vous y s’rez mon gars ! »

    Dooonc… Ce truc géant qui faisait de la lumière c’était un phare ? La question semblait stupide, mais il ne se souvenait pas d’en avoir vu avant. Il se souvient en avoir entendu parler par son père, et par sa mère dragon, mais voir la même chose c’était… Bah c’était décevant en fait. Il s’était attendu à quelque chose de plus majestueux qu’un tube en pierre avec de la lumière en haut. La confrontation entre son imaginaire et la véritable chose le laissa perplexe quelques minutes. Il haussa finalement les épaules, ce n’était pas l’important pour le moment. Draes se rendit directement au port pour voir on en était le bateau. Il trouva bien rapidement celui qui allait jusqu’à Arcadya. Après entre le port et NightTown, ils devraient se débrouiller seul s’il avait bien comprit.

    Son ouïe fine de Chasseur de Dragon le prévint qu’une bataille se déroulait dans un bar proche. Haussant légèrement un sourcil, le gauche d’ailleurs, il se rapprocha de l’établissement, peut-être pourrait-il chopper de l’argent dans une bourse abandonné par un des soiffards en train de se fritter. L’odeur omniprésente du sang fit sourire le Dragon, lui aussi voulait se battre maintenant, c’est malin… Il satisferait sa pulsion à Arcadya, pour le moment, il ne valait mieux pas… Et merde. La personne qui était en train de foutre tout ce bordel n’était personne d’autre que son comparse pour la quête ! L’odeur de transpiration ne trompait pas, le nez du garçon en souffrait d’ailleurs… Il recula légèrement pour ne plus être assaillit par l’odeur et se rendit vers le bateau avec l’intention de partir sans lui… Mais bien sûr, les gardes qui arrivaient, voyant un homme encapuchonné fuir les lieux de la baston, eurent tôt fait de l’arrêter, brandissant leurs épées d’un air menaçant. Il leva légèrement les mains, faisant mine de se rendre. Mais le sourire était présent sur ses lèvres.  Ils confisquèrent son épée et lui passèrent des menottes. Un simple coup d’œil suffit à Draes pour voir qu’elles n’étaient pas magiques celle-là… De mieux en mieux, il allait vraiment s’amuser. L’un des deux gardes attrapa Draes par le poignet… Et ce fut son ultime erreur. Draes se laissa tomber en avant et matérialisa de l’eau autour de sa jambe, assénant un puissant coup de pieds dans le visage de son vis-à-vis. Dans le même mouvement, il replaça ses bras devant lui et se redressa d’un bond. Sa capuche s’était barrée et tout le monde pouvait voir sa tête, et la réaction ne fit pas attendre parmi les gardes.

    « Suiryu no… »

    Ces simples mots eurent pour effet de faire se disperser les civils. Il afficha un sourire d’autant plus grand. L’eau était très présente autour de lui. Cette eau glaciale et salé qui avait été son refuge pendant des années entières… Il était temps qu’il s’en serve pour se battre n’est-ce pas ? Il prit une profonde inspiration, qui attira à lui une énorme quantité d’océan. Il avala cette dernière avec un sourire plein de délices et posa son regard sur les deux gardes porteurs de boucliers qui s’approchaient. Ils avaient pourtant eut tout le temps du monde pour attaquer pendant qu’il rechargeait… Il faut croire que voir un Dragon Slayer manger était suffisamment impressionnant pour empêcher d’attaqué (en même temps voir un gugusse boire l’eau d’un océan, normal que ça calme). Un cercle magique d’un bleu clair se matérialisa devant la bouche de Draes, qui conservait un semblant de sourire malgré sa bouche ouverte.

    « Suiryu no Hôko ! ~ »


    La délectation sur le dernier mot s’était fait sentir… Et le jet à haute pression aussi d’ailleurs. Les deux gardes furent projetés plus loin, visiblement hors de combat. Soupirant, il utilisa sa magie pour détruire les bracelets… pardon, les menottes et retourna vers la taverne pour récupérer son comparse. Le spectacle était assez amusant. Un homme bien battit dans son armure, et un petit garde manifestement pas confiant. Il se doutait bien vite que l’espèce de meubles à vaisselles sur pattes était son comparse. Bon, il ferait un bon bouclier humain ce garçon, c’était parfait. Il y avait une certaine forme d’élégance dans sa façon d’humilier le garde, et même Draes en éprouva du respect. Mais il fut assez déçu quand il éteignit son adversaire en flamme. Personnellement il l’aurait laissé cramer, ou l’aurait achevé. D’ailleurs…

