PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥

Aller à la page : Précédent  1, 2
This is the song of ice and wind [ft. Ryuku]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Lun 28 Mar - 10:53


The song of ice and wind
ft. Edelweiss & Ryuku


Alors que tu commençais à baisser les bras, le blond t'arrête tout de suite. Tu relèves la tête, le fixant de tes pupilles bleu ciel. Tu ne fais aucune remarque sur son vocabulaire que tu trouves déplacé, jugeant préférable de ne pas t'enfoncer encore plus. Mais il a raison. A quoi bon toute cette discussion, pour quelle raison avoir fait tant de trajet ? Et c'est aux portes de la vérité que tu convoites tant que tu abandonnes ? Ah bon sang, où est passée la mage noire impitoyable et confiante que tu es ? Le dragon qui est en toi s'est endormi ? Non, tout ça est encore en toi. Tu es frustrée par toi-même, tu conserves encore tant de faiblesses que tu ne cesses d'essayer d'effacer depuis que tu as rejoint Oscuro Ocaso.

« Oui euh... excuse moi, tu as entièrement raison. Merci encore. »

Tu t'inclines poliment, montrant ta reconnaissance au mage qui veut bien t'accompagner dans cette quête qui risque de mener nulle part. Et ainsi, tu le suis en direction des montagnes, endroit le plus probable où peut se trouver ton village.

Dix ans de ta vie qui vont être retrouvés. N'est-ce pas formidable de combler enfin ce vide dans ta mémoire ? Tu as hâte de pouvoir à nouveau te souvenir d'une enfance, avoir un véritable passé sans qu'il ne soit en gruyère. Cependant, d'un autre côté, tu as un peu peur. Que vas-tu découvrir ? Est-ce qu'il s'agit d'une enfance joyeuse et innocente comme le vive la plupart des mortels ? Ou alors est-ce quelque chose de plus sombre ? Tu as peur d'apprendre des choses qui devaient vraiment être oubliées. Tu penses parfois que cette amnésie n'est pas due au hasard. Et si on voulait vraiment te cacher quelque chose pour te protéger ? Tant de questions sans réponses qui suffisent à te donner envie de reculer. Mais ce n'est pas le moment. Tu te raccroches au rythme des pas de Ryuku, avançant dans son dos à la même allure que lui. Fuir maintenant ne te ferait passer que pour une lâche et c'est vraiment tout ce que tu ne veux pas être.

La voix du blond te fait sortir de tes pensées. Il s'interroge sur ton identité. Tu le regardes méfiante, mais tu ne peux pas lui en vouloir de se poser de telles questions, c'est tout à fait normal.

« Je fais effectivement partie d'une guilde, mais elle ne joue aucun rôle dans la guerre de Mulfass. »

Tu aurais pu simplement dire que tu fais partie d'un groupe, sans ajouter de détails. Néanmoins, tu as le sentiment qu'il fallait dire si tu as une quelconque appartenance à l'un des côtés qui sont en conflits dans cette guerre civile. Tu ne sais pas si ce mage prête allégeance à l'un des deux camps, et il fallait donc être prudent en te disant neutre. Mais tu n'as pas dit de quelle guilde exactement tu fais partie, après tout il ne t'as pas demandé plus de précisions, non ?

« Je suis aussi une mage, le dragon slayer céleste pour être précise. »

Tu le dit sans aucun état d'âme, d'une phrase nette et claire. Mais au fond, tu es plutôt fière de l'annoncer. Tu possèdes une magie puissante et rare, alors il y a de quoi !

« Je te retourne ces questions, j'aimerais moi aussi connaître celui qui me guide en ces terres enneigées... »

Tu le fixes avec ton regard azur, attendant ses réponses.

Marcher dans la neige est assez éprouvant. Le vent est glacé et tu frissonnes tout de même dès qu'il frôle ta peau, pourtant bien couverte par d'épais tissus. Tu n'as pas l'habitude d'avancer dans de telles conditions, préférant le climat tempéré du grand continent. Tu es plutôt endurante, mais avec un temps pareil, il devient difficile de continuer d'avancer. Ainsi, lorsque Ryuku s'arrête pour faire une pause, tu le remercies intérieurement, car tu sais qu'il fait ça pour toi et non pour lui. Tu peux voir qu'il n'est pas épuisé, et ce malgré le peu de vêtements qu'il porte.

