PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥

Le Choc Des Titans [Pv: Ryuku]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2286-alexander-bianco http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Light And Cookie Eater
Âge :
20
Messages :
316
Jewels :
143013
Date d'inscription :
27/10/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Light And Cookie Eater

Mar 12 Jan - 21:56








Le Choc

Des Titans



Un paysage plongé dans la nuit noire, illuminé d’une multitude d’éclat lumineux presque arc-en-ciel, des cris de joies partout, des gens vagabondant dans les ruelles, des trafics plus ou moins douteux ayant lieux, voilà le décor qui se dressait devant les yeux du jeune dragon. Le voilà marchant sur les terres composant Nightown, cette ambiance ainsi que ce temps le perturbait légèrement, il était aisé de dire qu’il n’appréciait pas vraiment la nuit sans doute dû à sa magie, il se sentait aussi un peu oppressé par toute cette foule l’entourant, il avait l’impression d’être au bord de la mer et de se faire entraîner par une marée, humaine dans son cas ici présent.

Il réussit finalement à échapper à l’emprise de cette foule presque en délire, mais ce n’était pas pour une paysage plus agréable, il avait fini dans les mauvais quartiers, ce n’était pas le plus dérangeant pour lui sachant son appartenance à une guilde pratiquant le trafic, mais il n’appréciait pas gaiement le fait d’être abordé pour toutes sortes d’offres que cela aille à l’achat de certaine substance jusqu’à passer du bon temps. Il finit alors par tomber nez-à-nez avec un personnage au sourire espiègle et distribuant des prospectus.

Le pauvre jeune homme ne put placer un mot, ou en tous cas, il n’aurait pu en placer un s’il possédait le don de parole. Il se fit directement agressé par l’énergumène qui lui proposait de participer à Evènement de sa vie, il s’agit d’un combat clandestin de Yao, mais pas n’importe quel Yao, la race des Guardian. Notre jeune mage afficha un air intéressé par Evènement, cela pouvait le divertir un peu puis la récompense avait l’air intéressant pour ce genre de soirée clandestine.

Alexander finit par prendre un prospectus et se rendre à l’inscription, celle-ci fut rapide et il espérait que son Tigre allait gagner rapidement les combats, il ne possédait pas de pouvoir offensif à proprement parler, mais sa grande vitesse pouvait lui donner un avantage surtout à la charge de départ. Il finit par attendre dans ce que l’on pouvait qualifier de vestiaire que l’on appelle sur le ring pour le premier tous, il y avait en tous seize concurrent, En même temps normal vu le peu de Guardian et surtout de propriétaire présent sur le continent.

Le dragon entendu enfin son nom, il montait sur le ring, un petit sourire au lèvre et assez confiant de sa victoire, il fut un peu surpris par la voix du commentateur, il avait une voix digne de ça, mais l’intonation et la motivation n’y était à vrai dire. Il fit assez rapidement abstraction de cela et s’avança sur le ring prêt à sortir son Tigre jusqu’au petit moment de peur qu’il ressentit. Il ne sentait plus autour de son cou la présence de son Yao et là un élément fit une apparition dans son esprit, il l’avait oublié au QG.

Il commençait alors à paniquer, ne sachant pas quoi faire et il pouvait voir dans la foule des gens commencé à s’impatienter, il n’eut alors d’autre choix que de lancer le Yao qu’il avait pu obtenir dans les ruines de Mu. Il lançait alors la sphère rouge et blanche sur le terrain et celle-ci fit apparaitre une carpe géante. Il était presque possible de croire qu’Alexander allait faire une crise cardiaque devant cette apparition, mais comment avait-il pu avoir cela.

Cependant le petit mage eut une autre surprise pour lui, il avait gagné le combat avec sa créature, le moment de sa victoire n’arrêtait pas de passer en boucle dans sa tête. Son poisson avait juste commencé à bouger et chanter une sorte d’air de musique et l’autre Yao qui était une panthère assez impressionnante avait fait la même chose forçant son adversaire à déclarer forfait. Les autres matchs se déroulèrent de la même façon, le pauvre était tellement déconcerté qui faisait à peine attention à ce qui l’entourait.