    « -Bon Draes t’es où à la fin ?!
    -Suiryu no Kagizume ! »


    Fut la seule réponse qu’obtint Daeroth, puisque Draes venait d’enfoncer le crane du pauvre garde dans le sol. Il était sans doute mort, peut lui importait. Il voulait juste accomplir sa mission et rentré, rien de plus. Déçu par son compagnon, il lui fit simplement signe de le suivre. Il remit calmement sa capuche, bien que tous les gens présents sur les bateaux viennent de le voir tuer un homme de sang-froid.

    Ce n’est qu’une fois sur le bateau qu’il adressa à nouveau la parole à son comparse. Lui indiquant qu’il était bel et bien Draes Drakengards. Ce fut tout, la déception se lisait sur le bas du visage du Dragon Slayer…



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ne pas ouvrir :v:
 
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2673-la-guerre-y-a-que-ca-de-vrai-termine http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2675-fiche-technique-de-daeroth?nid=2#21282 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
21
Messages :
50
Jewels :
43785
Date d'inscription :
13/03/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Jeu 28 Avr - 19:39
BAMM ! Le sol venait d’exploser à côté de moi et le crâne du garde au sol était dans un sale état. Je tirai une légère grimace en imaginant la force du coup de pied qu’il avait déployé pour obtenir un résultat aussi net. La cervelle débordait par plusieurs ouvertures béantes et coulait sur les côté, c’en était presque une œuvre artistique macabre. Je levais la tête vers celui qui avait fait ça, je la levais jusqu’à regarder à l’horizontale pour croiser un regard exprimant la déception. Le type était grand, c’était très rare que je ne doive pas baisser les yeux pour parler à quelqu’un. Il était aussi plutôt musclé, par contre il ne possédait pas ma largeur d’épaule légendaire. La où ma musculature saillait de partout à tous les endroits que mon armure laissait à nu (c'est-à-dire beaucoup), lui se cachait sous un vêtement ample. Ses yeux étaient d’une couleur très originale, ce bleu était tellement profond que j’avais l’impression d’être épié par le ciel lui-même. Le ciel ? Non ce n’était pas vraiment cela.

D’un signe de la main il me fit signe de le suivre, ce qui mit fin à mon inspection. Comme j’étais joueur, j’obéis même si je ne savais absolument pas qui était ce gars. En se retournant, il mit sa capuche pour cacher son visage et je ne pus plus voir ses cheveux. Ces derniers, même si j’avais été concentré sur d’autres parties de son anatomie m’avaient tout de même tapés dans l’œil. Ils étaient bicolores, blond partout sauf aux extrémités où ils devenaient rouges. Ce gars pourrait devenir un Fanalis si l’écarlate se mettait tout à coup à remonter. Bon faudrait qu’il devienne fort et qu’il se comporte comme une demi bête mais ça vient naturellement ça. Pendant ce temps, il m’avait amené sur un bateau amarré au port juste à quelques pas de l’affrontement. Je reconnu le navire : c’était celui qui nous était affrété pour partir à NightTown, comment ce type pouvait monter alors que c’était ma guilde qui l’avait réservé ?! Il se prenait pour qui le nabot (car oui j’étais quand même le plus grand), j’allais lui apprendre la vie. Je craquais ma nuque sur le côté avant de serrer les dents ; j’étais prêt à lui en coller une quand il me dit soudain qu’il s’appelait Draes Drakengard.

A merde. C’est pour ça en fait ; il était de la guilde lui aussi. Je décontractais mes muscles et ris un bon coup. Je ne m’étais pas douté un seul instant qu’il aurait été l’homme que je cherchais. Aucun élément ne convergeait : il est venu me voir pile quand je criais son nom, il cache son visage comme si notre guilde était recherchée par les autorités, il est sadique comme Ryuku et 90% des membres, il a une dégaine de guerrier psychopathe comme Ryuku et 86% des membres (notez que ça fait 4% de sadique pas psychopathe, comme moi par exemple). Bref, je n’aurai jamais pu deviner avec si peu d’informations ; pourtant j’étais un excellent détective et c’est pour ça que le chef m’avait choisi pour cette mission d’investigation. Je lui répondis simplement pour résumer le raisonnement qui s’était fait dans ma tête :

