PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥

Y'a vraiment des claques qui se perdent (PV : Ryuku Yamiko)
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2448-ivy-fallen-lorelei http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2522-ivy-fallen-uc http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
25
Messages :
27
Jewels :
146000
Date d'inscription :
14/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Sam 19 Déc - 12:18
Pourquoi ?

Le froid, la glace, l’air qui vous transperce les poumons. Combien ? Depuis combien de temps Ivy n’avait pas ressentit tout ceci ?
A moindre mesure bien sur. Elle est d’ici après tout, l’été lui parait chaud, l’hiver lui parait doux. Elle qui a grandit dans ce monde de glace, soumis, corrompu.

Elle qui a traversé ses forets, chassé, traqué comme un animal blessé. Il était dur de croire à son passé quand on la voit, elle si élancé, sa taille de guêpe cachée sous une couverture chaude et douillette. Plus que tout il est dur de croire qu’elle n’est qu’une expérience de l’armée, quelque chose que l’on ne pourra jamais réparé.
Ils l’ont tué bon sang ! Ils lui ont ôté la vie pour le bienfait de Mulfass.
Ca lui donne envie de vomir, la bile lui remonte de l’estomac. Elle déteste ce pays. Elle déteste ses origine. Plus que tout, Ivy ce haït, elle se déteste pour être né dans ce monde. Le brune aurait préféré ne jamais se réveiller, rester dans ce monde doux et tendre, celui où son frère n’était pas en fusion elle, celui où il était bien vivant.

La renarde avait cette pensée à chaque réveil. Cette question futile aux milles réponses : Pourquoi.
Le tenancier frappe à la porte. Il grogne et ronfle, elle entend son pas lourd descendre les escaliers, homme futile à la bedaine outrageant développée.
Bien, elle se lève, en tenu d’Eve, elle prend une douche rapide, chaude, dénouant les muscles endolorit par la marche et la fraicheur du temps.
Elle s’habille, passant sur ses vêtements léger une cape chaude. Là elle descend les escaliers, commande de quoi manger. De la viande, comme toujours, ça écœure les pauvre malheureux présent prêt d’elle.  Elle n’en à que faire, elle mange, avale son repas, elle écoute, les ragots, les rumeurs, les peurs de ses mages qui trembles sous la nouvelle menace.

Son sourire s’élargit, elle a une piste ça y est. Après des jours de recherches, elle sait enfin où il se trouve, ça ne peut être que là, dans ce châteaux perdu au milieux d’un lac gelé.
Soit, elle se lève, elle paie, sourire aux lèvres et elle sens va, sans au revoir, sans remerciement, rien. Non pas pour eux, pas pour ceux qui osent soutenir cette armée pervertie.
Mais elle s’en va, son ventre ce calme, il est moins tordu, elle a beaucoup moins la nausée. Soit. Elle avait faim. Mettons ça sur le compte de la faim.

Suivant son instinct et les informations récolté par ci par là, elle soupirait lentement s’enfonçant longuement dans la foret qui la mènerait à ce maudit lac gelé, celui qui se trouve au finfond de Mulfass.
Combien de temps ? Une, deux, trois, quatre ou Cinq heures ? Peut être six, allez savoir, elle a du mal à évaluer le temps. Elle a simplement traversée cette forêt enneigé. Elle a pu voir ce lapin blanc qui s’active à sauver sa vie. Elle entend les oiseaux, elle se sent bien, elle se sent chez elle. Enfin entière. Dans cette nature sauvage. Tout bonne chose à une fin, son voyage aussi.

Elle y arrive, devant cette forteresse brillante sous le soleil. A tel point qu’elle en est éblouit. Ses lèvres s’étirent à nouveau mutine.
Ivy n’avait pas répondu à sa missive. Elle n’avait pas donné de signe de vie. Elle avait même demandé à la personne qui la lui avait remise de ne rien dire. Pas sur qu’il s’inquiète de son absence de réponse. Peut être était il plus fort qu’elle sur ce point. Eva renarde s’était inquiété pour lui, tout comme elle s’inquiétait pour son père. C’était compliqué.
Elle ne voulait pas être à nouveau abandonnée.

