PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥

Je sais pas si on va s'entendre [Flash-Back / PV Lysander]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2673-la-guerre-y-a-que-ca-de-vrai-termine http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2675-fiche-technique-de-daeroth?nid=2#21282 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
21
Messages :
50
Jewels :
43785
Date d'inscription :
13/03/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Mer 6 Avr - 21:23
Nous étions… dans le passé. Enfin quelques temps avant maintenant, je sais plus trop combien mais quand même pas beaucoup. Vous voyez à peu près combien ça fait ? Non pas du tout ? Tant pis moi je me comprends ! Dans quel endroit ça par contre je pouvais vous le décrire précisément : nous étions dans une petite taverne d’une ville moyenne de Mulfass. Bon les noms tout ça j’y retiens jamais rien, je m’embrouille donc je m’en souviens plus du tout. Et puis depuis tout à l’heure je dis « nous » mais en fait je suis tout seul. C’est juste que j’attends quelqu’un depuis une petite demi-heure dans un coin de la salle sombre.  J’avais déjà commandé quatre bières et un rôti pour patienter sauf que j’avais déjà tout fini et il n’était toujours pas arrivé ; ça commençait à bien m’énerver puisque j’étais pas le genre de mec patient mais comme j’étais là pour gagner un bon paquet d’oseille je me forçais à rester calme.

J’étais habillé en tenue de tout les jours, enfin ma tenue de tous les jours ; c'est-à-dire une armure de plates fines qui recouvraient les zones les plus importantes tout en laissant de la mobilité aux bras et aux jambes. Par-dessus je portais une lourde cape en fourrure d’ours brun, que j’avais buté moi-même et ramené à un tailleur pour qu’il m’en fasse une pièce sur-mesure. Autant dire que si je sortais dehors sans ma magie, j’aurai le dos au chaud mais le reste du corps congèlerait. Je soupirais un grand coup et laissais aller mon regard vers le décolleté de la serveuse qui passait entre les clients. Alors que ma conscience s’éloignait peu à peu je repensais à la mission qui m’avait été donnée. Le conseil magique voulait établir un avant-poste sur Mulfass et ils avaient repéré un petit village isolé qui serait parfait pour ça. Un petit bataillon de mages et de soldats avait été déployé mais ce dernier ne disposait pas d’une force de frappe suffisante pour capturer le lieu. Ils serviraient seulement de gardes une fois que la capture serait terminée. Pour cette tâche justement un mage du conseil avait été dépêché mais ils ne trouvaient personne d’autre pour l’aider dans sa tâche. Ils ont donc lancé un appel à des mercenaires et j’ai tout de suite mordu à l’hameçon en voyant la récompense en jewels sonnantes et trébuchantes.

J’avais un peu de nostalgie et de regret à envahir un village de ma contrée adoptive, surtout pour le compte d’étrangers complets à la région. Ce sentiment ne dura pas longtemps car je repensais à tous les pillages que j’avais commis à travers les steppes et les montagnes gelées. Finalement, un de plus ou un de moins, ça ne changerait pas grand-chose. J’étais complètement perdu dans mes pensées quand soudain la porte de la taverne s’ouvrit et un type qui n’avait pas l’air d’un autochtone rentra. Je sortis soudain de ma rêverie et fixais mon attention sur lui. Avec un peu de chance ce serait mon homme, normalement il avait ma description car je l’avais fournie en postulant pour la mission. De toute façon j’étais quand même facilement reconnaissable. Je dépassais de la foule de plus d’une tête et mes cheveux étaient rouges flamboyants.


Dernière édition par Daeroth Adramarant le Lun 25 Avr - 18:44, édité 1 fois
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
20
Messages :
68
Jewels :
11
Date d'inscription :
25/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Sam 16 Avr - 20:11


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bite the partner
ft. Lysander & Daeroth

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'était il y a quelques temps auparavant, peut-être il y a un an, plus ou moins, tu ne t'en souviens plus vraiment.

