PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥️

Attraper de l'air [ft. Daraen]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
20
Messages :
68
Jewels :
11
Date d'inscription :
25/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Dim 6 Mar - 13:41


hunt for nothing
ft. Lysander & Daraen


Dans les rues de Valua, tu marches de façon nonchalante, en levant à peine tes pieds. Tu as besoin de te détendre, de prendre l'air en cette fin d'après midi. Ta journée avait été ennuyeuse, rien de notable n'avait été signalé. Aucun mage du tableau de chasse à aller piéger, ni même la moindre information sur les guildes blanches, notamment Fairy Tail, celle que tu convoites avant tout. Tu étais donc parti plus tôt du palais flottant du Conseil, malgré les réticences de tes subordonnés. Qu'importe, tu es simplement passé à côté d'eux, ignorant leur mécontentement, les mains dans les poches de ton jean qui a remplacé ta tenue de travail. De toute façon, personne n'essayera de te chercher des noises : tu es réputé pour tes colères noires et instantanées, et il ne vaut mieux pas qu'on réveille cette rage qui est en toi. C'est donc habillé comme n'importe quel individu lambda que tu erres dans la capitale sans but précis. Tu te dis que tu trouveras bien quelque chose à faire, en regardant simplement autour de toi. En attendant, tu t'allumes mécaniquement une cigarette que tu portes à ta bouche, la fumant tout en te déplaçant. La fumée générée dérange certains passants, mais le je-m'en-foutiste que tu es n'y porte aucune attention. Tu vis ta vie, point barre. Les autres, c'est le décor.

Tu arrives devant le bar où tu as l'habitude de t'y trouver. Finalement, tu ne te rendais pas compte que tes pas savaient exactement où aller. Tu as tes habitudes qui sont difficiles à enlever. Tu finis ta clope avant de pousser la porte de l'enseigne. Tu sais que le patron est assez indulgent avec toi, mais ne supporte pas d'avoir des fumeurs dans son établissement. Bizarrement, tu arrives à faire des concessions chez lui, sûrement parce qu'il te sert gentiment à boire et qu'il sait comment te gérer. Tu écrases la cigarette au sol et entre dans le bar. Il y a peu de monde, si ce n'est les habitués et ceux de passage. Dans une heure, la salle serait pleine. Ce bar est bien entretenu et l'ambiance qui y émane est chaleureuse tout en étant chic. Un air de jazz apaisant sort des enceintes dispatchées dans la pièce. Tu t'avances directement vers le bar et prend place sur un tabouret.

« Et bien Lysander, tu arrives plus tôt que d'habitude ! »

Le barman, âgé d'une cinquantaine d'années, sort de derrière le présentoir et se place devant toit. Tu lui souris amicalement.

« Disons que la journée était tranquille, ça ne servait plus à grand chose de rester là bas.
- C'est très sérieux dis moi ! Il est cool ton job l'ami, c'est ça les fonctionnaires d'aujourd'hui ? »
dit-il rieur.

Il aime bien te taquiner. N'importe qui peut le faire, mais tu risques de t'énerver facilement et de te jeter sur lui sans crier gare. Mais cet homme là, tu le respecte. En fait, tu l'as associé à tes pauses et il ne peut donc être que rattaché à des bons moments. Ton sourire s'élargit, devenant ironique.

« On est des profiteurs de l'argent du peuple, tu voulais qu'on fasse quoi ? »

Tu dénigres ouvertement le Conseil. En fait, ça t'importe peu qu'on critique l'organisation d'où tu viens car de toute façon ça n'y changera strictement rien. Et puis tu as déjà une réputation de quelqu'un de sérieux et d'investi dans son travail. Même si la division de traque n'est pas la plus populaire, le Dark Chess connait tes capacités et te fait confiance pour traquer les ennemis de la guilde noire. Être reconnu par celle qui dirige le monde, c'est le plus important. Le barman rit et affiche un sourire confiant.

« Ouais bah l'argent du peuple revient très régulièrement à moi ! Je te sers quoi ?
- Comme d'hab. »


Mécaniquement, le patron prend une bouteille de whisky, sors un verre du bar et te prépare ta boisson.

« Et voilà un whisky spécial Conseillard ! »

Tu prends le verre et l'apporte à tes lèvres, pour faire descendre une gorgée dans ta bouche. L'effet est immédiat : l'alcool brûle ta langue, ton palet et l'intérieur de ta gorge, avant que la sensation ne disparaisse aussi vite qu'elle ne soit apparue.

« Toujours aussi parfait. »


Le barman sourit, satisfait, mais sans être étonné. Il sait que tu as un goût prononcé pour les alcools forts, que tu tiens étonnement.

« Y'a que toi pour boire autant de ce truc » te dit-il, « La plupart sont déjà bourrés au bout de deux verres. »

Un sourire fier se dessine sur ton visage.

« Que veux-tu, faut de l'entraînement c'est tout ! »

Tu bois à nouveau une gorgée. La clochette indiquant la venue d'un client sonne et tu te retournes pour jeter un oeil à la silhouette qui a passé le perron. Tu n'y fait pas plus attention et finit ton verre.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2138-daraen-noimar http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2506-fiche-technique-daraen-noimar#19327 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
22
Messages :
94
Jewels :
105000
Date d'inscription :
29/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Dim 6 Mar - 16:06
Finalement, ses pas l'avaient reconduits ici. A Valua, capitale d'Arcadya, son pays natal. De nombreux souvenirs refirent surface, du temps d'avant l'attaque massive de Dark Chess. Il lui arrivait souvent de venir ici avec son frère, s'amuser à courir dans les rues, entre les étalages ou faire des farces. Mais ce temps était désormais révolu. La guilde noire était désormais au pouvoir et le Conseil à ses pieds, lui obéissant presque au doigt et à l'oeil. "Presque", car certains s'arrangeaient discrètement pour cacher des informations, ou même des mages. Plusieurs avaient même eu recours à ses services. Il commençait donc à gagner petit à petit de l'influence.

En tout cas, d'apparence la ville n'avait pas changé plus que ça depuis la dernière fois qu'il s'y était rendu. En même temps, c'était il y a seulement deux ans, et il avait du en partir précipitamment à cause d'une altercation avec trois membres de Dark Chess, dont un qu'il avait envoyé au tapis. Tout ça parce qu'il parait que quelqu'un avec un masque à oxygène était "suspect". Bah oui, c'est bien connu ! Tout ceux qui en portent sont de dangereux criminels, des terroristes n'attendant qu'une seule occasion pour déstabiliser le régime en place en répandant le sang et les entrailles des "innocents" sur leur passage... Bon, okay peut-être qu'ils avaient bien misé le concernant lui, mais quand même.

