PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥️

Ce qui est à toi est au Siamois ~ - PV : Ryuu-
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2035-karia-seiko-dragneel-la-mage-solaire http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2114-fiche-technique-karia-kagami http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
♠Lumière de l'ombre♥
Âge :
25
Messages :
361
Jewels :
92560
Date d'inscription :
22/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
♠Lumière de l'ombre♥

Dim 1 Nov - 22:55
Objectif : Elimination des deux soeurs Dragneel.

Voilà se qui était écrit sur le papier de ce mage… Il devait les abattre coute que coute. Son commanditaire ? Inconnu au bataillon. Pourquoi le faisait-il ? Pour l’argent. Les deux soeur aussi sauvage l’une que l’autre restait des proies de choix et des mages qui deviendrait avec la maturité à la fois puissant et prometteur. Chacune d’entre elles représentaient un danger et certain les préféraient morte que vivante.

Soit il était temps qu’il s’y mette.

————————————————————————

« Ryuu,

J’aimerait que l’on puisse passer un peu de temps toute les deux, juste toi et moi. Comme avant. Tu veux bien ? Si oui… Retrouve moi à Nightown, dans le café de la nuit sans fin. Je t’y attendrait. Nous ferons se que nous faisons de la soirée sur place.

Ta soeur qui t’aime.
Karia »


Karia avait posé ce mot sur le bureau de sa soeur. Bien en évidence. Elle était ensuite partie pour la journée.
Elle était aller voir les orphelins, caressant de doux moments avant des enfants qu’elle considère comme ses petits frères et soeurs. Ses enfants qui n’ont pas eu autant de chance qu’elle, qui ont perdu leurs parents dans cette chasse aux mages blanc.
La jeune mage solaire se sent chanceuse à côté d’eux. Elle n’a certes pas vraiment connu sa mère, mais elle a pu grandir avec son père et même si il n’est plus aujourd’hui, même si les choses sont compliquées. Elle a une soeur et ça elle ne l’échangera pour rien au monde.
Alors, passer un peut temps avec ses enfants, leur donner un peu, voir beaucoup d’amour, prendre soin de chacun d’eux comblait un peu le vide qu’elle avait dans le coeur.


Sa journée passée, elle avait mit quelque chose d’un peu passe partout, un chemisier et un Short, le tout accompagné de bottes. Rien qui ne montrait son tatouage, rien de ne croit au mage blanc. Simplement des vêtements qui lui permettaient de bouger avec aisance et d’être à l’aise.
Ses cheveux coupée de façon anarchiques étaient attaché le coté pour les plus longue et laissé libre pour les plus court. Ainsi elle ne serait pas trop gêné pendant la soirée.
Là elle quittait le château envolés pour finalement atterrir dans un endroit proche de la ville.
Inspirant et Expirant un bon coup elle laissait le stress de coté. Elle fuyait sa soeur depuis un long moment. il était peut être temps pour l’ainée et la cadette de renouer les liens qui s’étaient brisé au file du temps et des distance.
Karia se savait peu courageuse à ce sujet mais il fallait prendre le taureau par les cornes !

Ainsi donc pleine de regret et vide d’enthousiasme elle se rendait vers la ville où la nuit était éternelle. Suivant un chemin sinueux uniquement éclairé par la boule de lumière qu’elle avait créé à l’occasion. Cette même boule qui explosa en une vague de chaleur une fois le chemin baigné de lumière.
Elle était enfin arrivée.

La sauvageonne entrait dans la ville indigeste et corrompu. Cette même ville quelle avait déjà parcouru quelques jours plus tôt. Elle espérait simplement ne pas avoir à tomber sur les mêmes énergumène. Ne pas avoir non plus à jouer le petit couple parfait avec Ryuu. Elle était profondément sa soeur mais n’avait pas de penchant pour l’inceste et encore moins de sister complexe !
Cette fois elle casserait des mâchoires et des os, rien de plus rien de moins. Rien de bien méchant, juste un côtes histoire de leur faire comprendre qu’il ne vaut mieux pas les approcher.