Il repousse la neige dans une zone circulaire et installe un feu de camp. Tu t'assois à côté de la source de chaleur, emmitouflé dans ton manteau. Même si le sol est glacé, tu l'oublie vite en te réchauffant près des flammes. Le blond revient avec de la viande pour manger un morceau. Tu mâches un bout machinalement, sans réelle envie. Ah, qu'est-ce qu'un bon petit plat dans un super restaurant te manque ! Tu espères qu'une auberge apparaisse devant vous, tel un miracle. Mais quelque chose te dit que tu devras faire avec les moyens du bord pendant quelques temps.

Ryuku romps le silence en te demandant si le chemin te dit quelque chose. Tu n'avais pas vraiment fait appel à ta mémoire pendant le trajet, et tu te dis que tu aurais peut-être du. Cela vous aurait fait gagner du temps. Tu balayes du regard, le paysage qui vous entoure. Tout est blanc de nacre. Le sol, les arbres, le ciel, c'est d'un monochrome presque lassant, mais aussi d'une beauté pure. Mais pour toi, tout se ressemble, et tu n'arrives pas vraiment à distinguer ce qui est semblable à tes souvenirs ou pas.

« Ca ne me dit pas grand chose. Tout est pareil ici. Continuons, nous sommes peut-être sur la bonne voie. »

Tu ne comptes pas te laisser abattre comme au départ de votre voyage. Tu finis ton morceau de viande avant de te relever, prête à marcher à nouveau.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2026-je-vais-t-eclater-le-crane-et-boire-ton-cerveau-a-la-paille-lvl-19-d-by-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2089-la-fiche-d-un-cannibale-givre-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Ice Breaker
Âge :
23
Messages :
176
Jewels :
107540
Date d'inscription :
22/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Ice Breaker

Jeu 31 Mar - 16:54




Il était vrai que demander à la jeune femme si l’endroit lui disait quelque chose était un peu con de ma part, nous étions en pleine forêt, tout était identique, jusqu’à la position des arbres limites. Je soupirais intérieurement, mais nous finirions bien par trouver, ce n’était pas vraiment sorcier.
Je réfléchissais à ce que m’avait répondu Edelweiss plus tôt, elle faisait donc partie d’une guilde, mais ne sachant pas de quel côté de la porte elle se trouvait, je devais quand même continuer à rester sur mes gardes, je ne savais pas si la guilde dont elle faisait partie était hostile à la mienne, je n’allais pas prendre le risque de me faire vendre à quiconque. La seconde information m’était plutôt bien intéressante, la blanche était du même sang que moi, elle était, elle aussi, une enfant de Dragon, il me fallait cette dame avec moi, un Dragon Slayer, qui plus est du vent, me serait vraiment plus qu’utile, Wugareth m’avait parlé de cette magie de Dragon Slayer, qui pouvait être aussi bien offensive que défensive, une sorte de docteur en quelques sortes, mais qui pouvait attaquer. Il me fallait ce pouvoir avec moi.

Je n’avais pas encore répondu à la question qu’elle m’avait retournée, je voulais garder un effet de surprise, même si au final, ce serait un échec, vu qu’elle ne connaît que trop bien les Dragon Slayer, mais ce n’était pas grave, j’adorais me faire désirer.

Une fois la pause finie, j’écrasais le feu et nous continuions la route en direction du premier village que j’avais en tête, il n’était plus vraiment loin, mais bon, y avait quand même une petite trotte de marche à faire, et je m’étais fait désirer assez longtemps, cependant, je réfléchissais si je devais lui mentir sur la guilde, où non, mais après réflexion, cela ne servirait à rien, et il fallait commencer à se faire connaître.

« J’ai moi aussi une guilde, qui ne prend part dans aucun des deux côtés de l’armée, disons qu’elle a son petit objectif qui ne les met pas de côté, c’est tout. Mais je ne te cache pas qu’un second Dragon Slayer serait le bienvenu, t’es pas tenté me petite ? »

J’étais sûr, au fond de moi, qu’elle dirait non, généralement, on ne lâche pas une guilde sur un coup de tête, il allait donc falloir que je sois vendeur durant tout le séjour que nous passerons tous les deux, mais sans révéler les actes commis jusqu’à aujourd’hui, pas tant que sache de quel côté elle se situe dans le monde.

« Car oui nee-chan, je suis moi-même un fils de Dragon, celui de la glace pour être précis et, comme tu as pu le constater, la température n’a aucun effet sur moi, ce qui est plutôt avantageux. »

Je parlais avec la plus grande nonchalance, sachant qu’elle avait la même magie que moi, cela coupait tout effet de surprise, pas d’étoiles dans les yeux ni de feux d’artifices, mais bon, c’était toujours une petite surprise que le hasard fasse se rencontrer deux personnes avec cette magie si spéciale.