Mais pourquoi était-il revenu alors ? Bah, il n'en savait trop rien. Ca lui prenait de temps en temps, il se disait qu'avec un peu de chance il pourrait croiser "la" bonne personne, "la" bonne occasion, celle qu'il ne faut absolument pas manquer car elle ne se présente qu'une seule fois dans toute une vie. Le Conseil l'intéressait toujours et il n'arrivait pas à avoir d'informations fiables dessus. Il connaissait tout au plus quelques noms de personnes parmi les plus influentes, les gradés en général. Mais c'était tout, et il n'allait pas aller bien loin avec tout ça. De plus, il aurait aimé se lier d'amitié avec quelqu'un de la division de recherche ou de la traque. Ce genre de connaissance ouvre des portes et des services peuvent être rendus. Mais pour l'instant, il n'avait rencontré encore personne, pas même un simple péon. Désespérant.

Ainsi donc, il se baladait dans ces rues qu'il avait maintes fois contemplées. Il se dirigeait vers le bar favori de feu son père et il était surpris de le voir toujours debout. Il se souvenait y rester des heures sur les genoux de son paternel, entouré de mines réjouies et d'éclats de rires. Daraen poussa donc la porte d'entrée, faisant tinter une petite clochette. Le bar était presque vide, mais ça n'empêcha nullement ceux qui s'y trouvaient de le dévisager. Le barman était occupé à nettoyer des verres derrière son comptoir et ne leva que quelques secondes les yeux, ce qui lui suffit pour reconnaître un inconnu. Alors que lui-même se dirigeait vers le tenant de l'établissement, des sourcils se levaient et des fronts se plissaient, lui signalant que son arrivée était étrange. Bah, ils n'avaient jamais vus de voyageurs ? Ou bien était-ce son accoutrement qui paraissait bizarre ? A moins que ça ne soit sa balafre ou encore son masque. Soit, il n'allait pas s'en offusquer.

Plantant son regard or et acier dans les yeux du barman, il lui commanda une simple bière pour se désaltérer. Tout en buvant une gorgée, il remercia le tenancier puis alla s'asseoir à la table la plus proche. Mais il ne fallut pas longtemps pour que son regard se lève, alors que la cloche tinta une nouvelle fois. Un autre homme entra, peut-être un peu plus âgé que lui. Sa tête ne lui disait rien à part de ne pas l'emmerder. Très bien, car ça n'était pas son intention. Sauf que... Car oui, il y a toujours quelque chose qui ne va pas dans ce genre d'histoire, c'est bien connu non ?

Justement, la conversation qu'il avait avec le patron était particulièrement intéressante. Déjà, il apprit le nom de cette personne, Lysander. Ouai, bon pour le moment il s'en moquait complètement. Mais la suite... Il releva plusieurs mots-clés. "Fonctionnaire", "spécial Conseillard"... Autant d'indications qui laissaient à penser que l'opportunité que Daraen attendait était venue. Alors il ne se fit pas prier. Il avala la dernière gorgée de son verre puis se redirigea vers le bar, près du patron et de ce "Lysander".


"Sa consommation est pour moi, et ressers-nous deux verres s'il te plaît.", dit-il avec un sourire tout en posant l'argent nécessaire sur le comptoir.

Il faut toujours se montrer sympathique avant d'engager la conversation. Partager un verre, et surtout en offrir un était généralement un bon moyen de s'attirer la sympathie d'un habitué d'un établissement quelconque. Et cet individu en était forcément un, vu que son nom était connu. Daraen se tourna donc vers lui, sourire aux lèvres.

"Excuse-moi, je n'ai pas pu ne pas entendre votre conversation. Vous faites bien parti du Conseil, n'est-ce pas ? Pas trop dur le boulot ? Enfin, ça doit beaucoup dépendre de votre section et de votre poste, hein ?", commença-t'il à dire joyeusement.

"En fait, je m'appelle Leiard. A la votre, garant de la paix de ce monde !", ironisa-t'il avant de lever son verre et de boire une gorgée.

Encore une fois, il utilisa le nom d'un mage mort depuis quelques années. Mage impliqué dans une affaire certainement non résolue d'un assassinant de deux membres de Dark Chess durant leur mission, la traque d'un mage blanc. Il espérait faire tiquer Lysander de cette manière et une lueur de malice se lisait dans les yeux de Daraen. Comment est-ce qu'il allait réagir ? Il s'était peut-être mis dans une situation bien dangereuse. Mais il n'avait pas réellement révélé qui il était, ainsi il était hors de danger. Sauf si le Conseillard avait accès à certaines informations. Après tout, il n'était pas impossible que le visage du courtier soit connu. Surtout qu'il était reconnaissable, il n'y avait pas beaucoup de personnes lui ressemblant. Une balafre sur la moitié du visage, des yeux de couleurs différentes ainsi qu'un masque. Le seul détail inconnu devait être sa nature de mage renégat, et encore il n'en était pas certain. Il faisait de son mieux pour cacher ce détail, mais ça se révélait parfois bien compliqué. Il ne fallait pas sous-estimer le réseau d'informations du Conseil...
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
20
Messages :
68
Jewels :
11
Date d'inscription :
25/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Lun 7 Mar - 12:56


hunt for nothing
ft. Lysander & Daraen


Tu venais de finir ton verre et sans dire un mot de plus, le barman t'en ressers un. Il connait tes habitudes, il sait parfaitement combien de verre tu prends avant de t'arrêter. Tu soupires te rendant compte que tu commences à avoir une vie bien monotone, te prenant un coup de vieux d'un coup. Tu n'as même pas encore trente ans et te voilà avec le même rythme de vie qu'un type approchant de la retraite. Tu fixes le liquide ambré, reflétant ton visage qui n'a aucune expression, si ce n'est un air blasé. Décidément, tu n'es pas fait pour les journées tranquilles, ça te met dans un état si déprimant !