Elle remuait la tête pour laisser passer cette pensée. Elle reprenait contenance. IL n’avait pas donné de nouvelle, Ivy n’avait pas besoin de lui montré que ça l’avait affecté, il n’en avait surement rien à faire.
Avançant elle traversait le lac, elle se postait devant la porte, regardant les deux inconnus avant de demander à se qu’on lui ouvre, on se qu’on la mène au maître.
Soit.
Elle visitait alors le palais avant d’arriver dans cette pièce, avant de voir ce Dragon Slayer qui lui poser tant de soucis. Son point dans la figure c’est tout se qu’il méritait.
Alors elle se postait en face, écartant sa cape pour dévoiler son corps peu couvert elle jouait avec la lettre de ses doigts avant de planter son regard doré dans celui de son ainé. De cet enfoiré qui lui avait fait voir tant de facette du monde.

C’est quoi ça ?

Dit elle simplement en regardant la lettre.
Salut Ryuku, comment tu vas ? T’es vivant ? Tu m’as manqué, tant du chose que la chasseuse de prime aurait pu dire, tant de chose qu’elle aurait pu lui reprocher…
Mais non, ça viendrait plus tard, pour le moment elle avait besoin de réponse, elle voulait savoir pourquoi ? Pourquoi elle? Pourquoi maintenant après tant de temps sans nouvelle ?
Elle aurait pu dire qu’il lui avait manqué, elle aurait pu se jeter a son cou, lui mettre une gifle…
Mais elle ne pouvait pas. Elle voulait surtout comprendre avant que ses émotions ne prenne le dessus.  



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2026-je-vais-t-eclater-le-crane-et-boire-ton-cerveau-a-la-paille-lvl-19-d-by-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2089-la-fiche-d-un-cannibale-givre-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Ice Breaker
Âge :
23
Messages :
176
Jewels :
107540
Date d'inscription :
22/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Ice Breaker

Sam 19 Déc - 22:29




Quelle journée chiante et ennuyante… Il n’y avait rien à faire. Je m’ennuyais tellement que j’en étais réduit à avoir une discussion avec mon yao ma seigneurie sur les différents thés. Bien sûr, je n’y connaissais rien, mais ce foutu insecte qui n’avait même pas de bouche et qui parlait par la pensée était un grand fan de cette boisson, alors qu’il en a jamais senti le goût, mais bien sûr, il ne connaissait pas le sujet également. Je me demandais même comment il faisait pour se nourrir, peut-être n’avait-il même pas cette sensation ? Il ne connaîtra jamais la sensation d’avoir une délicieuse viande en bouche…

« Le thé vert reste le meilleur Sir, il en va de soi !
-Moi, je te dis que le thé noir est meilleur ! Il accompagne très bien la viande.
-Ceci n’est que futilité, il est vraiment important de souligner que le green tea reste the best en bouche ! Il a un goût si raffiné, si noble.
-Comment tu peux parler de goûts quand tu n’as même pas de bouche ? Tu bois par le nez ?
-Exactement, Sir.»


La discussion n’allait pas plus loin que ceci en débat et intelligence, car après le thé, nous changions de sujet pour parler des femmes, Ma Seigneurie se racontait être un grand Don Juan, avec une collection de filles surprenantes, je me demandais comment il faisait pour les ébats sexuels, mais intérieurement, je savais que je n’avais absolument pas envie d’avoir des détails sur la vie sexuelle d’un cocon.

La discussion commençait vraiment à devenir bizarre et suspecte quand on commençait à débattre sur la vie sexuelle d’un Yao, c’est à ce moment-là que j’aurais préféré avoir une conversation avec Zeratu plutôt que Ma Seigneurie, et puis, pourquoi ce nom de merde ? Il s’était imposé avec ce nom, mais j’aurais pu l’appeler Gérard, Bernard ou un autre nom aussi dégueulasse que sa personne, il faudra que j’y songe par la suite, mais en attendant, la bizarrerie verte avait envie d’intimité pour faire ses besoins, je ne voulais pas non plus de réponses là-dessus.

Une odeur, une forme, qui avançait. On rentre vraiment n’importe comment ici ? Faudrait revoir la sécurité des lieux, mais bon, y a que les abrutis qui braverait le climat si agressif de Mulfass.
Cependant, je connaissais la silhouette de cette femme, aussi charmante, soit-elle. Elle jouait d’une lettre entre les doigts. Lettre que je lui avais bien sur envoyée. La jeune femme pouvait m’en vouloir pour des millions de choses, mais à ce que je sache, elle avait fait comme moi, c’est-à-dire qu’elle n’avait plus montré signe de vie. Elle avait fait la morte elle aussi.