« -Je l’avais pas deviné tien. »

Alors que les marins commençaient à s’agiter pour faire partir le navire, un léger effluve arriva à mes narines. C’était une odeur que je connaissais bien, je l’avais découverte sur Ryuku ce bâtard. Comme je n’étais pas un aussi fin limier que lui je plissais les narines et cherchais d’où elle pouvait venir. Je me penchais en avant et essayais de renifler Draes de plus près ; je n’avais aucune gène à faire ça car la notion d’espace personnel n’existait pas vraiment pour moi. Bingo ! C’était lui qui sentait comme ça, cela signifiait que …

« -Tu es un dragon toi aussi. Tu sens comme l’autre taré à la tête de la guilde. Tu bouffes de la glace comme lui ? »

Oui malgré que j’ai repéré qu’il était un dragon, je n’étais pas complètement au courant de ce que cela impliquait. Je croyais donc qu’il avait les mêmes pouvoirs que le seul que je connaissais. Si c’était le cas j’avais un autre ennemi contre lequel la moitié de mes magies ne fonctionnait pas. Tssss… Moi qui voulais entrainer mon contrôle du froid, me voilà limité. Pendant ce temps, le bateau s’était un peu éloigné du rivage et le vent nous était favorable, pourtant un incident inopportun vint troubler le début de notre périple. Un boulet de canon fusa depuis bâbord, passa non loin de nous deux et percuta en plein torse un de nos mousses qui s’occupait de défaire une grosse corde. Le pauvre n’eut pas le temps de crier que le projectile l’emporta et le propulsa à la mer avec lui ; il n’avait probablement pas survécu à l’attaque.

Je bondis sur place et essayais d’évaluer la situation. D’un rapide coup d’œil sur la gauche je vis le bateau responsable de l’assaut. Il avait pris la mer quelques minutes après nous et nous suivait de près ; plus loin, de autres navires étaient en train d’embarquer des hommes et s’apprêtaient à partir à nos trousses. A leur bord, des soldats de la garde la ville ; je les distinguais mal depuis ma position mais leurs armures brillaient d’un léger éclat métallique quand des torches passaient à proximité. Un nouveau boulet de canon partit depuis le bateau adverse et fonça droit sur moi ; ils visaient drôlement bien les bougres. Je serrais les dents pour réprimer un sourire car j’étais très heureux que le combat continue. Bandant tous mes muscles je campais mes pieds fermement sur le sol et tendis mes deux bras en avant, les paumes tendues. Le projectile métallique percuta mes mains à pleine vitesse alors que je resserrais mes doigts dessus pour arrêter sa rotation. Je glissais sur quelques centimètres sous l’impact mais je n’avais pas encaissé de dommages. Mes mains qui auraient du être brûler par un tel arrêt ne l’étaient évidemment pas grâce à mon pouvoir. Je soulevais l’objet d’une main alors que je faisais un geste obscène de l’autre :

« -Hahaha bande de nuls ! J’arrête vos attaques misérables à mains nues ! »

Après m’être allègrement moqué d’eux, je raffermis ma prise sur le boulet et me mis en position de lancer. Je me concentrai sur ma respiration et détendis mes muscles pour avoir une bonne mobilité de l’épaule et faire un beau tir. Soudain je bloquais mon pied avant comme pied d’appui puis avançait d’un pas tout en tirant pour ajouter la force de mes jambes à celle de mes bras. La propulsion était bonne, la visée aussi, la balle fit une légère cloche et retomba contre la rambarde du navire visé. Le bois frêle explosa sans arrêter le projectile qui explosa le genou du soldat adossé qui n’en croyait pas ses yeux, ni ses rotules. Je me retournais vers Draes et lui souris, naïvement :

« -En fait je crois que c’est ma faute, ils nous suivent parce que je les ai tabassés. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2696-fiche-technique-de-di-euh-draes http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
23
Messages :
48
Jewels :
62000
Date d'inscription :
28/03/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Mer 4 Mai - 19:40





