PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥️

Prose pour Dragon (ft. Ryuu)
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2025-j-explorerais-ce-monde-grain-par-grain-kouya-nodoka http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2054-suna-no-metsuryu-maho-kouya-nodoka http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Zerzura
Âge :
22
Messages :
52
Jewels :
11332
Date d'inscription :
21/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Zerzura

Dim 10 Avr - 13:42
La première chose a laquelle on pense quand on veut se rendre à la Plage d'Émeraude, c'est le nombre de personnes qu'il y aura jusqu'à ce que le soleil se couche au loin, derrière la ligne d'horizon que dessine l'île de Mu. Il est vrai que le couché de soleil accompagné de la danse artistique des Planeurs est une scène théâtrale inestimable, jugée comme unique au monde par les connaisseurs.

Mais une fois le soleil couché et les touristes partis, il reste un dernier acte rare que très peu de personnes connaissent. Une fois par mois, lorsque l’astre du nom de Hyse brille plus fort, un phénomène incroyablement étrange se déclenche. D’après mes recherches, c’était ce soir que l’événement allait avoir lieu et j’avais vraiment envie ce qu’il en était. A vrai dire, j’avais trouvé très peu d’informations, mais c’était largement suffisant pour un crédule comme moi.

J’étais déjà sur les lieux depuis le matin et mon impatience se faisant sentir. Les gens m’évitaient et se posaient loin de moi. C’est vrai qu’un mec à moitié à poil avec un masque sur le visage, ça ne devait pas inspirer grande confiance. Mais peu importe, allongé dans le sable et le kilomètre qui me séparait des autres, je profitais du soleil qui réchauffait un peu mon corps fatigué des différents voyages. Je me suis endormi.

Lorsque je me suis réveillé, le soleil avait déjà quitté le ciel et les Planeurs venaient de terminer leur ballet. Je me relevais en tournant la tête a droite et a gauche, mais il n’y avait plus personne. Alors que j’avançais nonchalant sur la plage, j’ai aperçu une jeune femme qui observait l’horizon. Elle paraissait plongée dans ses pensées, ses cheveux agités par le faible vent marin. Je suis resté assez loin d’elle, de peur de la surprendre, mais n’ai pas hésité a engager la conversation.

Dites, vous êtes là pour ce soi-disant phénomène ?” dis-je prudemment, “ça devrait arriver dans quelques instants.

J’ai a peine terminé ma phrase que des milliers gouttes d’eau s'élevèrent hors de la mer, lentement mais sûrement. Elle montaient sans accélérer, comme attirées par une force invisible. Elle montèrent jusqu’à couvrir environ cinq de mètres de hauteur sur toute la largeur de la plage. Il y en avait des minuscules, a peine visibles, mais aussi des massives, presque de la taille de mon poing.

Puis d’un seul coup, un flash illumina la plage. Chaque goutte brillait désormais d’un bleu turquoise profond, projetant sur la berge la même couleur. Pendant une petite minute, tout s’immobilisa : le temps, les actions et même ma respiration.

Enfin, toutes les gouttes s’éteignirent d’un coup et tombèrent dans l’océan. L’une d’entre elles, de la taille d’une petit perle, est tombée juste devant moi. Alors que je m’attendais à la voir disparaître dans le sable, elle est restée compacte, comme si elle était devenue solide. J’ai tendu la main et l’ai attrapée : elle était effectivement solide. Son éclat était superbe, une véritable pierre précieuse. J’ai immédiatement regardé si d’autres de ces perles étaient tombées sur la plage, mais la seule que je pouvais voir était aux pieds de la jeune fille.


Page 1 sur 1