En route pour Mulfass, tu as été dépêché par le Conseil pour apporter de l'aide à la Coalition. Enfin pour le Conseil, c'était plutôt pour le Dark Chess qui envoyait plutôt d'autres hommes que les siens pour aller faire le sale boulot et conserver ainsi des alliances tout en restant tranquillement chez soi. Tu es bien sûr au courant de cette réalité, que le Conseil n'est que l'objet de l'échiquier. C'est d'ailleurs par cette voie là que tu as réussi à l'intégrer : tu étais pendant un temps très court un membre de la guilde noire la plus puissante du continent, mais ça t'a suffit à te faire un effet tremplin.

Tu t'allumes une cigarette pour t'occuper sur le bateau. Tu t'appuies sur la barrière qui délimite le pont, t'empêchant de tomber à la renverse dans l'océan. L'air se rafraîchit, signe que vous arrivez bientôt à destination. Tu avais anticipé les températures basses de Mulfass et avait opté pour une veste doublé de fourrure qui couvre ta chemise. Tu as par contre conservé un pantalon noir très simple et choisi de porter des chaussures adaptées pour la marche dans la neige. On a pourtant insisté pour que tu prennes l’apparat du conseil, mais tu as nier toutes ces remarques : primo tu n'aimes pas cette tenue, deuzio c'est parfait pour se faire repérer par le camp ennemi d'afficher le symbole du Conseil dans son dos ! Ca incite à dire : "Venez venez, je suis une cible vivante, cents point si vous tirez en plein milieu du symbole !". T'es pas un lapin non plus ! "Quoique, ce serait marrant non ?" Une voix que tu n'aimes pas entendre intervient dans ton moment de paix intérieure. Cheshire, le démon qui cohabite dans ton corps a décidé de s'éveiller. « Tiens, tiens c'est que maintenant que tu te réveilles ? T'as bien dormi pendant tout ce temps ? » Tu lui réponds et une conversation silencieuse s'ensuit, ne se passant que dans ta tête. "Oh mais tu demandes si je vais bien ? Dois-je le graver sur une pierre blanche... Ouaille !" Par une force de la pensée, tu l'as frappé. D'extérieur, tu es toujours immobile, à fixer l'horizon ta clope en bouche.

[...]

Le bateau a posé ses amarres dans un port et tu descends. Pouah, revenir sur la terre ferme fait du bien ! Tu n'avais pas l'habitude de si long voyage, surtout en bateau. Ce n'est pas que tu as le mal de mer, mais disons que c'est pas ton fort non plus. Bon, tu devais retrouver un mercenaire engagé par le Conseil, un gars de la région qui est soi-disant assez balèze. Tu avais vu rapidement son descriptif et t'es dit que tu n'aurais pas trop de mal à le trouver : un colosse aux longs cheveux rouges, ça ne court pas les rues !

Le lieu de rendez-vous est une auberge un peu plus située dans les terres, sur le chemin entre le port et le village que vous deviez attaquer pour en faire un avant-poste. Tu entres donc une fois arrivé à destination, et le remarque aussitôt une fois un rapide coup d'oeil dans la pièce effectué. Il était assis dans un coin de la taverne et tu le rejoins aussitôt. Lui aussi semble t'avoir remarqué, tu n'as pas la même allure que les gens dans le coin. Tu fais trop citadin. Arrivé à ses côtés, tu jettes un oeil au papier informatif que tu as dans ta main et lui lances poliment mais sans l'once d'un moindre sentiment :

« Daeroth Adramarant ? Lysander Scarsen, du Conseil, je m'excuse de l'attente, le voyage a été plus long que prévu. »

Tu lui tends une main pour le saluer avant de t'asseoir face à lui. Avant de partir, tu voulais voir avec lui les derniers détails de la mission. Partir tête baissée ne servait à rien.