Bateau sur l’eau, le dragon viendra bientôt ~
feat Daeroth Adramarant




  • Draes n’était pas peu fier du résultat qu’il avait obtenu sur le crâne du garde, il aurait préféré une explosion net qui l’aurait éclaboussé de sang, mais le crâne s’était affaisser, et le liquide n’était pas partie dans le bon sang malgré toute sa bonne volonté. Si Draes était plutôt fin et blond, Dearoth était son opposé, une vraie armoire à glace avec des cheveux rouges pétant. Paye ta discrétion…  Enfin niveau discrétion, vu qu’il venait de littéralement éclater la tête d’un garde, il pouvait parler… Il le suivit sans discuter. En fait, il aurait suivit n’importe qui lui disant de venir avec lui apparemment, heureusement que personne n’était au courant de la mission, sinon cet idiot aurait pu se faire embarquer par n’importe qui, pire qu’un gamin.  

    Draes ne remarqua pas le signe d’agression, sinon il aurait réagi, et heureusement que Daeroth comprit ce qu’il venait de dire : même s’il était relativement costaud, un coup de poing d’une brute pareil ça pique. Pendant une fraction de seconde, Draes eut l’impression de voir le cerveau du barbare fonctionner au ralentit, c’était presque comique à voir, au point où il finit par afficher un, très léger, sourire, qui se devinait à peine.

    « -Je l’avais pas deviné tien. »

    Oui, c’est ce qu’il avait semblé à Draes… Bon dieu, pourquoi devait-il avoir la brute épaisse sans cervelle de base dans son équipe ? Lui-même ne prenait pas forcément le temps de réfléchir, il allait devoir utiliser son cerveau pour concevoir des plans : chose qu’il préférait faire pour créer des tortures psychologiques… Il avait mal au crâne d’avance, mais il n’avait pas trop le choix. Un léger haussement de sourcils se fit apercevoir sur le visage de Draes quand Daeroth le…Renifla ? Un léger pas de côté se fit, séparant les deux hommes d’une distance plus respectable, en fait, Daeroth sentait horriblement la sueur et le nez du Dragon Slayer le piquait dès qu’il s’approchait de trop, non qu’il sente réellement fort, c’était l’exacerbation de ce sens qui rendait l’odeur insupportable.
    « -Tu es un dragon toi aussi. Tu sens comme l’autre taré à la tête de la guilde. Tu bouffes de la glace comme lui ?
    -…Tu ne m’as pas vu utiliser l’eau à l’instant ?»

    Demanda-t-il sur un ton blasé. Ce n’est pas comme s’il avait cherché à cacher l’élément de sa magie, vu qu’il avait littéralement fait un siphon pendant qu’il dévorait l’eau. D’ailleurs, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas goûté à l’eau marine, un petit moment de nostalgie l’envahit, vite remplacer par autre chose, et Dearoth semblait l’avoir vu également. Un boulet de canon s’était écrasé sur un des matelots qui se retrouva projeté dans l’océan. Même s’il avait survécu à l’attaque, Draes ne l’aurait pas aidé : les humains n’étaient en aucun cas quelque chose qu’il aiderait, en dehors de ceux ayant prouvé leurs utilités. Un bateau avait été affrété par les gardes qui se lancèrent à leurs poursuites. Fine… S’ils voulaient joués à ça. Laissant son comparse barbare faire le gros œuvre, non mais qui pouvait arrêter un boulet de canon à mains nues et le renvoyer, sérieusement ?, Draes quand à lui se glissa dans le bateau ennemi. Il avait laissé sa cape derrière lui, de toute façon tous les gardes d’ici allaient mourir, à quoi bon cacher son visage ? Ce n’était pas vraiment une stratégie concerté, mais l’autre brute faisait du bon boulot. Les gardes étaient tous obnubilés par le canon humain qu’il représentait. Il entendit vaguement Daeroth lui poser une question, mais de loin. Il s’était éclipsé depuis quelques minutes déjà, dès le premier coup de canon… Mais bon.
    « Voyons messieurs. Mon compagnon et moi-même cherchons tout simplement à voyager en paix. Mais si vous insistez vraiment… »

    Il décrocha son épée de sa ceinture et se mit en garde. Les gardes ne savaient pas dans quoi ils s’étaient embarqués, mais alors vraiment pas. Le Dragon Slayer sautilla légèrement pour s’habituer à nouveau aux vagues de l’océan. Contrairement aux autres Chasseurs, il n’était pas sensible au mal de mer, pour le reste des transports néanmoins, il repassera… Une gerbe d’eau se leva de l’océan, entourant les chevilles de Draes. Bon sang, que c’était pratique de pouvoir utiliser un élément omniprésent plutôt que de puiser dans son énergie magique pour la générée ! Bon, bien entendu il ne pouvait pas le faire à l’infini, mais la dépense d’énergie était moindre.