Je me levais de mon siège, écartant les bras comme si je demandais un câlin, avec un sourire aussi grand que le cul d’un éléphant.

« Ivy chéris ! Je ne m’attendais pas à te voir en mode surprise ! C’est quoi ça ? À toi de me le dire, tu sais lire, alors que moi pas ! Mais comme tu peux le savoir, j’ai envie que tu me secondes dans ce futur empire. Bien sûr, pour le moment ce n’est pas tellement peuplé, mais je compte bien remplir ce dernier. Je veux mettre le pays à mes pieds, quitte à buter tout ce gouvernement pourris. Et je veux que tu le fasses avec moi, car tu es la seule qui puisse le faire.
-Sir, quelle est donc cette splendide pousse ?
-Toi la fermes et retournes dans ta bague. »


Le Yao s’exécuta donc, car il était revenu en mode ninja sans y être invité. Je restais cependant debout, devant mon trône. Ivy était invitée dans ma demeure, je n’allais donc pas me déplacer jusqu’à elle, elle pouvait faire tout ce qu’elle voulait à l’intérieur du palais de glace.

créée par Matrona


http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2448-ivy-fallen-lorelei http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2522-ivy-fallen-uc http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
25
Messages :
27
Jewels :
146000
Date d'inscription :
14/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Lun 28 Déc - 0:23
Il lui servait un blabla grotesque. L’ayant regarder avant de dire quoi que ce soit. Combien de temps déjà ? Des semaines ? Des jours ? Des mois ? Une année peut être ? Elle ne pouvait pas le dire. Il était dure de communiquer avec quelqu’un qui ne répond pas à la lettre que vous lui avait envoyé.
Car voilà le problème, la seule lettre qu’elle lui avait envoyé et la dernière lui était revenu. Comment faire dans ce cas ? Chercher ? Oui, elle avait essayé, ça n’avait pas donné grand chose.

Bref, il s’était levé, prouvant au passage qu’Ivy n’était pas bien grande dans ce monde pour le moment potentiellement masculin.
Elle l’écoutait dans son grand discours de conquête du monde et… Et de second. Il avait pas mentit dans sa lettre alors ?
Jouant toujours de celle ci avait ses doigts elle ne quittait pas sa place. Soupirant doucement devant tant d’éloquence, devant… devant… Ce cocon qui rampait. l’affublant du nom de divine créature avant de rentrer dans une… une bague.
Un Yao ? De cette taille ? Mais a quoi pouvait bien servir un cocon ?

Soit, elle se pinçait l’arrête du nez, laissant un peu de temps entre le moment ou il avait parlait et celui ou elle reprenait la parole, se qui ne tardait guère d’ailleurs.

T’as fumé quoi ?

S’approchant un peu du blond, tout de même. elle avait vu bien pire venant de cette tête blonde, il n’allait pas la manger non plus.
Elle se mettait à sa hauteur, autant que faire ce peu tout du moins. Ivy levait sa main droite pour mettre une petite tape sur cette dernière. Puis la gauche pour faire pareille. Non elle ne rêvait pas, elle était bien en face de lui, dans un palais de glace, dans cette guilde avec peu de monde pour le moment. Elle n’avait pas vraiment vu âme qui vive… C’était fâcheux si il voulait conquérir le monde.

- Tu veux bâtir un empire sur les ruines de notre pays natal ? Et tu veux que je te seconde dans tout ceci ?


Elle même n’en revenait pas vraiment. Elle s’attendait surtout à une grosse connerie de sa part, comme le fait de lui faire traverser tout Mulfass pour se retrouver face à une lettre et un dessin lui tirant la langue, mais il était apparement sérieux.
Soit, elle allait le croire. Chasser seule n’était pas drôle alors elle allait le suivre dans cette aventure.

Ses mains toujours posée sur les joues du Dragon Slayer la Take over portait alors ses lèvres sur le front de l’homme déposant un baisé comme elle avait pu le faire par le passé. Les mains quittaient ses joues pour glisser le long de son cou, lentes, lancinantes.
Elle n’avait que faire des commérage ou encore des rares regards qui pouvaient s’attarder sur eux, pour le moment elle pensait à sa proposition.