L'arrivée d'un inconnu au bar te fait sortir de tes pensées mornes. Il se propose de payer ta consommation et de vous resservir. Cela suffit à t'apporter un peu de joie : au moins tu n'auras pas à payer tes verres ! Alors autant en profiter. Tu finis rapidement ta boisson alors que le tenancier en apporte un autre, à la demande du nouveau venu. Tu oses enfin lui apporter un peu de ton attention, te fichant un peu de qui peut bien avoir la gentillesse d'un tel geste. Son apparence tique ta curiosité : sa balafre et son masque à gaz a de quoi surprendre, avec ses yeux vairons en plus. De quoi le rendre un peu suspect. Et puis il ne s'agit aucunement de l'une de tes connaissances, du moins tu ne l'as jamais vu en personne. Tu lèves un sourcil, suspicieux. Il te sourit amicalement. Ouh là, il est bien confiant celui là. Il a intérêt à ne pas trop te chercher. Enfin, tu verras bien ce qu'il veut, car quelque chose te dit que ce n'est pas un hasard s'il vient te taper la discute...

En effet, il te parle du Conseil, ayant écouté ta conversation avec le tenancier. Bah qu'importe, de toute façon, vous n'essayez pas de vous cacher ! Tu essayes d'être assez discret sur ta fonction, n'en parlant pas si on ne te le demande pas. Mais tu ne peux pas t'empêcher de te vanter de ton poste, et de l'utiliser à des fins beaucoup plus personnelles que ton cadre de travail... Un gros défaut que tu as bien du mal à canaliser. Enfin, là n'est pas le problème, tu ne peux plus cacher ton appartenance au Conseil, il le sait déjà, et il sera difficile de dire que c'est faux. Puis, l'inconnu se présente sous le nom de Leiard, un nom qui ne te dit rien pour le moment. Par contre, tu tiques lorsqu'il ironise. Personne n'est complètement stupide pour savoir que le monde actuel ne vit pas vraiment en paix : tout le monde sait l'organisation actuelle de la hiérarchie, qui sont véritablement au pouvoir... Tu ricanes, un sourire carnassier aux lèvres.

« Et bien mon cher Leiard, vous n'y allez pas par quatre chemins ! »

Tu le regardes avec un air confiant et supérieur, ce que tu fais lorsque quelqu'un a éveillé ta curiosité. Les autres, tu les ignores simplement. Un peu comme un loup voulant montrer sa domination dans la meute.

« Et oui je fais parti du Conseil et concernant mon boulot, disons que ça dépend des jours, certains sont surchargés tandis que d'autres sont ennuyant à mourir, un peu comme aujourd'hui. »

Tu n'as aucune intention de dire plus de choses à ton sujet. Ne va pas trop dévoiler d'informations à un inconnu car qui sait, il peut très bien faire parti d'une guilde blanche et te soustraire des informations, afin d'anticiper les mouvements de la division de traque. Le barman écoutait la conversation et affiche un sourire taquin. Tu l'arrêtes aussitôt en lui lançant un regard noir. Il est gentil, mais il ne faut pas pousser le bouchon trop loin quand même. S'il dit quoique ce soit, tu n'hésiteras pas à appuyer sur la gâchette de ton arme pour le faire taire. Aucune pitié pour les traîtres.

« Bref, que voulez vous ? Je sais très bien que vous n'êtes pas là simplement pour boire un verre tranquillement avec un habitué de ce bar... »

Ta suspicion n'est toujours pas levé, bien au contraire. Ta mémoire t'a fait resurgir quelques détails intéressant : ce nom Leiard a été évoqué dans un dossier d'une affaire de traque avec les mages blancs. Tu ne te souviens pas exactement de quoi, mais ça ne tardera pas à venir. D'autant plus que les traits de cet individu, ce masque à gaz, te rappelle vaguement des rapports de tes subordonnés... Mine de rien, tu les écoutes, même si tu n'en a pas l'air ! Tu as tendance à taper sur le système de tes collègues, qui travaillent dur sur un rapport tandis que toi tu le regarde où l'écoute à peine, préférant lancer cette balle en caoutchouc contre le mur de ton bureau... Mais tous font profil bas, car ils savent que tu peux vite péter les plombs pour un rien, et le pire peut si vite arriver.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2138-daraen-noimar http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2506-fiche-technique-daraen-noimar#19327 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
22
Messages :
94
Jewels :
105000
Date d'inscription :
29/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Lun 28 Mar - 15:24
Daraen porta le verre à sa bouche, faisant couler une partie de son contenu dans sa gorge. Le liquide ambré réchauffa l'intérieur de celle-ci, coulant doucement et laissant son empreinte là où il était passé. Il n'était pas forcément friand de ce genre de boisson, mais il savait l'apprécier de temps à autre. Mais Lysander semblait avoir plus l'habitude que lui. Ha, si jamais concours de boisson il y avait, Daraen se retrouverait sous la table bien avant lui. Ouai, c'était quelque chose qu'il allait falloir éviter.

En tout cas, son ironie sembla lui plaire. Cette lueur de confiance qui pouvait se lire dans son regard en témoignait. Plus que de la confiance, il en paraissait presque comme quelqu'un se considérant comme supérieur. Il n'irait pas jusqu'à dire ça, mais ça y ressemblait. Mais c'était bien pour lui. Une personne ayant un tel regard ne se préoccuperait pas de son interlocuteur si celui-ci ne l'intéressait pas. Ainsi donc, il avait maintenant son attention. Une bonne chose de faite, il eut un sourire en coin en pensant à ce fait.

Néanmoins, cet homme se montrait prudent. Il n'avait rien révélé d'autre que ce que Daraen savait déjà. Mais au vu des mots employés, il pouvait en déduire certaines choses. Une masse de travail variable suggérait soit la division de traque, soit celle des recherches. Ca pouvait dire une enquête qui n'avançait pas pour la recherche d'un individu, ou alors des résultats qui se faisaient attendre, ou encore des données manquantes empêchant la poursuite de recherches. Contrairement à la régulation où, il était logique de le penser, c'était bien plus constant. Il y avait toujours quelque chose à faire.

Un autre détail fit son apparition, que Daraen vit du coin de l'oeil. Sourire fugace du barman, comme si il voulait dire quelque chose. Mais son visage redevint très vite inexpressif, comme si il s'était souvenu de quelque chose. Ou alors qu'on lui aurait rappelé. Lysander devait avoir quelque chose à voir dans tout ça, vu qu'il le regardait. Peut-être pourrait-il interroger cet homme à la fin de la journée, si jamais il n'avait pas obtenu ce qu'il cherchait.