    « Suiryu no Kagizume ! »

    Il s’en servit comme simple base de propulsion, c’était un peu du gâchis d’utiliser de la magie pour ça, mais ça lui donnait tout simplement un ascendant parfait sur le bateau pour voir où se trouvaient tous les adversaires. Cette fois, c’était lui qu’on regardait, ce qui offrirait peut-être l’occasion à Dearoth d’en abattre quelques-uns par surprise. Il lança son épée qui se planta dans le mat et prit appui dessus. Heureusement que cette lame était résistante, Draes pesait son poids quand même… Ils avaient l’air malin maintenant les gardes en bas. Aucune arme à distance en dehors des canons… Dreas s’installa sur le met et fit un signe à Dearoth, criant.

    « Vas-y, défonce les ! »

    Il n’allait pas rester inactif bien sûr. Une fois son épée rengainé, il plongea. Les tourbillons d’eau se formèrent autour des coudes du Chasseur Dragon, qui abattit ses derniers sur les gardes qui tombèrent, fauché par la puissance de l’attaque. Oh ce n’était pas assez pour les tués, pas pour le moment… Il utilisa ses pieds pour récupérer une de leurs armes et la lança en l’air. Avec un sourire sardonique, il propulsa cette dernière sur son possesseur grâce à son Cri du Dragon. Dearoth pouvait sans doute se débrouiller seul face à une telle mêlée, mais Draes n’était pas stupide, avec un tel nombre de gens, il allait être désavantagé. Il plongea donc dans l’océan et se propulsa comme une fusée vers l’autre bateau, s’éloignant ainsi de la cohorte de garde qui l’avait pris pour cibles. Il essora légèrement ses cheveux une fois revenus près de Dearoth, fixant le bateau d’un air songeur. Ils avaient assez joués maintenant, non ? Il aurait été plus rapide de détruire le bateau pour se débarrasser d’eux, mais le meurtre était une option plaisante pour le Chasseur de Dragon…

    « On fait quoi ? Je coule le bateau ? »

    Demanda donc finalement Draes, accordant un regard à la brute. S’il lui avait demandé son avis, c’était uniquement pour voir ce qu’il allait répondre. Après ça ne changerait rien, il n’était pas assez sanguinaire pour entrer dans les critères d’acception de Draes.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ne pas ouvrir :v:
 
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2673-la-guerre-y-a-que-ca-de-vrai-termine http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2675-fiche-technique-de-daeroth?nid=2#21282 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
21
Messages :
50
Jewels :
43785
Date d'inscription :
13/03/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Lun 9 Mai - 10:58
Juste avant que le premier boulet n’impacte le pauvre marin, Draes me répondit sans vraiment m’expliquer qu’il utilisait l’eau. Comme je n’étais pas beaucoup plus avancé je hochais la tête et fis semblant d’avoir compris. Je ne savais pas vraiment comment interpréter cela : l’eau, la glace, pour moi les dragons étaient des mecs qui manipulaient la flotte. Quelques instants plus tard, alors que j’avais renvoyé le boulet de canon, je me rendis compte que je parlais dans le vide. Draes était parti à toute vitesse vers le navire ennemi et je n’étais pas capable de le suivre rapidement. Je profitais des quelques secondes de battement que j’avais pour attraper un râtelier à boulets de canon et le tirer à côté de moi. Pendant ce temps là, les soldats étaient restés pétrifiés, impressionnés par mon lancé et mon comparse avait eu le temps de les rejoindre. C’était le second choc à leur moral : un gars venait de traverser une large étendue d’eau en à peine quelques instants. J’entendis à peine ce qu’il leur dit mais je vis très bien l’eau de la mer s’élever autour du navire pour propulser le dragon en hauteur. C’était donc ça qu’il voulait dire par utiliser l’eau : il manipulait toute celle qui se trouvait aux alentours ; c’était puissant et efficace dans un environnement pareil.
Draes me cria alors de me lancer à l’attaque : pas besoin de me le dire deux fois ! Je n’attendais que cela ! Je délayais néanmoins mon action de quelques secondes pour aboyer des ordres aux matelots du navire :