Son regard doré dans le sien, elle tentait de voir la supercherie, mais rien, vraiment rien. Il était honnête et s’en était presque choquant.
Comment pouvait on avoir cette idée folle ? Celle de créer une guilde qui reprendrait la main sur ce pays militaire plein de controverse.

Tu es vraiment sérieux ?


La renarde voulait qu’il le lui dise, qu’il avait besoin d’elle et ses talents à ses côtés, pas seulement de ce qu’elle pourrait lui amené en force brute, mais que sa présence lui importait.
Narcissisme ? Peut être, c’était une femme fière, elle avait besoin de flatter quelque peu son ego. Il lui demandait de tout lâcher pour changer de vie. Elle ne le ferait pas sans bonne raison.

Restant ainsi, accrochée à son cou, elle le regardait dans les yeux, attendant une réponse honnête.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2026-je-vais-t-eclater-le-crane-et-boire-ton-cerveau-a-la-paille-lvl-19-d-by-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2089-la-fiche-d-un-cannibale-givre-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Ice Breaker
Âge :
23
Messages :
176
Jewels :
107540
Date d'inscription :
22/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Ice Breaker

Mer 6 Jan - 5:43




Elle me prenait pour un drogué ou quoi ? Certes, il pouvait m’arriver de prendre des substances illicites manière de faire passer le temps, mais j’étais tout de même sérieux sur ma proposition, j’aurais dû lui dire que c’était une blague, qu’elle pouvait faire demi-tour pour rentrer chez elle, mais c’est une femme, ça ne connaît pas le second degré.

J’avais l’impression qu’elle n’avait même pas lu la lettre, me posant les questions dont les réponses étaient justement à l’intérieur, faut croire que les femmes aiment se déplacer sans même regarder l’objet donné, il faudra retravailler la dessus.
Ivy se mit ensuite face à moi, avant de taper dessus, comme si elle voulait voir si cela était un rêve, comme si elle était devant un fantôme.

« Non, j’avais juste envie que tu viennes me passer le bonjour. Tu peux rentrer maintenant… Bah oui sombre crétine ! Le royaume est déjà bâti, je vais faire de Mulfass comme il est arrivé à cet endroit, tuer les gêneurs et les mettre dans l’oubli, puis je remodèlerai à ma façon. Et je veux que tu me secondes. »

Ses mains toujours sur mon visage, elle vint déposer un baiser sur mon front, ce qui me fit changer discrètement de couleur, passant du blanc au teint légèrement rougeâtre, avant que ces dernières ne glissent sur mon cou, nos regards se croisant de temps en temps.

Avant que je ne puisse répondre à sa question, l’espèce de cocon informe vert se prit la liberté de sortir de son anneau, ses yeux toujours aussi inexpressifs, ne sachant pas ou est sa place.

« Si je puis me permettre my lady, sir Ryuku compte bien prendre le pouvoir du pays. Certes, il n’y a pas vraiment de peoples ici, mais cela ne serait tarder. Le pays commence surement à être au courant de la venue de cette guilde qui va sauver le pays. Malheureusement…
-Tu vas fermer ta gueule et rentrer dans ta bague toi ?
-Bien, sir. »


C’est alors que le cocon vert retourna dans sa bague, me laissant toujours sans voix par sa dissidence. Si cela continuait, j’allais appeler Zeratu pour le remettre à sa place, lui et son inutilité.

« Je l’ai trouvé quelque part dans les bois, mais il est complètement inutile, il ne sert à rien, mais je l'aime bien. »

Nos regards étaient toujours l’un en face de l’autre, je réfléchissais à comment flatter son ego, les femmes aiment qu’on les flatte, elles sont très narcissique.
Je restais, pour le moment, silencieux, avant de m’enlever de sa légère étreinte, lui faisant signe de me suivre, une petite visite de la guilde serait bénéfique pour mon futur second.

Nous traversions en premier lieu le hall, passant devant le panneau des missions qui n’était pas spécialement rempli, la guilde était nouvelle, c’était normal pour le moment, puis il fallait que les gens aient le courage de venir dans le fin fond du pays.
Puis nous montions les marches de l’escalier principal, avant de traverser un long couloir s’arrêtant devant deux portes plutôt imposante.