Perdu dans ses pensées troubles elle arpentait la ville à la recherche de ce petit café non corrompu ou un ami l’ avait déjà emmené. L’une des très rares sortis qu’ils avaient fait avant sa mort…
Là elle se plaçait à une table en terrasse. Profitant de l’ambiance avoisinante et de cette esprit de fête pour siroter un milk-shake menthe chocolat. 
Elle n’avait plus qu’à attendre et à décédée sur place. Elle stressait beaucoup pour rien au final.

http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/forum?tt=1 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t91-silverdragon-tech-uc http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/forum?tt=1
♛ Fondatrice » Ame De Dragon
Âge :
23
Messages :
2945
Jewels :
211895
Date d'inscription :
16/07/2012

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
♛ Fondatrice » Ame De Dragon

Dim 15 Nov - 4:27
HRP : Ma co et mon pc buguant à mort, je fais la mise en page tout à l'heure. ♥

Émergeant à son rythme de son profond sommeil, la jeune rose roula dans son lit, comme à son habitude, s’enroulant au passage dans sa couette douillette. Ouaip, elle n’avait pas du tout envie de se lever, mais je pense que cela peut se comprendre, surtout quand on est maître de guilde et que beaucoup de choses reposent sur vos épaules. Vous levez le matin signifie que vous acceptez ce poids, cette croix qui pèsent sur vous et que vous devez trimbaler partout où vous vous rendez. Ryuu était forte, mais elle n’était pas invincible et cette guerre commencée à la fatiguer. Mais pas seulement. Cette marque qui la brûle dès que la colère envahie son corps et qui se repend sur son corps petit à petit. Une question persiste. Qu’adviendra-t-il une fois que cette marque se sera emparée de son corps entier ? Sur cette pensée, la jeune femme lâcha un léger soupir avant de prendre son courage à deux mains pour se redresser dans son lit, balayant la salle du regard à la recherche de ses fringues déjà prête. Oui parce que, sortir de sous une couette bien chaude, n’est jamais agréable quand il fait froid. Alors le premier objectif de la journée, où plutôt le second, est de s’habiller le plus rapidement possible pour ne pas grelotter trop longtemps. Le premier objectif étant de se lever du lit.

Ryuu poussa sur ses bras et sorti donc ses jambes de son lit, posant les pieds sur le sol pour se lever une bonne fois pour toute. Elle retira sa nuisette qu’elle laissa trainer par terre et s’emparer des bandes qu’elle enroula autour de sa poitrine rapidement, puis de ses vêtements qu’elle enfila aussi vite qu’il ne le faut pour dire « oups ». Elle s’approcha ensuite de son miroir, examinant son reflet dans le miroir de sa chambre pour voir si tout était en ordre et un détail la frappa de plein fouet. Sa chevelure désordonnée. Gonflant les joues, elle se saisit d’un élastique et les attache en queue-de-cheval avant d’attraper son bonnet, son katana et ses divers bijoux qu’elle enfila en descendant les escaliers qui menaient au hall de la guilde. Elle le traversa, salua les membres de la guilde présents sur les lieux et s’enferma dans son bureau comme la plupart des matins. Tout ceci pour prendre confortablement possession de sa chaise qui n’a rien de très confortable pour signer divers papiers et trier les ordres de mission pouvant être acceptées par la guilde. Mais pour une fois, son regard ne fut pas attiré par la pile de papiers qui dormait sur le coin du bureau, mais pas une enveloppe, bien que blanche et simple, son nom était inscrit dessus.

