PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥️

Aller à la page : Précédent  1, 2
Un couple improbable [PV - Reina Lance]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
20
Messages :
33
Jewels :
10000
Date d'inscription :
19/10/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Mar 14 Juin - 0:12

 

   

Aller Kyril, tu peux le faire… Fait comme si c'était juste un théâtre… C'est ça ! C'est une pièce de théâtre ! Ce n'est pas vrai de vrai… Si tu te trompes un peu… Ce n'est pas grave, il y aura toujours un moyen de se rattraper. Tu ne peux passer toute ta vie à fuir. Tu ne peux pas rester un trouillard jusqu'à la fin. Tu es un chevalier… Comportes-toi en tant que tel, même si c'est difficile, même si cela fait mal… Tu ne peux pas avoir continuellement peur. Tu ne peux pas te reposer sur les autres à tout instant… C'est vraiment ce que tu veux ? Une vie de prince ? Être sauvé par tout le monde sans que tu ne fasses rien, ou que tu n'aies rien fait pour le mériter ? Non. Tu veux changer n'est-ce pas ? Alors, c'est le moment d'apprendre. Pour le moment, fais comme si… La vie n'est qu'un simple jeu.

Hé… Je n'aurai jamais cru me parler à moi-même comme cela un jour. Mais dans le fond, je n'ai pas vraiment tort. Si je prend la vie comme un jeu, il n'y a aucune raison pour que je stress ou que je sois troublé… Je vais essayer de voir les choses comme telles. Ferme les yeux et concentre-toi. C'est ça, calme-toi. Pour l'instant, ne prend pas conscience de ce qui t'entoure. Retire juste les chaînes qui t'entravent… Oublie tout. Sois celui que tu as toujours rêvé d'être dans ce jeu.

Mes paupières se rouvrirent par la suite, un petit souffle les accompagnant. Si mes traits faciaux étaient déjà un peu plus assurés par le passé, à ce moment, on pouvait le remarquer assez facilement. Mes gestes se faisaient aussi plus précis, plus fluides, mes tremblements ayant totalement cessé. Je n'avais plus autant de mal à me tenir devant la miss à la crinière rosée. De fait, j'arrivais parfaitement à lui sourire ainsi qu'à rester à ses côtés, comme si c'était naturel. Franchement, il était bien plus simple de prendre cela comme un simple divertissement que pour une réalité avec des conséquences pouvant amener à la mort.

J'avais pu entendre la proposition de ma partenaire, et ses idées me convenaient parfaitement. Terminer cette mission sans infusion de sangs sur la mare du commerce. Au vu de mes idéaux, je n'allais point la contredire, même si elle n'avait pas vraiment précisé les étapes de la capture, ni même comment on pouvait procéder. L'unique indice que j'avais n'était autre que « rassembler les gros morceaux et les capturer. » En soi, cela paraissait assez simple… Mais j'avais encore un petit doute sur l'achèvement de la tâche. En effet, j'avais comme un mauvais pressentiment, que tout n'allait pas se passer comme prévu. Le plan n'était pas parfait… Je détestais cela.

J'étais quelqu'un de perfectionniste, j'avais besoin des moindres détails. Ce n'était pas mon genre d'improviser… Surtout que je laissais toujours place à la force du médicament dans ces temps-là. Et pourtant, cette fois, je ne voulais pas le laisser agir. Cette mission s'achèverait sans bain de sang… Je voulais vraiment y croire. Si je me laissais guider par les Pendras… Cela n'arriverait jamais. Oh non… Calme-toi… N'y pense plus… Tu arrivais enfin à te tenir tranquille…

Suite à la reprise de parole de la miss, je pus porter de nouveau le masque que je m'étais mis peu de temps avant, soupirant pour chasser cette part si froussarde de mon être… Ou du moins le temps de la mission. Il fallait que j'arrête de paniquer… Et que je fasse confiance à Reina. Elle n'était pas une simple mage noire après tout… Elle devait sans aucun doute savoir ce qu'elle faisait. Et puis, au final, je ne faisais que la supporter dans tout cela… Même si savoir cela m'agaçait plutôt bien… J'avais l'impression de n'être qu'un vulgaire pion, et je n'aimais aucunement cet infâme sentiment, malgré celui que j'étais réellement. Oui, malgré mon caractère si peureux ou mon état de chevalier, au plus profond de moi, je détestais la soumission. Pourtant, je me devais de faire avec.