La route avançait toujours, et nous pouvions voir les premiers toits au loin, nous arrivions au premier village, ce dernier paraissait peut-être trop bien « neuf » pour être celui dont elle me parlait, mais nous ne pouvions pas savoir, e hasard pouvait bien faire les choses, et si jamais, ce n’était pas grave, nous allions continuer, voir si nous trouvions un autre village. Mais pour le moment, nous pourrons même demander des informations aux habitants de ce dernier.

créée par Matrona


http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Jeu 14 Avr - 19:32


The song of ice and wind
ft. Edelweiss & Ryuku


Vous vous étiez remis en marche quand le blond daigna enfin te répondre. Il appartient à une guilde qui ne fait partie d'aucun des deux camps, mais ça ne veut pas dire qu'elle n'a rien à voir dans le conflit qui a lieu sur Mulfass. Une guilde de mercenaire, qui travaille au plus offrant ? Ou bien l'arrivée d'un troisième groupe dans cette guerre ? Il est dans tout les cas impliqué, tu en es certaine. Néanmoins, tu ne sais absolument pas de quelle guilde il peut s'agir, car tu n'en as jamais entendu parler. Il faut dire que le peu de temps que tu as passé sur Mulfass te rend assez peu concernée au sujet de la situation sur ce continent, même si t'es pas totalement ignorante ni indifférente. Tu ne prend pas vraiment au sérieux sa demande pour les rejoindre. Comment peux-tu accepter une telle proposition avec si peu d'arguments ? Et il sait très bien que tu fais partie d'une guilde, alors il devrait savoir que la quitter comme ça sur un coup de tête, c'est quasiment impossible. Tu n'as pas très envie de te mettre Oscuro Ocaso sur le dos...

Par contre, tu affiches un léger air de surprise quand il annonce sa magie. Tu n'es pas expressive de nature, d'où la discrétion de cet air interloqué. Un Dragon Slayer. Et bien, c'est une sacré coïncidence ! C'est le deuxième que tu rencontres, toi qui pensais pourtant que vous étiez rare. Le monde est si petit ! Cela explique son accoutrement si inapproprié par un temps pareil. Tu aimerais toi aussi, non pas être torse nu, mais simplement porter une jolie robe, comme celles que tu aimes tant, et non pas être vêtue de pulls et manteau épais qui cachent ta silhouette fine. Tu aimerais bien être le dragon slayer de... je sais pas... Blizzard ? Vent froids ? C'est possible non ? Dommage, Arya siégeait à Mu, le contraire absolu de Mulfass au niveau de la météo. Alors espérer supporter le froid de la neige, c'est pas vraiment ce qu'il y a de mieux...

« C'est logique en effet. »

Puis, tu réagis à sa première remarque, ne voulant pas le laisser en plan non plus. Il fait bien assez froid dans ce pays pour ne pas en rajouter entre vous.

« Pour répondre à ta proposition, il va me falloir plus d'arguments pour vendre ta guilde. Etre un dragon slayer ne suffit pas à m'attirer. »

Tu t'arrêtes de parler, continue d'avancer, puis le regarde.

« D'autant plus que je compte pas quitter ma guilde de sitôt. »

C'est dit, posé. S'il veut continuer, qu'il en soit ainsi, mais tu ne céderas pas facilement. Oscuro Ocaso représente beaucoup de choses pour toi, elle t'a donné un objectif, ce que tu as toujours voulu.

Vous marchiez dans la neige depuis tu ne sais combien de temps. Tu as l'impression que ça fait une éternité tant les paysages se ressemblent. Peut-être que ça fait seulement une heure, ou même moins que vous êtes partis de l'auberge. Ah, il faisait si chaud là bas ! Tu grelottes malgré l'effort de la randonnée improvisée.

« Tu as une idée de l'endroit où on peut aller ? »

Parce que pour le moment, à part tes vagues souvenirs, tu n'as absolument aucune idée de où vous aller. Tu as l'impression d'errer simplement, de marcher sans réel but et de tomber par hasard sur des endroits qui allaient te rappeler des choses. Peut-être que Ryuku sait où il va lui ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2026-je-vais-t-eclater-le-crane-et-boire-ton-cerveau-a-la-paille-lvl-19-d-by-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2089-la-fiche-d-un-cannibale-givre-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Ice Breaker
Âge :
23
Messages :
176
Jewels :
107540
Date d'inscription :
22/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Ice Breaker

Ven 13 Mai - 16:30




Elle voulait plus d’arguments ? Je pourrais en cherchais, c’est vrai, je me doutais bien que le fait que je sois aussi un Dragon Slayer ne suffirait pas, d’autant plus qu’elle m’a précisément dit qu’elle ne la quitterait pas de sitôt.