La rose se saisit de l’enveloppe et ne se fit pas prier pour l’ouvrir. C’était quoi ? Un gros chèque ? C’était bien mieux que ça en réalité. Elle déplia le papier et le parcouru du regard sans cacher sa surprise. C’était une lettre. Ou plutôt, une invitation de sa sœur. Karia. Autrement dit, du bras droit de la guilde. Leur père avait confié le rôle de maître de guilde à Ryuu dans la lettre qu’il avait laissée avant de disparaitre. Exigent que Karia soit bras droit. Durant les années d’absences involontaires de la rose, c’était sa sœur qui avait occupé le poste de maître et à son retour, Ryuu avait pris place sur le trône de Fairy Tail. Elle ne s’y attendait pas en revenant au quartier général, surtout après autant d’absence et elle ne peut le nier. Elle culpabilisait constamment à l’idée d’avoir pris la place de maître à Karia, qui avait gérer ce rôle quelques mois, voire quelques années, alors qu’elle n’était qu’une gamine.

Malgré la surprise, la lettre de sa sœur lui faisait plaisir. Elle l’invitait à sortir ensemble pour se voir en dehors de la guilde et de tout ce qui s’y rattache. Le seul petit bémol était le lieu de rendez-vous. Nightown. Cette ville que la dragonne ne pouvait voir. Même si elle adorait la nuit, cette ville à l’apparence accueillante et jolie n’est en fait rien de tout ça. Crime, drogue, sexe, trafique et marché noir, c’était les mots d’ordre dans les ruelles de cette cité. La demoiselle fixait longuement le papier avant de lâcher un soupir et de sortir de la pièce, katana à la taille, pour se rendre dans la salle des passeurs. En un rien de temps, elle fut téléporter dans la ville et non loin du lieu de rendez-vous. Moins elle traînait dans les rues de cette ville, mieux elle se portait. Elle traversa les ruelles d’un pas attife et en un rien de temps, elle se retrouva devant la terrasse du bar où Karia l’attendait. Et elle ne mit pas longtemps à trouver sa sœur. Cette dernière était assise sur la terrasse, sirotant une boisson que Ryuu ne pouvait définir de là où elle se trouvait. Elle s’approcha puis stoppa le pas à quelques mètres de la demoiselle, placée dans son dos. Avec toute cette précipitation, elle avait omis un détail. Comment était-elle supposé se comporter ? Réagir ? Cela faisait des années qu’elles ne s’étaient pas retrouvées seule à seule et encore moins dans un lieu tel qu’un bar où généralement, il fait bon de s’y détendre. Elle se torturait l’esprit inutilement et elle le savait très bien. Cette pensée l’énerva légèrement, mais elle inspira légèrement pour calmer ses sentiments négatifs et ainsi ne pas éveiller la marque qui repose sur son dos. La dragonne secoua le visage, puis elle s’élança finalement pour dépasser sa sœur et se placer devant elle. La tactique ? Essayer d’être simplement elle-même, malgré ce masque d’homme qu’elle porte.

« Hoïï ! Tu m’attends depuis longtemps ?! »

Dit-elle en installant sur la chaise en face de sa sœur, réajustant au passage son sweet noir un peu grand pour elle.


http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2035-karia-seiko-dragneel-la-mage-solaire http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2114-fiche-technique-karia-kagami http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
♠Lumière de l'ombre♥
Âge :
25
Messages :
361
Jewels :
92560
Date d'inscription :
22/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
♠Lumière de l'ombre♥

Dim 27 Déc - 22:18
Elle regardait l'allée pleine de vice d'un air distrait, jouant avec la paille de son milkshake. C'était d'un risible, vraiment. Une prostituée qui cherchait à se faire quelques Jewels. Un dealer en manque qui n'avait strictement rien d'autre à faire que d'attendre un client. Tant de choses que nous ne pouvons pas vraiment savoir, connaitre ou dire.
Karia s'ennuyait finalement assez pour laisser son regard divaguer un peu partout. Tant de choses à voir si l'on fait attention à ce qui nous entoure.
Elle aspirait le liquide avec sa paille, les joues dans la paume des mains. De quoi faire un véritable cours sur la sociologie. Ca lui permettait au moins de ne pas penser à ce qu'elle pourrait dire ou faire avec sa soeur.
La reine solaire ne pensait, enfaite, à rien d'autre pour le moment que ce sentiment partagé… Ou tout se passerait bien, ou tout se passerait mal.
Elles étaient tellement… Etrangères maintenant. Pourtant, Karia pouvait se souvenir des moments sereins passés avec sa soeur. Ses moments où elles jouaient ensemble, ses moments de douceurs quelles avaient pu passer ensemble. Tant de choses.