Les portes ouvertes, la visite se terminait dans cette grande salle, laissant voir une énorme table entourée de fauteuil glacé avec, en bout de table, un fauteuil plus grand, semblable à un trône. Mon trône.
M’asseyant sur ce dernier, je posais ma tête sur mon poing, l’invitant à prendre place sur l’un des fauteuils, la perçant du regard, un léger sourire en coin.

« Quand j’ai visité les lieux, j’imaginais bien une salle de réunion ici, une fois que la tête de la guilde sera opérationnelle. Bien sûr, vu que tu es ma seconde, tu auras ta place juste à côté de moi, ce n'est pas génial ? Bien sûr, ton aide est importante, tu es une chasseuse, comme moi, tu es du pays, comme moi. Je connais tes compétences, j’ai besoin de toi. Puis ca fais longtemps qu’on ne c’est pas vu, j'aimerais t’avoir dans mon champ de vision, ca m’encourage du moment que je t’ai à côté de moi. »

Je flattais un peu son ego, même si ce que je pensais était vrai. J’espérais juste qu’elle n’allait pas revenir sur sa décision, et continuer l’aventure.

créée par Matrona


http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2448-ivy-fallen-lorelei http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2522-ivy-fallen-uc http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Mage de Rang D
Âge :
25
Messages :
27
Jewels :
146000
Date d'inscription :
14/11/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Mage de Rang D

Sam 19 Mar - 0:39
Il l’a traite de crétinne et elle a juste envie de lui mettre un coup de tête. En même temps y’a de quoi se poser des questions tout de même. Un DS de 21 ans veut monter sa propre guilde… Il est un peu jeune pour ça et ça il n’y a pas qu’Ivy qui le lui dira. En plus avec son caractère à la con ça aurait pu être une blague. Mais apparement pas. Il était bien sérieux, il voulait monter une guilde, abattre le système actuel pour prendre le contrôle de Mulfass.

Soit. Elle abdiquait finalement pour le laisser dans son délire, pour l’y rejoindre même. Comment dire ? C’était compliqué, il valait peut être mieux qu’elle abdique maintenant, qu’elle est sa place en ses lieux, à ses côtés. La renarde ne voulait pas en faire son ennemie, elle ne voulait pas avoir de contrat sur sa tête.
Souriant avec douceur elle se défaisait de son étreinte silencieuse, suivant le dragon dans son entre, dans cette visite guidé d’un palais entièrement givré.

Elle le regardait faire, détaillant ses muscles un à un, en peu de temps elle avait l’impression qu’il avait changé, c’était dur à imaginer, mais elle avait l’impression de le voir plus adulte, plus mature. Comme un homme pas plus un grand garçon un tant soit peu gamin. Plus sérieux peut être… Oui peut être un peu plus sérieux.
Elle avait l’impression de fois un soleil de givre devant elle, un astre solaire laissant tous les autres dans l’ombre, un à un, petit à petit. Loin, bien loin de tout.

Il ouvre la porte, laissant à Ivy le loisir de voir une immense salle simplement orné d’une table. De glace attention. Elle semble taillé pour lui et sa conquête du monde. On peut y voir 6 Sièges en tour. 6 dont un trône qui ne cesse de lui rappeler que ces pensées précédente était encore bien trop jeune.
Quel homme se ferait un trône sans se prendre pour un roi. Mulfass avait connu bien des princes, tous plus égoïste les un que les autres. Egocentrique. Narcissique. Trop de chose pour en parler. Ils avaient laisser leurs empreintes dans la neige, comme une panthère noir de jais le faisait dans une jungle, dangereux, prédateur, légendaire. Une histoire, une simple histoire d’hérétique que lui racontait son frère pour l’effrayé.
Aujourd’hui elle n’en gardait plus que le mythe et le souvenir. Une comparaison futile pour histoire d’enfant. Un rêve pour ceux qui veulent jouer les méchants.

Elle l’écouter sans tendre l’oreille, sans pour autant entendre quoi que ce soit non plus, enfermé dans ce souvenir quelque peu douloureux.
Cette famille n’était plus aujourd’hui, elle n’avait plus à s’en soucier. Son père était en Xioashi, elle était ici, avec cet ami, cet homme. Celui qui lui a fait vivre les plus belles aventures comme les plus  mauvais cauchemar.