Suite à un nouveau soupir, je finis par acquiescer. Ma voix se faisait sûre d'elle, reflétant ma stabilité mentale. Ma tonalité était aussi plus sobre, limite noble, comme tous preux chevaliers ou princes héritiers pourraient avoir. Un tendre sourire accompagna mes paroles et ma façon de parler complètement différente de quelques minutes auparavant.

« Bien. Mes gestes n'iront à l'encontre de vos envies tandis que vos ordres seront absolus, milady. Cessons donc ce bavardage inutile. Récupérons le matériel, puis mettons-nous en route. »

Dès lors, je me dirigeais d'un pas sûr vers l'armurerie. Ce n'était qu'une fois l'endroit atteint que m'était venu la pensée de récupérer un support viable. Détaillant les lieux d'un vif coup de tête, je me tournais alors vers la demoiselle aux cheveux cramoisis, la questionnant presque du regard.

« Sans doute faudrait-il amener notre carrosse pour y déposer les biens… »

Ne cherchant même pas à écouter sa remarque, je m'empressais d'aller trouver une charrette de taille convenable. Sur le coup, j'avais jugé bon de ne point prendre un véhicule magique, mais plutôt d'opter pour un moyen de transport qui semblait plus commun pour de simples marchands. Ainsi, je récupérais cette carriole tirée par deux chevaux et la ramenait à la devanture de notre dépôt d'armes.

« Je pense que cela nous sied parfaitement pour notre type de mission… Ai-je tort ? »



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
25
Messages :
40
Jewels :
115000
Date d'inscription :
23/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Sam 18 Juin - 18:25
Encore une fois, un silence énorme régnait dans la salle des missions, alors que Reina avait posé les règles de façon claire et précise. Le jeune homme avait encore besoin de réfléchir, pendant ce temps son visage laissait paraître toutes sortes de mimiques qui pouvaient presque se lire par un spécialiste pour décrypter ses pensées vaguement. Reina soupira en attendant qu'il se reprenne en main, désirant qu'il soit quand même plus vif et plus réactif au lieu de perdre de précieuses minutes à réfléchir encore et toujours. La demoiselle attendit alors qu'il ait fini ses réflexions pour commencer la mission encore et toujours. Reina était censée jouer le rôle de la vendeuse et lui du voleur fournisseur, il n'était par conséquent pas obligé de parler, mais si il réfléchissait trop à ce qu'il voulait dire, ça paraîtrait louche et ils se feraient mettre en doute par tout le monde. Bien sûr elle ne craignait pas pour sa vie, des mages blancs ne pouvaient pas lui faire bien mal, la capturer tout au plus. Il allait de soi qu'elle comptait réussir cette mission, à savoir intercepter les armes ainsi que capturer tous les mages blancs impliqués dans la vente noire.

Alors que le jeune homme émergeait de sa cogitation profonde, il parla soudainement de cesser la discussion pour passer à la suite. Il était vraiment gonflé de sortir ça alors que c'était de loin lui qui parlait le moins des deux mages. Néanmoins elle ne lui en tint pas rigueur, comme ils allaient simuler un couple amoureux elle devait garder de l'amour en elle, pas de la colère. Reina soupira alors sans rien dire, accédant à son souhait avant de l'accompagner dans la salle d'armes, confisquées ou simplement créées. Elle s'empara alors de nombreuses armes de tous les genres, parmi ceux appartenant à Dark Chess voire des confisquées aussi pour bien faire. Alors qu'elle s'apprêtait à chercher un récipient pour placer toutes ces armes, Kyril annonça qu'il allait chercher un moyen de transport. Reina sourit alors en le voyant s'investir soudainement beaucoup plus pour la mission, le laissant simplement aller chercher sa monture.