« Des arguments… Je pourrais venir tuer le maître de ta guilde si c’est l’argument que tu cherches, ça ne serait pas une tâche plus compliquée que cela, je pense AHAHAH ! »

Je rigolais bien fort après ma phrase, comme si je la disais dans le ton blagueur, mais au fond, si c’était l’argument qu’elle cherchait, pourquoi pas ? Tuer des gens, c’était un quotidien pour moi, une personne de plus ou de moins, ça ne changerait pas grand-chose à ma vie.

« Je finirais bien par te convaincre, je perds jamais espoir, tu sais. »

J’essayais de faire comme si je sortais d’une blague pour reprendre un air un peu plus sérieux, pour le moment, j’allais cacher le fait que tuer était une chose normale dans ma guilde, même si une personne ne voulant pas tuer était aussi le bienvenu, je privilégiais ceux qui en avaient marre de la guerre dans le pays, même si je doutais qu’elle s’en foutait en quelque sorte, elle n’avait pas l’air plus touché que ça par la politique actuelle.

La route continuait, les paysages étaient tous identiques, on aurait pu penser que nous marchions en surplace.
C’est alors qu’elle me demandait si j’avais une idée de l’endroit où nous pourrions allez, je restais silencieux un moment, pour réfléchir à la question.

« Pour être franc, pas plus que ça, il faut dire que malheureusement, tu n’as pas beaucoup de précisions, nous devons donc en quelque sorte faire tous les villages alentours, sauf que dans cette zone, ils ne sont pas spécialement nombreux, mais nous arrivons bientôt dans l’un d’eux, peut-être, tu auras une illumination »

Je proposais une seconde halte pour qu’Edelweiss puisse se réchauffer un peu autour d’un feu, étant donné que j’étais immunisé à n’importe quelle température, j’avais tendance à oublier que ce n'était pas le cas pour tout le monde, puis nous marchions depuis un moment depuis la première halte, je n’étais pas d’une endurance illimitée non plus.

Après avoir mangé et s’être réchauffé, nous reprenions la route à nouveau, nous n’étions plus très loin, en espérant que nous ne tomberions pas sur un tas de ruines sans vie. Franchement, ça me ferait chier de traverser la moitié du pays pour tomber sur des endroits sans aucun souffle de vie, puis ça me ferait des sujets en moins pour le jour où je serais le maître du pays.

Il était là, au loin, une sorte de village en ruine, mais à moitié reconstruit par quelques habitants n’ayant pas voulu changer d’endroit

« J’espère que tu auras des souvenirs avec ce village, sinon prépare toi à partager une nuit en ma compagnie ahahah. »


créée par Matrona



HRP:
 



Mémo code couleur de Ryuku: [color=#910606]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2350-un-lettre-grise-une-enveloppe-blanche-telle-est-edelweiss http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2374-edelweiss-le-dragon-celeste-porte-le-nom-d-une-fleur-ryuku http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2591-journal-d-une-fleur-immaculee
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige
Âge :
20
Messages :
347
Jewels :
134920
Date d'inscription :
05/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Le dragon des cieux s'appelle Blanche-Neige

Ven 10 Juin - 16:00


The song of ice and wind
ft. Edelweiss & Ryuku


Tu te tournes soudainement vers ton guide à l'entente de ses paroles. Tu le regardes avec des yeux étonnés, avant de changer d'attitude et de paraître plus méfiante, sur tes gardes. Il venait de dire qu'il pouvait tuer le maître de ta guilde pour te convaincre de le rejoindre. Il s'agit peut-être que d'une simple blague de mauvais goût, ou bien clairement une déclaration de guerre. Le ton sérieux qu'il prend après celui blagueur qu'il a pris peu avant te fait douter. Tu ne le connais pas et voilà qu'il te sort ça. Qu'est-ce que tu peux en penser ? Peut-être rien, mais tu es sur tes gardes désormais. Tu ne l'étais pas assez avant de t'embarquer dans cette aventure qui n'aboutira peut-être pas. Ce n'est pas que tu ne pense pas que ton maître est faible, bien au contraire, mais tu ne veux pas être la responsable d'une quelconque catastrophe survenant à Oscuro Ocaso. Tu n'es pas spécialement proche des membres, passant le plus clair de ton temps seule ou avec Kazuma, mais ça reste ta guilde, ta maison. Et tu ne peux pas laisser quelqu'un s'en prendre à elle...