Puis le Conseillard lui adressa de nouveau la parole, lui demandant directement ce qu'il lui voulait, lui signalant au passage qu'il était loin d'être dupe. C'est vrai ça, il cherchait à faire quoi ? Facile, savoir à qui il parlait. Avoir des informations sur les forces du Conseil, effectifs, pouvoirs, tout ce qui pourrait lui être utile. Obtenir un accès à leurs archives ? Un rêve, il doutait que ça lui soit possible. Sauf si celui à qui il parlait présentement était assez influent. Pourquoi pas après tout ? Du coup, il devait dire quoi ? La vérité, ou bien un mensonge ? Ou alors un mensonge emprunt de vérité. Ce sonne classe comme ça, allons-y pour ça. Tout en remuant son breuvage d'une main distraite, il regarda droit dans les yeux Lysander, souriant en coin au vu de ce regard plein de suspicion qu'il lui portait. Il semblait avoir flairé le problème avec son nom, ou son apparence. Il allait donc miser sur la Traque. Un scientifique, en tout logique, n'a pas accès à ce genre d'informations. En tout cas, pas directement. Allez, c'était l'heure de s'amuser un peu.


"Ce que je veux ? Et bien, c'est très simple voyons. Je souhaite vous extirper des informations afin de les vendre au plus offrant, ou au plus méritant. Connaître vos forces et faiblesses afin de les divulguer aux guildes blanches se battant vaillamment dans l'ombre de votre gouvernement corrompu et malfaisant. Couper cette tête pensante qu'est l'Empereur.", lança-t'il d'un air confiant et inspiré. Puis il rigola doucement avant de reprendre la parole.

"Ou plus sérieusement, je suis ici pour boire un verre en compagnie de quelqu'un à qui cela vaut la peine de parler, cette personne ayant certainement des histoires intéressantes à raconter. Quel meilleur moyen de se tenir au courant de l'avancée de la guerre, si ce n'est en discutant avec ses protagonistes se trouvant sur le devant de la scène ? Et si il faut en raconter une pour ça, ce doit être possible."


Et bien et bien, mais c'est qu'il jouait avec le feu aujourd'hui ! Mais bon, c'est pas comme si il risquait grand chose ici, il y avait trop de monde. Ce serait compliqué, chiant, bref une tâche inutile en l'état actuel des choses. En tout cas, il venait de tendre une perche. Un échange bénéfique mutuel d'informations. Bien entendu, il faudrait que ça soit à son avantage, naturellement.

Par acquis de conscience, mais surtout par soucis de sécurité, Daraen prit note de la distance le séparant de la porte en faisant mine d'observer la salle. C'était bien ce qu'il pensait. De là où il était, le chemin le plus rapide pour sortir était par la fenêtre, qu'il faudrait exploser. Bon, il n'en était pas encore là, mais mieux valait prévoir toute possibilité. Il ne savait pas comment cet homme allait réagir au moment où il comprendrait plus ou moins qui était Daraen.



[HRP] Et voilà ^^ En espérant que la réponse te convienne, dis-moi si jamais il y a un problème o/ [/HRP]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
20
Messages :
68
Jewels :
11
Date d'inscription :
25/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Mer 6 Avr - 18:37


hunt for nothing
ft. Lysander & Daraen


La réponse de l'individu te stupéfait. Tu allais boire à nouveau une gorgée de whisky mais tu t'arrêtas dans ton mouvement. Que venait-t'il de dire ? Récupérer des informations ? Les revendre au plus offrant ? Divulguer des informations aux guildes blanches ? Couper la tête de l'empereur ? Oy oy, c'est une blague pas vrai ? Il vient de débiter ça comme ça devant toi, avec un air très confiant. Sait-il qui tu es pour te dire ça ? Probablement oui, à sa tête on a l'impression que c'était prévu.

Et puis il se met à rire, comme si tout cela était stupide, ou bien pour se moquer de la tronche que tu fais. C'est sûr, tu devais perdre toute ta crédibilité en réagissant ainsi, toi qui te montrais dominant de la situation. Là, tu semblais avoir perdu tes moyens. Il te dit qu'il veut simplement boire un verre en compagnie d'une personne intéressante, qui saurait raconter des choses sur la guerre en cours. Ok, c'est bizarre, trop bizarre. Il a l'air pourtant innocent comme ça, même si son identité te semble louche parce qu'elle ne t'es pas inconnue. Mais pour le moment, tu ne sais toujours pas qui il peut être, à part un dénommé Leiard.

Bon sang, est-ce que tu as vraiment envie de te casser la tête en ce moment ? Il ne s'est tellement rien passé aujourd'hui, et maintenant que tu as vraiment envie de faire une pause, il faut que tu tombes sur un type qui te pose une telle énigme ? L'alcool n'a pourtant pas fait son effet, où alors tu ne le tiens soudainement plus ! Bref, il va falloir retrouver ton esprit malin de traqueur pour saisir cet homme.

« Ok, vous êtes bien confiant pour sortir ce genre de truc. Un peu plus et je vous aurais fait exploser la tête contre ce bar sans aucune pitié. Bien sûr, je ne vous aurais pas tué, juste histoire de vous emmener sagement au siège du Conseil... »

Tu venais d'avouer ta façon de faire avec les individus dont tu dois te charger. Ca pourrait choquer certaines personnes tant de violence, mais en ces temps-ci, c'est tout à fait normal. Les mages noirs ont bien pris le contrôle de ce monde après tout, et ce ne sont pas des tendres, croyez moi. Sinon, autant appeler tout le monde des mages, sans distinction de blanc ou de noir.

« Une personne pour vous parler de la guerre ? Mais de quelle guerre voulez-vous parler ? Cela fait longtemps qu'il n'y en a plus, n'est-ce pas ? »

Tu retrouves ta confiance, affichant de nouveau ce sourire de vainqueur que tu aimes tant montrer. Il n'allait pas te marcher dessus, personne ne peut le faire. Il t'avait peut-être déstabilisé ne serait-ce qu'un instant, mais tu allais bien réussir à défaire son petit jeu et à lui faire dire clairement ce qu'il a en tête. Il veut peut-être te faire tourner autour du pot, pour t'extirper des paroles, mais tu n'allais pas lui donner ce qu'il veut. Du moins pas tout de suite. Il faut toujours analyser, réfléchir et connaître l'identité des personnes avec qui on tracte. C'est pareil pour les ennemis : connait ton adversaire mieux que tes alliés et tu pourras le vaincre aisément. C'est ça la façon de penser d'un traqueur.