« Vous connaissez les conditions de la mission ou bien avez vous besoin de plus de détails ? »

made by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] – icons & gif by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
hrp:
 

http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2673-la-guerre-y-a-que-ca-de-vrai-termine http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2675-fiche-technique-de-daeroth?nid=2#21282 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Âge :
21
Messages :
50
Jewels :
43785
Date d'inscription :
13/03/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage inconnu

Lun 25 Avr - 20:39
Le gars m’avait vu et il se dirigeait vers moi, c’était donc certainement celui que je recherchais. Il était plutôt grand et musclé, le genre de type qu’il fallait mieux éviter de provoquer dans une bagarre de taverne en somme. Attend qu’est ce que je pensais là ? C’était moi le géant  taillé dans la roche ici, je lui mettais quasiment une tête de hauteur et ma largeur d’épaule n’était pas illusoire. En tout cas, mon nez affuté m’indiquait qu’il faisait partie du clan des prédateurs et non de celui des proies. Oui comme ça j’ai l’air de parler comme un fou ou un sage de la forêt mais c’était ce que mon instinct de Fanalis me disait. Souvent quand on rencontre une personne on peut savoir si elle est apte à se battre ou non, et c’est exactement ce que cela voulait dire. Je souriais donc ; un type puissant à mes côtés pour aller tabasser des villageois, une partie de plaisir en perspective.

A mesure qu’il s’approchait de moi je continuais de le détailler : il était brun et avait un air de bad boy qui plait aux filles pourtant il n’était plus tout jeune. J’exagère, plus vieux que moi certes mais encore dans la force de l’âge. Quoique dans le monde dans lequel nous vivons, souvent les vieux schnocks qui vivent isolés dans les montagnes sont bien plus forts que les jeunots. Comme si le corps ne se dégradait pas avec l’âge, bien au contraire. Je soupirais alors qu’il était arrivé à ma hauteur en me tendant la main. Sans me lever je la saisis et la serrais puissamment, car quand des vrais hommes se disent bonjour ils doivent montrer leur force au travers de ce rituel ancestral qu’est la poignée de main. Je la fis donc durer le temps nécessaire pour évaluer sa poigne avant de relacher ma prise et de lui répondre :

« -Enchanté Lysander ; le temps commençait à être long»

Je ne fis pas plus de remarque sur le retard mais il est vrai que je m’étais ennuyé. Après venant de la part de quelqu’un comme moi qui se réveille encore bourré à l’heure du rendez-vous (ça arrive souvent), cela n’avait pas beaucoup de crédibilité, mais il ne le savait pas. Il prit donc place en face de moi et me demanda si j’avais été informé sur le déroulement de la mission ou si je voulais plus de détails. Grrr j’en avais marre d’attendre, pourquoi est-ce qu’on ne pourrait pas foncer tête baissée ? Pour tabasser tout le monde y’a quand même pas besoin d’avoir une stratégie. Je me renfrognais mais décidais de prendre mon mal en patience, à moitié. Après tout il était un représentant direct de mes employeurs, je ne pouvais pas faire n’importe quoi. Cependant, je n’allais pas non plus pouvoir cacher mon caractère emporté donc je trouvais un compromis :

« -Oui et non. Je sais qu’il faut éclater tous les gardes et que vous avez des renforts après pour capturer le lieu. Après les détails je m’en fiche mais si c’est important pour toi je propose qu’on en discute en route parce que je vais rouiller si je reste assis.»

Sans attendre son accord (car il est vrai que je m’en fichais), je me levais et me dirigeais vers la sortie en slalomant entre les tables. Je regardais où j’allais car pour une fois j’essayais de paraitre normal et de ne pas casser la taverne ; j’imagine que cela ne plaira pas au conseil. Néanmoins, manque de bol, le type qui servait de « videur » à ce lieu et qui se tenait en faction à côté de la porte me regarda avec un air simiesque alors que je m’apprêtais à partir. Cela ne me plus pas du tout ; sans crier gare je lui décochais une vilaine calotte à l’arrière du crâne qui l’envoya s’écraser au sol quasiment sur place. Il lâcha un petit cri de fillette alors qu’il cognait par terre ; toute la taverne s’arrêta de vivre pour me regarder fixement. Je leur rendis un sourire comme pour dire « C’est pas ma faute » et je sortis. Une petite voix venue du ciel me disait que grâce à ce geste je venais de frapper un mec dans toutes les tavernes où j’avais rp.  Je ne compris pas de quoi elle parlait.