Ses mains sur la glace de la table elle glissait doucement sur le bord de cette dernière se postant en face de celui qu’elle n’appellerais jamais ‘’Maître’’, le dévisageant quelques instant.

- Une guilde à gérer, ça peut pas être pire qu’une cité des morts à nettoyer.

Oui elle faisait allusion à cette mission absolument horrible. La première qu’ils ont fait ensemble et celle qui a su briser la glace entre eux. Ivy restera toujours heureuse de cette mission, même si ils ont faillit y laisser la vie à plusieurs reprise.
Regardant ensuite le fauteuil qu’il lui avait désigné plus tôt elle s’affalait clairement dessus, posant ses pieds sur la table avant de s’étirer faisant craquer toutes les articulations coincé, raidie par le froid.
La renarde regardait alors les autres siège, encore vide.

- Et ceux là ils sont pour qui ?

Tellement de question lui venaient en tête. Tellement….


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2026-je-vais-t-eclater-le-crane-et-boire-ton-cerveau-a-la-paille-lvl-19-d-by-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2089-la-fiche-d-un-cannibale-givre-shaporo http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Ice Breaker
Âge :
23
Messages :
176
Jewels :
107540
Date d'inscription :
22/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Ice Breaker

Lun 28 Mar - 3:00


="width:400px;text-align:justify;font-family:tahoma;">C’est qu'elle posait beaucoup de questions la femelle, elle ne pouvait pas seulement me dire oui et passer à autre chose ? Même si j’aimais énormément sa présence, les questions n’étaient pas vraiment mon fort… Mais soit, je répondrais à toutes ses questions, tant pis si je devais y passer la semaine.

« Rien ne serait pire qu’une cité de morts à nettoyer ! Je m’en rappelle comme si c’était hier… Qu’est-ce qu’on a pu rigoler à ce moment-là ! »

Je me souvenais de cette mission passée avec la renarde comme si c’était hier, une petite cité à nettoyer qui à bien failli nous coûter la vie, c’était vraiment excitant comme mission, j’en referais bien une de ce genre quand j’y repensais.

« Pour ce qui est des sièges, ils seront pour les membres supérieurs, que j’appellerais les fléaux. Ils seront là pour faire le sale boulot quand je n'en aurais pas le temps, et ils seront sous nos ordres, toi, et moi. »

J’insistais sur le fait qu’elle aussi pourrait leur donner des ordres, c’était une femme, il fallait la prendre par les sentiments, elles aimaient avoir dû pouvoir, se sentir au-dessus du monde, et cette place était parfaite pour elle.
Je la regardais droit dans les yeux, avant de me retourner et marcher vers le couloir, lui faisant signe de le suivre, j’en avais marre de rester dans cette pièce, elle était assez ennuyante avec juste deux personnes à l’intérieur. En y réfléchissant, j’aurais dû mettre des barres de pole dance et acheter des femmes qui se foutent à poil en dansant, ça aurait pu être marrant. L’idée est à retenir.

Je continuais ma marche dans le couloir, avançant vers un escalier en colimaçon, je prenais les marches pour aller à l’étage supérieur, qui finissaient leur route dans un long couloir large, avec plusieurs portes sur les côtés, la route se finissant sur une grande porte avec des bordures de glace.
Ouvrant les portes, ces dernières laissaient place à une grande salle aux couleurs de la glace, avec un grand canapé, une table basse, des bibliothèques (même si je ne sais pas lire, cela rajoute un certain style) pour finir avec un grand bureau entièrement gelé.

« Pour un grand chef, un grand bureau n’est-ce pas ? »

Je m’approchais de ce dernier, ouvrant un tiroir pour prendre l’insigne de la guilde, faisant en sorte de le cacher dans ma main.
Je m’approchais d’Ivy, tournant autour d’elle pour qu’elle se retrouve dos au bureau, avant de la soulever et la plaquer sur ce dernier avant de légèrement tirer vers le bas le col de son haut, me laissant entrevoir une partie de sa poitrine, avant de coller l’insigne de la guilde entre les seins.
Juste après cela, je pris le col de la renarde en main, tirant la jeune femme sur moi, l’embrassant furtivement, avant de la lâcher et de m’asseoir sur le canapé, sourire aux lèvres, le regard transperçant le sien.

« Maintenant, tu n’as plus le choix, tu m’appartiens. »


créée par Matrona


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1