Ton sourire s'efface, laissant place à une expression de marbre. Tu finis ton verre que tu avais arrêté en cours de route, d'une traite, repose le récipient sur le bar avant de te saisir du deuxième. Tu regardes Leiard de tes yeux anthracites, un regard inquisiteur, analyseur. Tu veux savoir ce qu'il pense, ce qu'il est,dans quel camp il est.

« Je ne suis pas du genre à parler tout seul, vous voyez ? Je veux bien discuter en partageant un verre, ça m'est égal, mais il faudra aussi y mettre du vôtre. Je suis sûr que vous avez pleins de choses à me dire. Que se passe-t'il dans l'ombre de la scène ? »  

Tu reprends son expression, la détournant afin de l'adapter, et en insistant dessus, sifflant comme une vipère. S'il était au devant de la scène, comme il l'a si bien dit, tu saurais qui il est. Or, même si son nom te semble étrangement familier, tu ne sais pas qui il est. Un espion pour une guilde blanche ? Tu repenses à sa première tirade qui t'as semblé être une blague au premier abord. Et si tout ça était vrai, s'il l'avait sorti pour tromper ta vigilance ? Ce serait très malin de sa part. Cette lueur d'intelligence dans ses yeux vairons montre qu'il est loin d'être idiot.

Quelque chose te dit que cette discussion risque d'être intéressante. Voilà de quoi faire revivre ta journée qui a été si morne !

made by lizzou – icons & gif by tumblr
HRP:
 

http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2138-daraen-noimar http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2506-fiche-technique-daraen-noimar#19327 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
22
Messages :
94
Jewels :
105000
Date d'inscription :
29/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Jeu 28 Avr - 22:39
La réponse osée de Daraen avait eu l'effet escompté. L'individu avec qui il s'entretenait fut complètement surpris, tout du moins durant un instant. Intérieurement, ça le fit sourire. Il contrôlait plus ou moins cette discussion, l'orientant sur un terrain où il serait gagnant pratiquement à coup sûr. Enfin, "gagnant"... Ca dépend quelle est justement cette victoire et de quelle façon notre mage l'interprète. Pour l'instant, il ne savait pas trop ce qu'il pouvait obtenir de cette situation. Ca demanderait certainement du temps avant qu'il n'ait quelque chose, mais au moins ce qui se passait ici était un bon début.

En tout cas, Lysander était complètement décontenancé et son masque se brisa momentanément, il avait l'impression qu'il ne comprenait pas très bien ce qui venait de se passer. Mais bientôt, il allait certainement analyser chacun des mots qu'allait prononcer Daraen et redoubler de prudence, cherchant potentiellement un sens caché à ses phrases là où il n'y en aurait pas. Il est parfois plus simple de tromper quelqu'un sur ses gardes, surtout quand on a fait exprès de lui faire suspecter son interlocuteur. Daraen s'y était bien pris et avait commencé finement en donnant son faux nom.

La réponse suivante du Capitaine confirma alors les soupçons du Courtier. Il avait bien parié, cet homme faisait en effet parti de la Division de la Traque. Et pour qu'il puisse l'amener au Conseil directement, avec ce sous-entendu "pour l'interroger violemment lui-même" notait qu'il était haut-placé. Il avait donc tiré le gros lot. Il ne pouvait dire, évidemment, quel poste il occupait. Mais c'était manifestement au minimum un lieutenant, si ce n'est plus haut. Néanmoins, Daraen allait devoir se méfier aussi de son côté. Lysander semblait être quelqu'un au sang chaud, ou violent dans ses méthodes. Par les temps qui courent, on pourrait dire qu'il "s'investit" énormément dans son travail, n'est-ce pas ? Un excès de zèle, mais dans le côté positif de la chose. Pourquoi pas, mais pour lui, la violence était un moyen qu'il fallait doser pour pouvoir pleinement l'exploiter. Elle avait certes son effet sur de nombreuses personnes, souvent faibles d'esprit, mais elle ne servait pas à grand chose contre les autres. Mais ça, c'est une autre histoire que celle qui se déroule présentement.

Tiens, un sourire victorieux venait d'apparaître sur ce visage en face du sien. Le sourire de quelqu'un qui vient de comprendre quelque chose et qui cherche à tendre un piège. En le regardant ainsi, Daraen avait l'impression de contempler un chasseur menant par le bout du nez sa proie, lui faisant prendre le chemin qui allait la conduire jusqu'à son assiette. Ca aurait pu fonctionner, mais ça ne prendrait pas avec lui. Penser à la victoire sans construire la voie qui y mène pavé par pavé était le meilleur moyen de se prendre les pieds dans son propre piège. Mais si ça se trouve, c'était Daraen lui-même qui se faisait mener par le bout du nez, se pensant bien plus sournois et réfléchi que son interlocuteur. Ce duel verbal donnait l'impression d'être une immense toile d'araignée, dans laquelle chaque faux pas engluait de plus en plus son porteur. Ouai, je pense que ça y ressemble bien, mais la question est de savoir qui joue avec qui, n'est-ce pas ? En tout cas, ce que prononça justement Lysander avec cet air de vainqueur fit doucement rire Daraen. Il savait exactement quoi répondre à cela, ça ne le dérangeait pas du tout.

Néanmoins, la suite semblait plus sérieuse, comme le laissait penser l'expression que venait d'adopter son compagnon de beuverie qui commençait à entamer son second verre. Et beh, il buvait assez vite en réalité, il parviendrait peut-être à le rendre saoul ? Non, il allait oublier cette idée, ça lui reviendrait trop cher pour pas grand chose. En tout cas, son interlocuteur disait être enclin à "discuter", mais seulement si lui-même participait. Logique. De plus, il semblait avoir deviné plus ou moins ce qu'il faisait en réalité en parlant de l'ombre de la scène. Ou alors il faisait semblant ? Ce pouvait être possible, bluffer pour confirmer une hypothèse. Il avait bien fait plus ou moins la même chose, même si ça n'était pas aussi direct. Chacun essayait donc réellement de rouler l'autre, c'en était assez drôle en réalité.