Dehors, l’air glacé me réchauffa (oui la magie de la température et ses insondables secrets) les bras et les jambes qui étaient nus. Ma cape en peau d’ours battait au vent et me donnait un air badass. Je me retournais en espérant voir Lysander derrière moi et je lui dis :

« -Oï ! Allez dis moi tout ce que je dois savoir ; le village est par là-bas.»

Je pointais du doigt une direction qui n’était pas du tout une route ni un chemin et m’y dirigeais sans prêter attention à ce détail. L’avantage d’avoir engager quelqu’un de Mulfass c’est qu’il connaissait les lieux, surtout moi qui avais vécu successivement comme un barbare, une bête sauvage, un bandit, un mercenaire et un alcoolique itinérant. D’ailleurs j’étais toujours les deux derniers visiblement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
20
Messages :
68
Jewels :
11
Date d'inscription :
25/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Ven 6 Mai - 13:30


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bite the partner
ft. Lysander & Daeroth

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La poignée de main dure un certain temps, il semblait vouloir évaluer ta force, une technique que tu fais toi même inconsciemment, même si tu sais que c'est totalement inutile : en quoi serrer une main est une preuve de force ? Néanmoins, le mercenaire a une sacrée poigne : espérons que sa force ne réside pas seulement dans sa main, tu allais avoir besoin de plus que ça.

Tu t'attendais à pouvoir te reposer un peu avant d'y aller, mais ton partenaire en fait autrement : il avait assez attendu comme ça et avait hâte de commencer la mission. Tu ne t'étais pas rendu du temps que tu avais mis, car il dépendait seulement de la vitesse du bateau. Et contre la mer, tu ne peux rien faire. Néanmoins, il semble avoir compris le but de la mission, il n'a pas besoin de plus de détails. Elle n'est pas compliquée en soit. Au moins, c'est pas un curieux qui va te poser trente six milles questions, ça te convient très bien.  

Puis sans t'attendre, il se lève pour se diriger vers la sortie. Tu te lèves après lui et assiste à sa petite scène avec le videur. Tu souris : décidément, ce type est plein de ressources ! C'est un marrant, le genre de brute épaisse qui se fait respecter par la force pure et dure. Cependant, ces personnes là n'ont souvent pas beaucoup de neurones dans leur boîte crânienne, tu verras bien si celui-ci fait une exception à la règle ou pas... En soit, tu n'as pas besoin d'un type bien intelligent. Etre le seul cerveau du duo te va parfaitement, c'est pas comme s'il avait besoin de réfléchir sur les ordres que tu vas lui donner.

Tu retrouves le froid mordant de l'extérieur. Tu n'auras pas profiter bien longtemps de la chaleur de l'auberge. Tu t'allumes une clope, plus par réflexe que par l'envie de trouver un moyen de te réchauffer, alors qu'il t'indique une direction... Au milieu de nulle part. Ce n'est pas un chemin, et encore moins une route. C'est à travers des bois et des champs enneigés. Tu as bien fait de mettre des chaussures convenables pour ce genre d'escapade.

« Non, rien d'important, vous en savez suffisamment... » lui lances-tu alors qu'il se met en route.

Il n'a absolument aucune patience. Pour le moment, tu en ris plus que tu ne t'énerves, et ça vaut mieux pour tout le monde.

« J'espère que vous savez où vous allez. Je vous fais confiance, mais à la moindre erreur, vous savez ce qui vous attend. »

Tu le suis donc. En principe, vous l'avez choisi car il doit connaître le terrain mieux qu'un conseiller d'Arcadya. Tu es rarement venu dans cette région, et tu ferais un bien piètre guide pour indiquer le chemin. Néanmoins, tu ne supportes pas les erreurs. Tu lui fais déjà grâce de lui accorder ta confiance, il ne se rend sûrement pas compte de ce que cela implique. Au moindre faux pas, comme tu lui as annoncé, tu reprends les rênes et tu n'hésiteras pas à faire ce qu'il faut pour qu'il en paye les conséquences... Tu as beau paraître calme en ce moment, cigarette en bouche, tu peux facilement exploser et devenir un véritable démon.

made by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] – icons & gif by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1