« -Virez de bord ! On va se mettre parallèle à la côte ; et armez les canons on va les arroser ! Vous avez intérêt à faire vite parce que je ne suis pas patient. »

J’avais un peu navigué et fait de la piraterie donc je connaissais les bases du pilotage d’un navire. Je savais à peu près combien de temps ils mettraient à faire la manœuvre et s’ils me désobéissaient je les tabasserai. Après tout, je n’étais pas le capitaine du navire mais j’espérais qu’ils aient bien compris que c’était moi le plus fort. En même temps que je parlais j’avais saisi un boulet fermement d’une main ; cette fois-ci je pris quelques instants de plus pour reculer et préparer une course d’élan. Je pressais fermement le projectile entre mes paumes et utilisais ma magie pour le réchauffer. J’avais déjà tenté l’expérience par le passé et le bestiau m’avait explosé dans les mains alors je savais qu’il fallait y aller doucement sur la chaleur. J’armais donc mon bras quand je jugeais avoir atteint la bonne température (c’était complètement au feeling bien évidemment) et bondis sur trois pas pour traverser le navire. Au moment où j’allais atteindre la rambarde je tirais de toutes mes forces une nouvelles chandelle sur le navire ennemi. Avec l’élan je manquais de tomber par-dessus bord mais je réussi à me retenir de mon bras libre avant de basculer. Le boulet ne vola pas longtemps avant de percuter le pont de leur bateau : cette fois-ci il explosa au contact du bois, emportant deux gardes dans une gerbe de flammes. Je souris en attrapant un autre de ces projectiles ; j’avais trouvé la bonne technique, j’allais pouvoir les pilonner sans soucis. Je n’avais pas assez de force pour transpercer la coque avec mon lancé mais les explosions allaient l’endommager petit à petit tout en tuant son équipage.

Alors que je me préparais à refaire de même, je vis Draes sauter dans la mêlée et tabasser une partie des troupes qui s’y trouvaient. J’avais confiance en ses capacités à esquiver mon tir et je me remis en place. Je décochais à nouveau un obus vers l’adversaire et pile à ce moment là le dragon sauta dans ma direction pour venir me rejoindre. L’impact sur le navire adverse provoqua une nouvelle explosion qui souffla un de leurs canons et son artificier avec. La panique avait pris place sur leur bâtiment et ils ne pensaient pas à préparer une contre-attaque. Je regardais mon compagnon revenir vers moi tout en gardant un œil sur la flotte qui s’approchait de plus en plus. A peine était-il revenu me voir qu’il me demanda s’il devait couler le bateau. J’étais très nul en stratégie, de mon point de vue il fallait tout casser et réfléchir après donc j’étais très tenté par son idée. Cependant, une petite lumière brillait dans mon esprit et me soufflait des murmures à l’oreille. J’avais toujours voulu avoir un navire à moi, et il y en avait à disponible juste à côté. Il suffisait de tuer tout l’équipage. Oui mais il était tout cassé : à force de tirer dessus il y avait des trous dans le pont. Je répondis donc en choisissant l’option de la cupidité :

« -J’ai toujours voulu avoir un bateau. Ça ne te tente pas à toi ? Sauf que celui là je l’ai trop cassé. J’ai bien envie de le couler ; et de couler toute la flotte derrière, sauf un. Sur le dernier on casse rien et on tue tout l’équipage comme ça il est à nous.»