Alors, quelles idées pouvaient bien se former dans la tête de cet homme ? Si il avait découvert sa réelle identité, il ne parlerait pas ainsi. Il était plus probable qu'il essaye de découvrir l'idéologie de Daraen, savoir de quelle côté il se tenait concernant le règne du Dark Chess. Que pouvait-il donc bien répondre à tout cela ? Laisser planer le mystère pourrait embourber plus que nécessaire la situation. Il allait devoir fournir quelques éléments de réponse. Certes, il n'allait rien dire de réellement utile, en tout cas rien qui ne pouvait être exploité tel quel. Daraen faisait prit une gorgée de son verre, tout en regardant Lysander, se donnant un air pensif. Le regard du Conseillard faisait assez peur quand même, ses yeux gris donnaient l'impression de le percer et de vouloir fouiller chaque recoins de sa tête. Effrayant, il en frissonnait. Daraen adopta alors un visage sérieux, sans sourire. Il fallait que le Capitaine pense l'avoir coincé, acculé dans un recoins. Ainsi soit-il.


"Il n'y aurait donc plus de guerre en cours ? Ce n'est pas ce que j'ai cru voir dans le pays de Mulfass la dernière fois que j'y suis passé. Et il me semblait qu'aux dernières nouvelles, Xiaoshi veut toujours mener sa vendetta contre le Dark Chess.", dit-il calmement.

"Toutefois, si ces faits sont inconnus d'une personne telle que vous, il semble logique de penser que les projecteurs de la scène n'y sont nullement braqués, les plongeant donc dans l'ombre. Mais ce serait bien étrange, non ?", continua-t'il sur un ton tranchant.

"Si ce sur quoi on braque la lumière est choisi, alors ce qui se cache dans les ténèbres l'est tout autant. Mais je peux néanmoins vous dire ceci, n'étant moi-même ni dans l'ombre ni sous les projecteurs. Plusieurs personnes croient encore en l'existence de créatures féeriques, certaines affirment même qu'elles ont des queues. Celles-ci prétendent aussi les avoir vues, d'autres qu'elles peuvent parler avec elles. Intéressant, n'est-ce pas ?", finit-il en plantant un regard interrogateur dans les yeux de Lysander.


Ca devenait de plus en plus intéressant. Qu'allait donc bien comprendre cet homme ? Daraen avait glissé une phrase permettant de dire qu'il ne se considérait dans aucun camp, allait-il cependant le croire ? De plus, il avait ouvertement dit que Fairy Tail commençait à bouger, sans toutefois dire que c'était lui qui avait aperçue cette fée. Il allait aussi bien se garder de révéler de quelle manière, ça viendrait peut-être en temps voulu. Alors, quel va être le prochain mouvement de cet autre joueur ?
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
20
Messages :
68
Jewels :
11
Date d'inscription :
25/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Dim 8 Mai - 19:17


hunt for nothing
ft. Lysander & Daraen


Ton cerveau tourne à cent à l'heure, l'alcool n'empêchant pas ton esprit de traqueur de fonctionner. Bien au contraire, tu as récupéré tout tes moyens et tu commences à comprendre de mieux en mieux la situation. Sûrement que tu l'as saisi en retard par rapport à ton interlocuteur qui semble être venu t'accoster avec un but très précis, et pas seulement venir boire un verre en ta compagnie. C'était même évident depuis le début. La façon dont il te répond fait qu'il choisi ses mots avec soin, que tout est préparé minutieusement dans un temps très court. Un instant pendant lequel il a le temps d'analyser tes paroles. Mais n'es-tu pas en train de faire de même ? C'est assez amusant de vous voir essayer de mener l'autre là où vous le souhaiter, lui faire avouer ses intentions et autres informations avant vous. Comme un jeu d'échec, où chacun de vous place soigneusement ses pions en fonction de l'autre, afin de lui dire le fameux échec et mat.

« Ce qui se passe à Mulfass ne nous regarde pas. Il y a quelques mages du Dark Chess qui sont là bas pour aider le général Longstrife, mais ça n'implique pas le Conseil. »

En théorie, oui. Mais cela n'a pas empêché ta participation à la construction d'un avant garde pour le compte de l'échiquier il y a quelques années. Néanmoins, c'est bien la seule fois où on t'a dépêché sur Mulfass pour quelque chose lié à leur guerre civile. Mais dire que ce qui se passe ne vous a pas impliqué, c'est mentir à moitié. Cela t'importe peu, ça par contre c'est bien vrai.

« Certes, Xiaoshi compte à un moment ou un autre mener sa vendetta, mais pour le moment, rien. Surtout qu'ils comptent affronter le Dark Chess, je leur souhaite bonne chance. » dis-tu avec ironie.

Que le monde actuel tombe finisse en ruine, ça ne te fait rien. En fait, tu connais la puissance de la guilde noire et tu sais qu'elle ne tombera pas facilement. Et ayant eu vent de la réputation de l'Empereur, il ne sera pas aisé de le faire tomber. Tu es du côté des gagnants, tu le sais. Ce n'est pas maintenant que tu perdras ta place, et encore moins ta tête. Mais ton côté je-m'en-foutiste te perdra un jour...

La dernière tirade que te sors Leiard t'intéresse d'avantage. S'il parle d'une manière imagée, tu la comprends. Tu ressens même de la nostalgie quand il annonce "l'existence de créatures féeriques" et que certaines personnes "affirment même qu'elles ont des queues". Ca te fait penser à Ahelnya, la seule personne que tu as réellement aimé. Mais qui n'est plus depuis maintenant quatre ans. Un instant, une lueur de tristesse apparaît dans tes yeux gris perçant. Cela fait longtemps que tu n'as plus pensé à elle, et ce malgré l'envie de trouver Fairy Tail en partie pour avoir des réponses sur sa mort. Combien de fois tu lui as dit que le nom de cette guilde était stupide, que les fées ne pouvaient pas avoir de queue ? Et elle te sortait : "qu'est-ce que tu en sais ?" qui avait tendance à fonctionner pour lui donner le dernier mot. Quatre ans, ça remonte à loin quand même. C'était une belle époque, mais trop rose pour toi.

Tu reprends pleinement tes esprits, ton moment de nostalgie passé. Tu regardes ton interlocuteur avec ce regard qui sonde l'âme. Tu affiches un air très sérieux. Car oui, l'heure n'est plus à la rigolade, ce type sait des choses qui t'intéresse. Et il ne va pas te les offrir sur un plateau d'argent, il voudra plus que ça.

Mais avant de lui donner quoique ce soit, il faudra déterminer dans quel camp il est. Tu n'as quasiment plus aucun doute quand à son activité, sa façon de faire ressemble vraiment à celle des informateurs. Cette façon de mener à un but précis son interlocuteur par des chemins plus ou moins sinueux pour le tromper. Tu vas rentrer dans son petit jeu, quitte à perdre. Mais c'est ce qui rend ce duel plus intéressant n'est-ce pas ? Tu te met au défi mais pas seulement : ce Leiard va devoir faire preuve de plus que de belles paroles et métaphores pour gagner. Tu ne comptes pas te laisser faire...