Il finit alors par atteindre la finale, c’est aussi à ce moment-là qu’il reprit pleinement ses esprits remarquant seulement maintenant qu’il était appelé sur le ring et surtout qu’il avait atteint le dernier match. Il courait alors vers le terrain en entendant le commentateur de sa voix exquise, mais sans intonation annoncé cela.

- Nous voilà tous ici présent pour la grande finale de notre tour, dans le camp droit nous pouvons accueillir Alexander et dans le camp gauche, Ryuku. Que ce Choc des Titans commence !!!  




Cookies d'Epicode



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2026-je-vais-t-eclater-le-crane-et-boire-ton-cerveau-a-la-paille-lvl-19-d-by-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2089-la-fiche-d-un-cannibale-givre-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Ice Breaker
Âge :
23
Messages :
176
Jewels :
107540
Date d'inscription :
22/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Ice Breaker

Jeu 14 Jan - 17:01




Journée de guilde basique, je m’ennuyais sur mon trône, regardant les quelques membres de la guilde présents en ce jour, je ne savais pas vraiment comment me distraire, avant d’invoquer mes deux yao, Zeratu et ma seigneurie, manière de faire une petite conversation.

« Bon, les gars, je me fais chier, trouvez-moi une occupation.
-Si je puis me permettre, j’ai entendu parler, quand j’étais avec mon ancien maître, de combats clandestins de yaos.
-Tu sers à rien, et je ne vais pas utiliser Zeratu quand même.
-La victoire serait bien trop simple.
-J’aurais alors un petit pari à vous soumettre. Je veux vous montrer que je ne suis pas si inutile. Vous allez y participer, combattre. Si vous arrivez en finale, utilisez-moi, vous pouvez bien sûr utiliser Zeratu avant.
-Si je gagne avec toi ? Et si tu perds ?
-Nos ordres seront vos ordres.
-OK ! »

Je rappelais donc mes yaos à l’ordre, avant de prendre la première diligence vers le port le plus proche. La route était longue et pleine de nausée, avant d’arriver au bateau, ou cette dernière était doublé et encore plus horrible.

L’escale se fit au port de Valua, à Arcadya, l’espèce de masse informe qu’était mon petit yao me signala que les combats se passaient dans un quartier de Nightown, une multitude de personnes allait m’accoster pour diverses raisons, dont celle du combat clandestin.
La route entre Valua et Nightown allait être un peu longue, j’avais donc, à mon plus grand malheur, pris une dernière voiture pour m’y rendre. Ce combat de yao clandestin allait avoir ma mort.

Nous y sommes, la ville du jeu, la ville ou l’argent est maître, et ou les brigands jouent. Je me souvenais avoir énormément travaillé dans cette ville, ayant fait couler le sang de nombreux humains, qu’ils soient bons ou mauvais. Les primes pleuvent dans cette ville comme l’eau d’une cascade.
Contournant le centre par les petites ruelles, je savais par ou passer pour rejoindre les lieux les plus malfamés de la ville, ceux où on t’accostait pour de la drogue ou une turlutte.

Les propositions étaient toute aussi alléchantes les unes que les autres, mais elles n’étaient pas celle qui m’intéressaient pour le moment. Mais il ne fallut pas longtemps pour qu’un homme vienne m’accoster, remarquant ma bague, m’indiquant qu’il y avait des combats clandestins de yao, un beau cadeau pour le gagnant, il fallait juste le suivre dans le lieu-dit.
Le chemin dans les ruelles n’était pas très long, nous arrivions assez vite dans un espèce de sous-sol, m’accompagnant dans ce qui ressemblait à des vestiaires, je pouvais déjà faire face à divers inconnus. Tous participaient sans doute au tournoi.
Je repensais au pari, je savais que tout allait bien se passer, mais si j’arrivais en finale ? J’allais vraiment devoir ce yao ? Cet être informe à la seule et unique capacité inutile ? C’était un risque à prendre, un amusement certain. Mais pour le moment, j’étais plongé dans mes pensées, n’apercevant pas les autres candidats se lever un par un.