Je ne savais pas vraiment ce que voulais faire avec cette hypothétique jouet, j’avais juste envie d’en posséder un par pure avarice. Comme ici j’étais fort et ces marins étaient faibles j’avais le droit de me servir. Je posais ma main sur la rambarde et me préparais à sauter à l’eau quand je vis un flash lumineux apparaitre depuis le pont d’un des navires arrivant en renfort. Juste après, une petite boule de lumière de la taille d’une pomme fut projetée sur nous en suivant une trajectoire parabolique. Elle était dirigée droit sur moi et avala rapidement la distance qui nous séparés. Par réflexe je chauffais mon bras à 600°C et armais mon poing. Quand l’attaque arriva à mon niveau je décochais un violent coup à son encontre pour la détruire. Contrairement à ce à quoi je m’attendais, la boule explosa. Une gerbe de flammes m’enveloppa moi et ceux qui se tenaient trop proches de moi. J’eux à peine le temps de répartir à nouveau la chaleur pour activer mon bouclier thermique à pleine puissance et j’encaissais quelques dommages. Les flammes léchaient désormais le pont à côté de la zone d’impact et j’étais recouvert de quelques brulures superficielles. Au loin, je distinguais en plissant les yeux un homme vêtu de blanc. Il ne portait pas d’armure pourtant semblait être gradé parmi les soldats. Ses cheveux étaient bruns et une longue cape immaculée battait au vent dans son dos. Mon instinct me dit qu’il était responsable de l’agression et mes sens de guerrier s’éveillèrent. Peut-être ce type m’apporterait un peu d’adrénaline au combat.

Je sautais par dessus bord tout en criant :

« -Freeze ! »

Une petite plaque d’eau gela sous mes pieds et j’atterris sur une plateforme flottante qui tanguait dangereusement sur la houle. Je pris appui dessus et m’élançais en courant sur la mer. Littéralement. Avant chaque pas je créais un petit appui fait de glace là où j’allais atterrir et avançais par propulsions successives. J’étais beaucoup plus lent que Draes mais c’était ma seule solution pour me déplacer sur l’eau. Sauf que pendant ce temps, j’étais vulnérable aux attaques de mon adversaire…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2696-fiche-technique-de-di-euh-draes http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
23
Messages :
48
Jewels :
62000
Date d'inscription :
28/03/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Sam 21 Mai - 11:41





Par les dents d’ma mère la dragonne !
feat Daeroth ADRAMARANT





  • Contrairement à ce qu’il avait pensé de prime abord, Daeroth n’était peut-être pas aussi stupide qu’il n’avait cru, et qu’il était tout simplement un peu simplet sur les bords. Restant à l’abri derrière le colosse aux cheveux rouges, Draes se mit à réfléchir à toute vitesse. En effet, avoir un bateau pour la Guilde serait un avantage non-négligeable, notamment le fait qu’ils n’auraient pas à payés pour prendre le bateau… Enfin en dehors de Daeroth, qui savait s’occuper d’un bateau dans la guilde..? Bwarf, il a l’air de s’y connaitre l’autre bougre, autant lui faire confiance, au moins sur ce point-ci… Apparemment, le gros barbare avait eu une idée, une lueur avait éclairé ses yeux une seconde auparavant, ça avait été rigolo à voir d’ailleurs.

    « -J’ai toujours voulu avoir un bateau. Ça ne te tente pas à toi ? Sauf que celui-là je l’ai trop cassé. J’ai bien envie de le couler ; et de couler toute la flotte derrière, sauf un. Sur le dernier on casse rien et on tue tout l’équipage comme ça il est à nous.»

    Logique assez simple, mais Draes était d’accord avec cette idée. Au moment où il allait retourner foutre le bazar sur un des bateaux, il remarqua la boule de lumière et s’éloigna par réflexe. Heureux d’ailleurs, puisqu’il s’agissait d’une magnifique bombe magique. Daeroth ne sembla pas en souffrir énormément, sans doute grâce à sa magie, mais les personnes autour de lui n’avaient pas eu cette chance. Une autre odeur de magie flottait dans les airs… Enfin, une odeur de poisson. C’était un étrange mélange des deux, quelque chose qu’il n’avait jamais senti avant. Ce n’était pas le moment de s’en occuper néanmoins, Bomber-man était plus intéressant que les petits poissons magiques de l’océan. Draes inspira goulûment l’air marin, et l’eau toute proche… Et fut happé par une forme argentée qui l’attira dans l’eau avec une force prodigieuse. Ok, il aurait dû s’en occuper en fait. Deux mages, non pas un. Le coup classique…

    Draes se libéra d’un coup de pieds et se redressa comme il put, toisant son adversaire. C’était… Bizarre comme transformation. Ce n’était ni vraiment un homme, ni vraiment un animal, mais la fusion des deux. Draes connaissait bien sûr la magie de Take Over, ayant déjà croisé quelques personnes possédant cette magie amusante, mais jamais il n’était tombé sur quelqu’un avec une telle forme de combat. Ça serait donc un combat entre créature océanique… Le sourire de Draes s’allongea grandement. Il ne serait peut-être pas aussi rapide que son adversaire dans l’eau, mais cette dernière était à ses ordres. La bonne nouvelle, c’était que les deux membres de Northern Hunter n’étaient pas groupés, les tirs croisés seraient évités au moins.

