PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Bonjour à toutes et à tous,
je vous annonce que Kalerya Entre Monde ouvre ses portes !
Je vous invite donc à nous rejoindre sur le forum à l'adresse suivante :
http://kalerya-entre-monde.forumactif.org/


Au plaisir de vous revoir mes lucioles d'amours ♥️

Mission : L'Arbre Gardien (PV Alsanna et Sélène)
http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2037-chronique-d-un-mort-vivant-presentation-de-lauren http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/t2058-fiche-de-la-necromancienne http://fairytail-rebellion.lebonforum.com/
Undead Necromancer
Âge :
22
Messages :
61
Jewels :
89558
Date d'inscription :
22/09/2015

Carte d'identité
Caractéristiques:
Magies & Armes:
Relations:
avatar
Undead Necromancer

Mar 20 Oct - 16:12

Mission : L'Arbre Gardien



Peu de voyageurs passaient dans ce coin d'Arcadya, et cela se sentait. Les habitants du coin ne devaient visiblement pas voir tout les jours des passants ou de simples vagabonds, passant par là au gré de leurs voyages. La jeune femme le sentait simplement à leur regard : Ils étaient mal à l'aise.

Lauren était presque dépitée. Cela faisait quelques jours qu'elle s'était réveillée de son long sommeil, et pourtant, bien qu'elle s'était elle s'était très vite acclimatée à cette nouvelle époque, au point de se surprendre elle-même, elle avait dû constater une horrible évidence qu'elle n'avait même pas réalisée elle-même au premier abord : Sa magie avait régressée.

Pas seulement la puissance de ses invocations, qu'elle avait libéré avant de se plonger dans son long sommeil, mais toute ses capacités, de manière globale, avaient beaucoup régressées, au point qu'elle avait désormais le même niveau qu'elle avait en étant adolescente. Les causes étaient multiples, principalement à cause de son temps de sommeil, mais elle savait que ce n'était pas la seule raison. Elle était pratiquement certaine que le puissant choc émotionnel qu'elle avait reçu lui imposait des limites contre sa volonté. Le travail psychologique qu'elle allait devoir accomplir pour revenir à niveau allait s'avérer colossal. Fort heureusement, ses capacités physiques en elles-mêmes n'avaient pas tant régressées, vu que son corps fonctionnait par magie. Malgré sa carrure qui aurait fait passer les mannequins du magasine qu'elle avait feuilleté quelque jours plus tôt pour des championnes de body-building, elle était toujours capable de déployer une force supérieur à celle d'un humain lambda. Elle s'était entrainée avec Brynn et avait heureusement pu constater que ses capacités martiales, elles n'avaient pas trop diminuées. Elle avait également pu le constater lorsqu'elle magnifiquement envoyé chier un jeune homme qui avait essayé de la traduire avec une méthode particulièrement lourde. Ce qu'elle avait pris pour une simple gifle lui avait brisé le nez et la maxillaire supérieure, forçant la jeune femme à le porter jusque chez le guérisseur le plus proche pour éviter que sa blessure empire.

____

Depuis quelques jours, elle marchait à travers Arcadya avec plusieurs buts en tête. Le premier était d'enquêter sur un mystérieux incendiaire qui frappait la région depuis un bout de temps, que Lauren soupçonnait d'être d'origine spectrale mais sa nature imprévisible avait fini par la mener sur une fausse piste, alors actuellement, elle se concentrait plutôt sur son second but : En apprendre un maximum sur les différentes guildes pour pouvoir éventuellement en intégrer une. Bien qu'elle était plutôt tentée par la proposition de l'homme qui l'avait éveillée, Shaporo, de rejoindre la guilde d'Eternal Rain, elle avait laissé en suspens la proposition et cherchait d'abord à rencontrer des mages d'autres guildes pour se faire une meilleur idée. De ce qu'elle avait appris à l'heure actuelle, si on excluait Fairy Tail, Dark Chess, qu'elle connaissait de réputation, et Eternal Rain, trois autres guildes avaient attirés sont attention : Rebel Gale, Oscar Ocuso et Mammon's Market. Elle espérait pouvoir rencontrer un membre de chacun de ces guildes et ainsi pouvoir se faire une bonne idée de la situation actuelle. Ainsi, elle participait à des missions, enregistrée simplement en temps que mage solitaire, elle proposait son aide tout en grapillant un maximum d'information sur ses équipiers d'un jour.