À sa grande surprise, le jeune homme opta non pas pour un animal comme elle avait l'habitude de le faire, mais pour une carriole tractée par une paire de chevaux, tout ce qu'il y avait de plus simple et sobre. La demoiselle plaça alors les caisses dans le moyen de transport, entendant son partenaire lui demander si elle le trouvait bien ou pas. Elle haussa les épaules en lui accordant un bref regard, continuant toujours d'entreposer les nombreuses armes.


-T'inquiète, c'est bon aussi, je doute qu'on nous arrête pour excès de simplicité dans notre choix de transport. En revanche je compte sur toi pour être plus réactif si tu veux parler, et aussi plus inexpressif dans ton visage. Certains pourraient voir le doute dans tes yeux, nous devons jouer des vétérans du vol et de la revente, pas des petits amateurs.



Cinq minutes, c'est le temps de liberté qu'il te reste
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
20
Messages :
33
Jewels :
10000
Date d'inscription :
19/10/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Dim 26 Juin - 17:29

 

   

C'était si visible ? Je n'étais vraiment pas fait pour être un agent double… Si le doute se percevait déjà, alors que absolument rien de grave ne s'était produit ou que aucun dilemme ne se présentait devant moi, c'était que le problème naissait de mon for intérieur tout en étant plutôt imposant. J'imagine que c'était l'incertitude totale à prendre des décisions dû à ma nature un peu trop peureuse qui causait l'apparition de tous ces signes de faiblesse. Mais… Là, ça devrait aller. Je ne devais juste pas penser, mais plutôt uniquement agir sans tenter de comprendre les conséquences de mes actes. Je sais comment jouer un rôle. Je sais comment faire… Et puis, mes yeux pouvaient me trahir un peu par moment, mais ayant constamment mon masque sur le visage, je n'allais pas forcément être repéré, à moins qu'une personne ne soit assez fou pour me fixer intensément et longuement, continuellement même. Non, aucune raison de douter maintenant.

Je devais imiter un vétéran du vol alors… Comment pourrais-je donc procéder ? J'ignorais si je devais être comme lors de ces moments si sombres, quand je décide d'avaler l'une de ces pilules si séduisantes, irrésistibles et destructrices… Ou plutôt être joyeux et souriant, dans un naturel sociable… Probablement plus comme cette dernière proposition, vu que l'on devait simuler un couple, même si j'ignorais totalement le fonctionnement de tout cela. Il faudrait que j'arrête de réfléchir, ça nuisait à mon comportement… Je peux le faire… Je peux le faire !

En tout cas, les préparatifs avaient l'air de convenir à la dame au caractère de reine, bien heureusement d'ailleurs… A vrai dire, ce moyen de transport m'était bien plus familier que ces véhicules magiques ou ces choses un peu particulières. J'avais déjà eu la chance de manier une carriole, et je m'en sortais plutôt bien. Après, cela ne faisait pas de moi un expert conducteur, mais c'était déjà une bonne chose en soi, et cela évitait de trop me défamiliariser avec mon monde de prédilection. Moins j'étais perdu, mieux c'était pour nous en fait… Vu que je paniquerais beaucoup moins…

Mais bon, ce n'était qu'un léger plus. Le plus difficile était toujours à venir, mais je n'en prenais pas compte… Du moins pas encore. Pour le moment, je préférais me concentrer sur la route et sur ce qu'on avait à faire sur l'instant même que de me tracasser pour plus tard… C'était mieux ainsi, je n'allais pas être inutilement en stress dès notre arrivée. Cela diminuait les chances que l'on faillisse à la mission. Et de toute manière, comme l'avait pu répéter la miss Reina, on ne devait pas faillir, quoi qu'il arrive.