Enfin, la mage sursautait en entendant quelqu'un parlait. Elle n'avait pas fait attention à son entourage, elle n'avait pas fait attention aux bruits, aux présences qui pouvaient effleurer son être. Elle faillit avaler de travers sa gorgée, toussant un peu avant de relever la tête et sourire en voyant sa soeur, ou plus présentement, son frère, qui prenait place en face d'elle, cachant ainsi la vue de cette vie de dépravation.
Pourtant, vue d'en haut, cette ville pouvait être tellement belle.
Souriant doucement, elle fit signe au serveur de venir les voir, réajustant sa position sans pour autant faire paraitre le stress. Rien de pire pour elle que de montrer la moindre faiblesse.

-- Non, ça va. Je suis arrivée depuis pas longtemps.

Disait elle avec le sourire alors que son verre était tout de même déjà à moitié vide. Heureusement que ce n'était pas de l'alcool, cela aurait pu devenir fâcheux si elle était déjà a moitié soule alors que sa soeur venait d'arriver.
Le serveur arrivait alors que la demoiselle regardait sa soeur, détaillant son aspect masculin au combien trompeur. Elle était vraiment forte… C'était compliqué de savoir le vrai du faux. Pour Karia c'était moins compliqué. Son physique et sa facilité à jouer un rôle lui permettait de prendre le rôle d'un mage noir sans soucis. Elle n'avait pas de remord, pas de mauvaise conscience.

Bref, laissant sa soeur commander, elle ne perdait en rien son sourire, attendant qu'elle soit servie pour finalement reprendre son verre et porter la paille à sa bouche, aspirant le liquide. Elle avalait finalement.

-- Je suis désolée… Je sais que Nightown n'est pas vraiment l'endroit le plus calme et le plus sécurisé, mais je me disais qu'on pourrait tout de même s'y amuser. C'est le seul endroit où on peut aller dans un parc d'attraction. Puis, je dois dire qu'on m'a fait monter dans la grande roue y'a pas longtemps et c'était vraiment cool. On devrait essayer. La maison hantée est cool aussi !

Elle parlait trop. Beaucoup trop. Elle avait besoin de ça, oui la rose avait besoin de meubler le silence pour lancer les choses et faire de ce moment quelque chose de magique qu'elle n'oubliera pas.
Qu'elles n'oublieront pas. Un moyen pour elle se renouer avec sa soeur et de redevenir aussi proche qu'avant. Ryuu lui manquait, elle lui manquait horriblement…

- Alors, tu veux faire quelque chose ? Bouger serait cool.

Disait elle en fronçant légèrement les sourcils. Elle se sentait épié depuis quelques minutes, une impression lourde pensant sur ses épaules.



http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/forum?tt=1 http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t91-silverdragon-tech-uc http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/forum?tt=1
♛ Fondatrice » Ame De Dragon
Âge :
23
Messages :
2945
Jewels :
211895
Date d'inscription :
16/07/2012

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
♛ Fondatrice » Ame De Dragon

Sam 19 Mar - 1:18
E
lle ne savait que trop quoi penser de la situation. En réalité, elle ne s’était pas vraiment préparé mentalement à se retrouver face à face avec sa sœur, même pour un moment de détente. Elle ne pouvait pas s’empêcher de stresser, voir même d’angoisser lorsqu’elle doit lui parler, la croiser à la guilde ou quoi que ce soit d’autre qui est en rapport avec elle. C’est pourtant dingue. Elles étaient sœurs, mais toutes deux étaient idiotes au point de fêter une bonne fois pour toute leur retrouvaille après tout ce qui s’est passé dans la vie de l’une et l’autre.