Mon nom était enfin appelé, je me levais donc, m’avançant vers ce qui pouvait ressembler à l’arène tout en faisant face à mon premier ennemie.
C’est une voix qui avait grave la classe qui annonçait les combats, cette voix montrait que cet homme était né avec ce don et, ce destin, et cette passion de commenter les combats de yaos.

L’ennemie envoya son yao en premier, une sorte de golem assez impressionnant. Le regardant droit dans les… Cailloux ? Je fis bouger mes boucles d’oreille, qui commençaient à cracher une fumée noire, dont la course finissait à quelques mètres devant moi, en face du golem.
D’abord, les pattes, le bassin, le torse, les bras et pour finir, la tête. Le commentateur était à l’extase la plus totale quand il annonçait mon légendaire, et le combat pouvait commencer.

Bien sûr, sans plus de surprises que ça, mon yao légendaire avait gagné, et cela se faisait de même pour les autres combats. Intérieurement, j’étais en trin d’avoir honte, je m’étais donné en spectacle avec mon yao légendaire, alors que j’avais de grandes chances de devoir finir avec… Lui… L’idée me donnait des nausées. Heureusement que j’avais des pauses dans le vestiaire, et qu’une pause plus grande était donnée avant d’annoncer la grande finale.

Durant la grande pause, je ne pue m’empêcher de faire face aux moqueries de ma seigneurie, qui était en extase, car il allait pouvoir combattre dans une finale de baston de yaos. Si lui était fier, Zeratu et moi l’étions un peu moins, voir beaucoup moins.
Penser que la victoire nous passerait sans doute sous le nez n’étais pas vraiment quelque chose dont on pouvait se vanter. Mais plus le temps de se lamenter, mon nom était appelle.

« - Nous voilà tous ici présent pour la grande finale de notre tour, dans le camp droit nous pouvons accueillir Alexander et dans le camp gauche, Ryuku. Que ce Choc des Titans commence !!! »

Je m’avançais, faisant face à mon adversaire, cet… Alexander ? Sa tête me disait rien, son odeur non plus. Le regardant droit dans les yeux, je faisais en sorte de ne pas montrer ma honte et mon envie de tuer tous les spectateurs pour qu’ils ne voient pas le spectacle qu’il allait y avoir… Je n’avais pas regardé les précédents combats de mon adversaire, mais si il avait réussi à parvenir en finale, il devait sans doute avoir un yao qui lui servait pour le combat. Mais plus le temps de réfléchir, le public s’impatientait.

A ma plus grande surprise, au lancement du yao, je vis apparaître des vastes nuages de fumée d’un noir allant légèrement sur le violet. Je sautais de joie, Zeratu avait du comprendre que c’était une connerie de laisser l’autre masse informe combattre ! Je reprenais confiance en moi, ce jour allait être mon jour !

Mais ma joie retomba vite quand je vis appaître ce cocon vert à la place de mon légendaire, le public lui aussi était déconcerté, le présentateur encore plus. Mais aucun ne pouvait rivaliser avec ma honte et mon envie de le bouffer en tacos.

« P... Pourquoi ?
-Je trouvais que les fumées étaient plus accordées à ma joie sir.
-Je vais te tuer… »

Le yao était donc lancé et prêt pour attaquer, même si ce dernier était déjà en trin d’utiliser sa seule et unique capacité : pouvoir augmenter indéfiniment sa défense, mais ne pouvant ni attaquer, ni augmenter la défense de quelqu’un d’autre… Autant dire que dans le milieu de l’inutile, il est bien haut…

créée par Matrona


http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2286-alexander-bianco http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/ http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Light And Cookie Eater
Âge :
20
Messages :
316
Jewels :
143013
Date d'inscription :
27/10/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Light And Cookie Eater

Mar 23 Fév - 11:41








Le choc

des titans



Alexander était maintenant présent sur le ring, le regard de son adversaire le transperçait, on pouvait voir en lui une petite lueur de haine, sans doute une envie puissante de gagner ou ne pas être ridiculiser par le Yao stupide qu’il possédait ; cela pouvait parfaitement se comprendre dans le fond. Le dragon de lumière aurait pensé de la même façon, s’il avait du affronter une créature du même acabit. Il restait immobile laissant le temps à son adversaire de faire entrer en scène son Guardian, il est vrai qu’avec son absence, il n’avait pas pensé à observer les créatures de ses adversaires.