Une fois que l'on ait fini de charger notre petit carrosse, on devait se rendre vers le lieu de l'événement. Naturellement, je pris la place du tracteur, sans même demander l'avis de la demoiselle qui m'accompagnait, la laissant donc à mes côtés sur la place du passager. Prenant les rênes, j'adressais un dernier regard en arrière, par réflexe, puis le dirigea finalement vers les yeux ambrés de ma partenaire. Mes iris d'un jaune aussi troublant furent accompagnés d'un sourire assuré avant que je ne prenne la parole.

« Je suis vos directives, your Highness. »

Juste après, je donnai de légers à-coups sur les fils afin de commencer à avancer, nous dirigeant alors vers la sortie du bastion de Dark Chess.

« Par où devons-nous nous diriger ? »

Dis-je d'une douce et tendre voix, comme pour déjà rentrer dans le personnage amoureux d'une belle, me préparant à faire ce voleur si passionné mais aussi mortel qu'un poison aux belles allures.



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
25
Messages :
40
Jewels :
115000
Date d'inscription :
23/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Mer 29 Juin - 10:47
Après avoir mis les choses au point, le duo commença à récupérer des armes dans l'armurerie de Dark Chess pour les revendre aux intéressés parmi les mages blancs. Pendant ce temps, Kyril allait chercher de quoi se déplacer. Il opta rapidement pour une carriole tirée par des chevaux, le plus classique, mais au moins qui ne consommait pas de magie. Après tout sans magie personne ne les croirait très dangereux, même si ça aidait à voler les mages noirs, selon le rôle attribué à Kyril. Pendant qu'il amenait le moyen de transport devant les portes, Reina acheminait doucement les caisses d'armes vers lui. La plupart étaient vraiment légères, mais pour les épées par exemple, c'était une autre paire de manches. Le tout fut cependant mis rapidement à l'arrière pendant que Kyril prenait les rennes. Il ne manquait plus qu'à partir vers leur prochaine destination, à savoir le marché noir. Non sans flatter son égo de superbe façon, le jeune homme prit place en fouettant les chevaux pour avancer.

Le temps de sortir sa carte, Reina regarda où se trouvait le prochain point de vente, sachant qu'il risquait de changer très vite. Elle montra au garçon là où ils devaient aller, une ville tranquille dans Arcadya, sans histoire visiblement. Elle faisait confiance au conducteur pour l'emmener à travers les meilleurs raccourcis, lui laissant la carte à disposition pour qu'il puisse la visionner quand il le voulait. Ainsi le duo avança rapidement vers le lieu indiqué par les sources de Reina, non sans beaucoup de bruit à cause des armes. Le terrain était un peu accidenté par endroits, mais praticables tout de même, ce qui facilitait bien le voyage.

C'est finalement après de longues heures de course que les deux Chess arrivèrent au lieu en question. De nombreux étalages offraient un regard sur de nombreuses armes, sans doute une ville sous la domination des mages blancs. Un comble quand même pour un marché noir. On n'en avait pas l'impression, mais tous étaient capables de partir en seulement dix minutes en cas d'arrivée de mages noirs de Dark Chess, l'autorité suprême que tout le monde craignait. Cependant avant d'arriver aux portes de la ville, Reina posa sa main sur le poignet de son compagnon pour lui demander d'arrêter la carriole. Elle voulait vérifier quelque chose avant de commencer, quelque chose qui avait une importance des plus conséquentes. Alors que Kyril tournait son regard vers elle, la demoiselle le prit par le col pour le tirer et poser ses lèvres sur les siennes. Cela faisait un moment qu'elle voulait goûter à un de ses baisers, aussi beau gosse soit-il, mais bien sûr elle n'allait pas l'avouer devant lui. Tout cela était uniquement pour vérifier qui des deux était le moins choqué avec une embrassade. Si ils devaient simuler un groupe, aucun des deux ne devait réagir à un baiser comme si c'était le premier de leur vie.




Cinq minutes, c'est le temps de liberté qu'il te reste
Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2