    D’un large mouvement de bras, Draes se débarrassa du haut de sa tenue, qui le générait plus qu’autre chose dans un combat sous-marin. Il effectua plusieurs mouvements pour, pardonnez-moi l’expression, se remettre dans le bain et projeta immédiatement son Hôko au visage de son adversaire. Bien qu’invisible, l’attaque était présente et frappa le requin de plein fouet… Sans apparemment lui faire trop de dommage ? Faisant claquer sa langue, Draes remonta à la surface et se hissa sur le premier bateau qui passait… Mauvaise pioche, c’en était un avec plein de soldats ! Donc, une garnison de connard et un homme-squale au cul ? Joie… Heureusement, comme les autres, les gardes n’étaient pas forcément habitués à affronter des mages, et encore moins des Dragons Slayers. Le requin ne fit pas son apparition tout de suite, un peu comme dans un R.p.g avec des phases de combats, le boss ne se ramena qu’après la défaite de tous les petits minions … Le blond eut donc tout le loisir d’observer cette homme, visiblement plus à l’aise dans l’eau que sur la terre en raison de sa masse.

    Même dans sa forme humaine, ce truc devait être assez impressionnant, puisque sa forme à demi-squale mesurait déjà dans les 2 mètres 30. Sa peau était d’un gris bleutés couverte de rayures d’un rouge incarnat, lui donnant des airs de requin tigre. Il possédait également une paire de bras puissants, ainsi que des jambes robustes. Néanmoins ce qui le gênait vraiment dans ses déplacements terrestres, c’était l’énorme queue de requin qu’il se trimbalait, frottant contre les planches du bateau. Ça devait être douloureux quand même… Contre un adversaire d’une telle corpulence, ce n’était même pas la peine d’essayer le corps à corps, Draes se ferait brisé comme une brindille par la force physique apparente de son ennemi. …Mais Draes n’avait que des attaques physiques ! L’expression de son visage en disant long, il avait totalement oublié ce détail. Oh bien sûr, il possédait le Hôko, comme tous les Dragons Slayers, mais à un moment son opposant allait bien se rendre compte qu’il en abusait…  Bon, changement de plan, il irait face-on sur son visage et il improviserait… D’un coup d’œil rapide, il observa la situation de Dearoth : Il n’était pas encore mort, c’était la bonne nouvelle. Et c’est à peu près toute la considération qu’il eut pour son comparse, le requin se rapprochant de lui. Une question subsistait, s’il était plus à l’aise dans l’eau que sur la terre ferme, alors pourq… ah, d’accord. L’homme-squale bondit comme une torpille et tenta d’agripper à nouveau le chasseur de dragon. Il l’esquiva de peu et se redressa d’un bond, dégainant son épée d’un geste leste.

    Tous ses sens en alertes, Draes surveilla le son sous-marin. La créature était plus à son aise que lui, et ça l’énervait, les Requins étaient en dessous du Dragon dans la chaîne alimentaire bordel ! Dreas ferma les yeux, il n’avait pas besoin de voir pour le moment… Enfin, en espérant que l’autre bomber-man ne lui balance pas une boulette sur le coin du nez. Son ouïe s’aiguisa petit à petit, et son flair se fit plus précis, comme celui d’un véritable dragon... Bon pas non plus à ce point, mais c’était toujours mieux que ses sens en temps normal. Il devait être loin sous la surface, le vent et le bruit des vagues occupaient tout l’espace sonore de la zone. Ca et la scène de guerre se déroulant sur le bateau d’à côté, avec un Daeroth qui devait sans doute foutre le bordel le plus absolue. Le requin n’était décidément nul-part, même son odeur de poisson pourri s’était volatilisé. Peut-être serait-il plus judicieux qu’il se regroupe avec Daeroth pour lui filer un coup de main ? Prenant appuis sur ses jambes, il s’apprêta à bondir… Sans se rendre compte que le squale revenait, sous une forme encore plus terrible.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ne pas ouvrir :v:
 
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1