Il eu une certaine admiration devant la mise en scène pour l’entrer de son opposant, la fumée était d’une grand élégance, mais son visage se décomposa un peu devant la chose légèrement difforme qui apparu alors. Cela était tordu, vert avec des yeux bizarres et surtout qui donnait l’impression que la chose était morte à l’intérieur. Il finit à peu près par arriver à définir ce qu’était le truc en face de lui, on pouvait le comparer à une chrysalide. Il s’agissait peut être d’un Yao possédant une évolution, il pouvait peut être rendre la forme d’un papillon ou autres insectes plus tard.

Le mage secoua rapidement la tête pour se centre à nouveau sur le combat, c’était à lui d’invoquer son Yao tous ce qu’il y a de plus unique en ce monde et malheureusement pas dans le bon sens du terme, du moins tout dépend du point de vue des personnes. Le jeune homme prit une position digne d’un lanceur au baseball et envoya la boule sur le ring à deux mètre de la chrysalide qui lui faisait face. La boule s’illuminait alors d’une douce lumière blanche laissant alors apparaître la sublime carpe aux écailles rouges brillante.

Le jeune homme regardait alors autour de lui, il pouvait voir sur le visage des spectateurs tous le dégout pour le match qui allait avoir lieu dans l’arène. Il soupirait comme il pouvait au vu de sa condition et il regardait alors sa carpe bouger juste après que le superbe commentateur lance le match. Il pensait que la victoire serait rapide… ou pas au vu de ce qu’il pu voir sous ses yeux. Le Yao adverse était insensible à l’effet que possédait son poisson, soit ce truc était en faite super fort, soit la logique n’avait déjà plus lieux d’être ici.

Alexander avait envie de ce facepalm, mais il se contenait de le faire, il regardait alors l’adversaire pour faire ce qu’il contait faire. Il pu croiser le regard du maître de ce Guardian, il pouvait voir la même déception et honte dans son regard, comme pour lui ce Yao était un peu une déception. Le combat était à réel point mort depuis dix minutes et même les vaines tentatives du commentateur n’y pouvait rien pour garder le public captivé. Certains commençaient même à partir loin de l’arène.

Le dragon de lumière put pendant se temps là essayer de réfléchir à quelque chose pour essayer de relancer la bataille. Cependant, il ne trouva rien d’exceptionnel à faire faire à son Magicarpe. Pourtant il sentit une odeur étrange et familière venant de l’adversaire, il n’arrivait pas à trouver de quoi il s’agissait précisément, puis il eu comme une illumination, il venait de mettre le doigt dessus. Il s’agissait d’une odeur familière à celle des dragons, il n’y avait que deux genre de personnes pouvant porter cette odeur, soit un homme en ayant tué un ou ceux ayant la magie des dragons en eux.

Il était assez intrigué, mais bon avant de pouvoir lui parler directement, il devait mettre fin à ce combat, puis il n’avait pas envie de perdre la récompense semblait quand même intéressante dans le fond. Il tirait alors sur le rosaire qu’il portait au cou pour pouvoir parler quelques minutes et il se servait de ses mains pour amplifier et diriger sa voix vers le poisson rouge qui lui servait de Guardian.

-Vas-y essaye de l’attaquer, use de ton corps comme tu le peux.

Alexander eu une lueur d’espoir en lui, quand il vit son compagnon avancé doucement vers la chose verte, il espérait  qu’il pourrait faire un truc même simple pour ce combat à mourir d’ennuie. Cependant, il ne fallait pas compter sur ce genre de chose de la pars d’un animal au regard vide et inexpressif, il ne put admirer qu’un simple coup de queue de la part du poisson. Cette offensive n’eut aucun effet et surtout il semblait même que c’était son Guardian qui avait eu mal.

Le mage soupirait doucement complètement déprimé.

-Que quelqu’un m’achève là, c’est la honte quand même.




Cookies d'Epicode


HRP:
 



Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Afficher la navigation