« Effectivement, c'est très intéressant. Et je ne pense pas que ce soit du simple folklore. Vous les avez vu n'est-ce pas ? » demandes-tu comme une affirmation.

Car au fond, tu sais qu'il l'a avoué, sinon pourquoi t'en aurait-t'il parlé ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2138-daraen-noimar http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2506-fiche-technique-daraen-noimar#19327 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
22
Messages :
94
Jewels :
105000
Date d'inscription :
29/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Mer 1 Juin - 15:32
Ah, on en venait à une partie de ce que cherchait à découvrir Daraen. Ce que venait de dire Lysander, peut-être sans le vouloir, semblait être une bonne chose pour lui. Ou alors, il interprétait trop ce que l'on venait de lui dire. En tout cas, son interlocuteur venait de dissocier le Conseil et le Dark Chess, alors qu'il est de notoriété publique que la guilde noire contrôle totalement cette institution. Ainsi donc, Daraen était tombé sur une personne qui ne portait pas forcément ces mages noirs dans son coeur. Un bon point pour lui donc, il pouvait donc se mouiller un peu plus.

Enfin, il aurait pu, si seulement la suite n'était pas venue. L'ironie perçant au travers de ces mots indiquait clairement les pensées de Lysander. Il ne lutterait pas contre la suprématie du Dark Chess qui, si Daraen devinait bien, lui semblait établie à jamais. Il est vrai que cette guilde est monstrueusement puissante, surtout l'Empereur. C'était bien la raison pour laquelle Daraen ne rejoignait aucune guilde blanche. Il menait son combat seul, avec ses propres règles. Il évitait ainsi plusieurs problèmes, même si d'autres les remplaçaient.

Il en apprenait de plus en plus sur son interlocuteur, mais l'inverse était d'autant plus vrai. Lysander évitait brillamment de donner des informations sensibles, tout du moins sur les activités du Conseil. Si jamais il voulait en obtenir, il allait devoir forcer le passage. Néanmoins, il notait quand même dans un coin de sa tête que le Dark Chess n'avait que peu d'hommes en Mulfass. Le général Longstrife comptait sur la réputation de la guilde noire pour asseoir sa position, si jamais cette peur s'envolait alors la balance du conflit pourrait pencher en sa défaveur. En coupant ensuite les lignes d'approvisionnement, la guerre serait vite terminée. Théoriquement, bien entendu.

En tout cas, ça n'était pas le sujet de la conversation en cours. Le capitaine de la Traque savait certainement maintenant qu'il faisait dans le commerce d'informations. L'étape suivante serait de découvrir quel camp il favorisait et ainsi donc savoir qui il combattait. Il allait devoir jouer finement sur ce coup-là, c'était la partie la plus dangereuse. Un mot de trop et c'en serait terminé, il se retrouverait en prison. Ou pire. Un sort peu réjouissant, n'est-il pas ? En tout cas, Daraen voulait à tout prix l'éviter. Logique en même temps, seul un fou irait volontairement dans les cachots les plus redoutés du monde.

Lysander passait à l'attaque. Peut-être se rendait-il compte qu'il partait avec un avantage non négligeable dans cette joute verbale. Lui, au moins, n'avait pas à cacher son camp. Il faisait parti du Conseil, ça voulait tout dire. Une fois la situation comprise, il pouvait rentrer dans le sujet de discussion de la même manière qu'un groupe de bandits dans un village de paysans. L'image est agréable, c'est bon ? Parfait. Il faut dire qu'il y a beaucoup de brigands en ce moment, ça devrait donc être efficace.

En tout cas, Daraen n'avait plus trop le choix. Il semblait être dos au mur, il devait réfléchir vite. Il y avait quelques possibilités qui lui apparaissaient, mais elles étaient toutes risquées. Il pouvait insinuer qu'il aidait Fairy Tail, mais au vu de ce qu'il devinait du Conseillard, ça ne semblait pas être une idée si lumineuse que ça. Il pouvait faire tout l'inverse sinon, et se targuer d'être du Dark Chess. Mais ce seraient des paroles vides de crédibilité avec son discours précédent. Il faudrait un élément pour venir étayer ses propos. Ou alors, dernier choix. Faire comprendre sa neutralité dans cette guerre, ou son allégeance à l'argent. Ce serait aussi un mensonge, bien entendu. Néanmoins, il avait des chances de fonctionner. Son choix était fait, ce serait son plan A. Qui dit plan A implique un plan B, il ne fallait pas l'oublier. Et celui-ci devait être préparé minutieusement.

Suite à ce que venait de dire Lysander, Daraen fit mine de réfléchir, plongé dans ses pensées. D'un geste machinal, il prit une gorgée de whisky. Tout commençait là. Daraen fut pris d'une quinte de toux, comme si il venait d'avaler de travers. Bien entendu, il simulait tout ça. En tout cas, ça lui donna une excuse pour mettre son masque, tout en tapant de son poing fermé sur son torse. Prenant une grande inspiration, il commença à se calmer, arrêtant progressivement de s'arracher les poumons. Puis, discrètement, il activa sa magie et utilisa un sort d'illusion. Celui-ci fit en sorte que tout le monde dans un rayon de 10 mètres le voit retirer son masque de sa bouche. Aux yeux de tous, ce ne fut qu'une aide. Néanmoins, il le portait toujours. Première étape réussie. Se reprenant donc tranquillement, Daraen tourna un regard navré et un peu honteux vers Lysander.


"Excusez-moi, j'ai du boire un peu plus que ce que je ne voulais.", dit-il avec un sourire forcé et une larme au coin de l'oeil.

"Je vois que vous avez l'esprit vif. Je ne peux plus nier l'existence de ces créatures, néanmoins je ne conseille pas vraiment de vouloir les rencontrer sans une bonne raison. Ce fut assez... Tendu, comme situation. Même si ça l'est généralement dans mes activités commerciales aussi.", continua-t'il en accentuant le dernier mot.
"Le monde des affaires est dangereux vous savez, plus qu'on ne semble le croire. Les convictions des uns ne sont jamais les mêmes que celles des autres, jouer avec est assez compliqué."