L
’une avait grandi auprès de son père, à la guide, mais avait dû essuyer la disparition et l’absence d’une sœur aimée et ainsi grandir avec un sentiment de manque, de frustration, d’incompréhension voire même un sentiment de rancœur et de peine. L’autre avait grandi enfermé entre les griffes de l’homme qui tétanise le monde. Torturée, rabaissée, blessée, meurtrie. Elle avait dû se forger un caractère bien trempé et solide pour survivre, malgré le manque de sa famille, la peine, la souffrance et la pression d’être torturé jour après jour pour dévoiler l’emplacement du quartier général de la guilde. Pourquoi cette information était-elle aussi cruciale pour ce type ? Simplement parce que Fairy Tail est la guilde qui n’a pas peur de se dresser devant l’empereur et ses pantins et qu’il sait qu’un jour, il rencontrera un échec et mat à cause de cette dernière.

R
yuu observait rapidement la ruelle plutôt animée par les rires et les cris des gens qui la peuplé. Elle s’enfonça dans sa chambre sans pour autant s’affaler sur cette dernière et siroté le verre que lui avait apporté le serveur quelques minute, plus tôt. Elle restait perplexe quant à la cause qui l’avait amené ici. Karia lui fera faire tout et n’importe quoi visiblement. S’il y avait bien une ville que la rose ne supportait pas, c’était Nightown. Bruyante, surpeuplée et mal famée. Mais sa sœur marquait un point et il n’était pas minime. Cette ville abritée entre ses murs, le seul parc d’attraction trouvable à plusieurs kilomètres à la ronde. Un parc d’attractions… Ouaip. Ryuu écoutait sa sœur lui raconter sa petite aventure dans ce dernier. Elle se demandait avec qui elle avait pu y aller, mais il faut croire que la déesse solaire n’avait plus besoin d’elle, elle avait des amis avec qui se divertir. Écouter Karia lui parler du parc lui rappeler Oh combien elle n’avait pas pu profiter de son enfance et s’amuser. Dès son enlèvement à ses 12 ans, les mots rires, amusements, jouets avaient disparu de son langage pour laisser place aux lourds mots : mort, douleur, tristesse, haine et colère, qui lui valait sa magnifique marque de l’empereur sur sa nuque. Une marque qui, dès qu’elle ressent une once de colère ou de haine, la brûle, la torture mentalement et se répand sur son corps comme si ce dernier lui appartenait.

L
a rose secoua discrètement le visage pour sortir de ses songes sombres et afficha un léger sourire à sa sœur lorsque cette dernière lui adressa une nouvelle fois la parole, lui demandant si elle voulait faire quelque chose. Que pouvaient-elles bien faire dans cette ville ? Il y avait pas mal de chose à faire. Elle pouvait aller danser, faire la fête, faire un bowling, boire comme des trous, draguer, bien que draguer ensemble serait peut-être un poil malsain. Puis soudain, illumination. Elles étaient à côté, alors pourquoi pas ?!

« Tu sembles adorer le parc d’attractions. Autant y faire un tour. Ce sera toujours plus sympa qu’une ruelle bourrée de prostitués et de trafiquants de drogues qui se pensent discrets. Puis je t’avoue que j’ai toujours eu envie de goûter des churros et la barbe à papa. »


D
ur ces mots, un léger sourire peint sur les lèvres, elle s’extirpa de sa chaise en déposant quelques pièces sur la table en bois, bu cul sec son verre et réajusta son sweat avant de prendre la route vers le parc.

M
aison hantée, grande roue, carabine, barbe à papa, churro, glace, gaufre. Ouai, tout ça devenait de plus en plus intéressant aux yeux de la dragonne qui redescendit en enfance à l’instant même où elles pénétrèrent dans le parc. Des lumières clignotantes partout, des attractions en mouvement, des vendeurs de divers trucs à manger. Quoi de mieux pour renouer des liens avec sa sœur qu’un lieu qu’elle adore et qu’on veut soit même découvrir ?




Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Afficher la navigation