Vous continuez de marcher, dans la neige. Etant plus méfiante, tu oublies un peu le froid et supportes mieux les températures basses du pays. Tu t'es peut-être habituée au climat aussi, depuis le temps que tu es dehors. Ryuku te rassure en disant qu'il n'y a pas beaucoup de villages dans le coin. Même si vous devez tous les faire, la mission ne semble pas infinie. Retrouver des fragments de ta mémoire ne te paraît plus en vain. Après une seconde halte où tu as pu en profiter pour te réchauffer et te reposer un peu, vous arrivez au premier village depuis Yukiryoku. Tu espères que c'est le bon, que c'est là que tu as vécu ton enfance. Tu as l'impression de toucher du bout des doigts quelque chose que tu cherchais depuis longtemps. Et aussi passer une nuit avec cet individu ne t'inspire pas grand chose...

Tu t'approches du petit hameau, car c'est ce qu'il est devenu, la plupart des maisons étant en ruine. Ce sont des fidèles à leurs terres qui sont restés, la plupart ont du partir pour un endroit plus sûr. Ceux qui restent sont peut-être des survivants du massacre dont tu te rappelles vaguement ? Puis tu te souviens des paroles d'Arya : Tu étais la seule survivante. La seule... Tu perds de ton entrain en te rappelant ceci.

Mais a-t'elle raison ? Tu n'étais qu'une enfant, elle pouvait bien te raconter n'importe quoi ! Mais alors, pour quelle raison elle te dirais que tes parents sont morts ainsi que tout tes amis ? On ne dit pas vraiment ce genre de choses à une petite fille ! Et pourquoi douterais-tu de la dragonne qui t'a élevé pendant presque dix ans ? Tu lui fais confiance, tu lui as toujours fait confiance. Pourquoi ne plus la croire alors qu'elle est partie ? Tu ne lui fais pas vraiment honneur ainsi, alors que tu lui avais promis d'être forte et de te trouver une voie, que tu te débrouillerais, que tu montrerais ce qu'elle a fait de toi à tous.

L'espoir revient quand une idée surgit : tu n'étais peut-être pas restée dans ce même village tout le temps ! Tu avais sûrement rendu visite à d'autres gens, pour certaines raisons qui sait ? Ou alors ces habitants ont repris les pierres du village pour construire leurs maisons, le matériel étant à disposition ? Il y a d'autres explications qui font que tu ne peux pas baisser les bras maintenant, pas encore.

Tu observes les maisons habitées. Tu as l'impression de ressentir quelque chose de familier, comme si ces bâtisses tu les voyais tout les jours. As-tu vécu dans un endroit comme celui-ci ? En regardant les ruines, tu ressens un pincement au coeur, le massacre étant ton souvenir le plus vif. Dans tout les cas, ce lieu ne t'est pas indifférent. Tu es certaine de trouver des bouts de réponse.

« Je peux vous aider ? »

Tu te tournes vers l'origine de la voix. Un homme d'âge assez mûr s'avance vers vous.

« Ce n'est pas tout les jours qu'on a des visiteurs... »

Il ne cache pas sa méfiance. Il faut dire qu'en temps de guerre, on ne fait pas confiance à n'importe qui. Tu le rassures en t'inclinant poliment pour le saluer et prend la parole :

« Veuillez nous excusez, je ne suis qu'une voyageuse en quête de réponses. Je viens de cette région, mais je suis amnésique. Je pensais que ce village pourrait m'aider à retrouver la mémoire... »

L'homme affiche un air suspicieux, ne sachant pas s'il doit croire ou non à tes propos. Il te détaille du regard. Tu n'as pas l'air dangereuse avec ton allure de citadine chicos. Mais il s'attarde sur ton épée accrochée à ta taille. Puis il la quitte du regard avant de désigner le blond.

« Il s'agit de mon guide. » préfères-tu intervenir, ne sachant pas comment allait réagir Ryuku.

Tu optes pour vous présenter de manière pacifiste, ce qui te semble évident. Mais l'habitant n'a pas l'air plus apte à vous accueillir :

« Passez votre chemin, nous n'avons rien à vous offrir.
- Mais...
- Allez vous-en, c'est tout ce que je vous demande. »


Il n'a pas l'air de vouloir changer de position, et ton espoir de retrouver tes souvenirs s'envole encore... Il faudra vraiment que tu te décides à le fixer un jour !

made by lizzou – icons & gif by tumblr

hrp:
 



Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Afficher la navigation