Il avait failli se planter là, ce qu'il venait de dire était bien dangereux. Il avait presque affirmé avoir traité avec Fairy Tail, il avait du se rattraper comme il le pouvait, son regard avait du trahir cette bavure aussi. Il le savait, il marchait sur une pente glissante. Néanmoins, Daraen pensait avoir réussi son coup et avoir dit à demi-mot qu'il traitait avec n'importe qui. Reste à savoir comment Lysander allait comprendre ce qu'il venait d'entendre. Cela pourrait signer sa perte, en tout cas celle du plan A. Au cas où, Daraen recouvra sa main gauche avec la droite, faisant mine de prendre une position plus confortable.

"Et vous, l'homme du Conseil et non du Dark Chess, quelles sont vos convictions ? Pourquoi ai-je le sentiment que le folklore semble assez réel à vos yeux ?"

Daraen attendait maintenant la réaction de Lysander, montrant un sourire innocent au moyen de l'illusion. Néanmoins, son regard montrait tout autre chose, c'était celui de quelqu'un à l'affût de toute réaction. Un regard inquisiteur. Les prochains mouvements seraient décisifs pour désigner le vainqueur de cette bataille de plus en plus ouverte. Sa voix semblait un peu étouffée à cause du masque qu'il portait toujours, même si c'était léger. De toute façon, ça pouvait être mis sur le compte de sa "violente toux", il ne s'inquiétait donc pas trop à ce sujet. Enfin, il l'espérait.
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
20
Messages :
68
Jewels :
11
Date d'inscription :
25/01/2016

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Mer 15 Juin - 19:06


hunt for nothing
ft. Lysander & Daraen


Ton interlocuteur fut pris d'une quinte de toux avant de mettre son masque comme s'il voulait soulager son mal temporaire. Il l'enlève aussitôt, et t'explique que ce serait du à la boisson. Ouais, tu sais pas trop en quoi mettre un masque quand on boit de travers est utile, il doit y avoir autre chose. Mais les problèmes de santé des autres ne te regardent pas, ainsi tu te détournes de lui, buvant à nouveau une gorgée du liquide ambré, désintéressé. Ce sera ton dernier verre, tu ne veux pas perdre ta lucidité quand tu sais qu'il y a quelque chose en jeu. Sûrement ce type aimerais que tu arrives au stade à la limite d'être saoul, où tu perdras un peu de tes capacités, mais tu ne lui donneras pas cette chance là.

Il reprend la discussion, te répondant cette fois-ci. Tu le regarde et l'écoute attentivement. Ce qu'il te dit est intéressant. Même s'il appuie sur le fait qu'il tracte avec un peu tout le monde, Fairy Tail a déjà été l'un de ses clients. Et c'est tout ce qui compte pour toi. Il ne te conseille pas de les rencontrer sans une bonne raison ? Tu n'as pas peur des situations tendues, et au contraire, c'est plutôt pour la guilde blanche qu'il y aura des complications. Tu as tout ce qu'il faut pour aller les voir, Le Conseil et le Dark Chess ne souhaitant que de les retrouver. Car oui, le problème est bien là : où sont-t'ils ?

Par chance (ou pas, tu ne le sais pas encore), cet informateur est venu à toi de lui-même. S'il a déjà parler avec ces fées, même faire des affaires avec eux, il y a de grandes chances pour qu'il ait des informations sur leur localisation, voir même l'un de leur plans pour contrer la suprématie de l'Empereur. Ce n'est pas parce qu'ils se cachent qu'ils ne font rien : ils ont déjà envoyé une espionne au sein du Conseil. Ils doivent avoir d'autres mouchards dans Acarya, et ce sont sûrement eux que Leiard a du rencontrer. Dans tout les cas, il sait des choses qui t'intéresse grandement... Intérieurement, tu souris, mais tu ne laisses rien paraître, gardant ton sérieux et un air de marbre. Car ce n'est pas le moment de lui montrer que tu as confiance. Il y a des chances que c'est ce qu'il veut, que tu as l'impression que tu es le maître du jeu avant de détourner les règles dans ton dos.

Lui soutirer quelque chose ne sera pas évident. Car il est clair qu'il veut lui aussi des informations de ta part. Tu ne peux pas trop en dire, voir même pas du tout. Tu as sûrement parlé de choses qui peuvent l'intéresser, éveiller sa curiosité. Mais tu as été prudent en restant vague. Lui faire comprendre qu'il va devoir se mouiller pour avoir ce qu'il veut est à ton avantage : il va devoir prendre plus de risques, et qui dit risques dit erreurs plus faciles. Un peu comme il vient de se passer. Mais ce n'est pas encore suffisant.

« J'ai pas mal de preuves concernant leur existence, voilà pourquoi je dis que ce n'est pas du folklore. »

Tu le met à l'épreuve en bluffant. Bien sûr que tu sais que Fairy Tail est active, mais tu n'as hélas pas tant de preuves que tu laisses le croire. Ahelnya est partie sans vraiment te laisser d'informations, et puis tu l'avais couverte aussi alors qu'elle a prit le risque de se dévoiler à toi uniquement. Tu ne connaissais que son statut d'espionne pour la guilde blanche. Mais ce demi-mensonge peut être très utile : il va penser que tu sais déjà des choses, que tu as une base bien solide. Il pourra sûrement parler comme si tu le savais déjà, alors que tu ne feras que prendre des informations de ton côté. Une stratégie qui est très souvent payante.

« Et vous monsieur qui fait des affaires avec tout le monde ? Vous avez tracté avec elles, vous l'avez dit plus tôt. Mais je ne comprend pas pourquoi vous dites que c'était tendu... Après tout, vous ne faîtes pas parti de leurs ennemis non ? »

Un rictus sarcastique se dessine sur tes lèvres, et une lueur malveillante dans ton regard. Mais tout s’estompe aussitôt, reprenant un certain sérieux. Tu n'as pas fait en sorte de le cacher, parfois montrer ses réelles intentions est payant. Tu te montres ainsi sincère. Il est mal barré... entends-tu dans tes pensées. Cheshire était resté assez tranquille depuis que tu es rentré dans ce bar, spectateur de cette joute que tu vivais depuis quelques minutes. Il n'a dit que ce commentaire, mais tu ne répliques pas. Il a raison après tout. Ce petit informateur va devoir jouer ses meilleures cartes.

Tout ça devient intéressant, vraiment intéressant...

made by lizzou – icons & gif by tumblr



Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1