____

La mission du jour auquel elle participait avait un bien étrange intitulé. Ayant étudié pendant des années et des années le fonctionnement des âmes, elle avait déjà entendu parler de l'Arbre Gardien, mais il avait toujours été considéré comme une légende parmi les nécromanciens. Un arbre qui servait de refuge aux âmes des défunts, elle ne savait pas trop quoi en penser. Sachant qu'une âme ramenée perdait tout souvenirs de son temps passé dans "l'Au Delà", personne n'avait jamais pu confirmer ou se trouvait ces âmes. La théorie de Lauren à ce sujet était la suivante : Il devait exister plusieurs endroits de la sorte pour contenir les âmes des défunts, et cet arbre gardien devait être l'un d'eux. Elle savait cependant que certaines âmes errantes se matérialisaient dans le monde des vivants sous forme de spectres et, si certains étaient inoffensifs, d'autres étaient particulièrement dangereux pour les humains. Etant une spécialiste dans le domaine, elle s'était proposée d'office pour la mission.

Deux autres personnes devaient la rencontrer, mais elle ignorait tout d'elles. Sur l'ordre de mission ne figurait que le point de rendez-vous et rien d'autre, peut-être pour éviter que des informations fuitent au sujet de la position de l'arbre. En tout cas, elle y était finalement arrivée, au fameux de point de rendez-vous. Il n'avait rien de bien extraordinaire, simplement une auberge. A l'intérieur, il n'y avait que quelques personnes, et à première vue, elle était incapable de dire si ses deux équipiers étaient déjà arrivés. En tout cas, elle reconnu tout de suite son commanditaire, une silhouette enveloppée dans une grande cape sombre, cachant son apparence aux yeux des autres clients de l'auberge. Cela dit, l'atmosphère était étrange, et elle avait l'étrange impression d'être observée. Ce n'était peut-être qu'une impression, mais elle ne voulait pas prendre de risques.

"Brynn... est-ce que tu peux jeter un œil pour moi aux alentours ? C'est peut-être juste un mauvais pressentiment, mais je préfère assurer mes arrières."


L'Âme de son gardien se matérialisa à ses côtés. De part sa nature de nécromancienne, elle était la seule à pouvoir le voir, d'autant que contrairement aux âmes classiques, l'âme de Brynn était liée à elle et elle seule, comme un familier.

"Comptez sur moi, maîtresse."


L'âme bleutée du guerrier squelettique s'éloigna lentement de Lauren. Bien qu'il ne pouvait pas trop s'éloigner sous cette forme, il pouvait néanmoins regarder à des endroits auquel sa maîtresse n'aurait jamais pu penser. Si les nécromanciens étaient aussi difficiles à surprendre, c'était en grande partie à cause de leurs familiers. A peine arrivée, à sa hauteur, la jeune femme aux cheveux cendrés se pencha vers l'homme encapuchonné pour s'adresser à lui.

"C'est vous mon contact ? Je suis une des mages ayant répondu à votre demande. Je m'appelle Lauren. J'ignore si mes deux équipiers sont déjà arrivés ou non. J'espère que mes capacités suffiront pour accomplir la mission que vous avez à me confier."


Elle s'assis à la table face à lui, rabattant sa frange pour dissimuler un peu en vain la profonde balafre qui lui taillait la joue entre l’œil et l'oreille. Il ne lui restait plus qu'à attendre l'arrivée de ses deux équipiers, ou à les chercher du regard si ils étaient déjà là.




avatar
Invité
Invité

Mar 27 Oct - 21:27


L'ennui total. Oui, c'était le qualificatif le plus simple et le plus évident sur la situation de Sélène. Elle venait de remplir un contrat: voler les documents de divorce d'une femme qui comptait mettre son mari sur la paille. Le gentilhomme avait promit une belle récompense à Sélène si elle parvenait à les récupérer, mettant ainsi tous les arguments de sa future ex-femme aux oubliettes. De là à savoir si le mari avait raison de faire ça ou si sa femme était dans le droit de vouloir le ruiner, la pie s'en moquait. Elle était payée, le reste n'avait aucune forme d'importance.

C'est donc avec un beau petit pactole que Sélène s'était rendue dans une auberge, avait bu jusqu'à plus soif et semant pas mal la pagaille au passage durant une bonne semaine. Bien qu'au début cela soit amusant, voir fun comme elle aime le dire, à un moment l'ennui finit par arriver et là... C'est nettement moins plaisant. Ce fut donc le dernier matin à l'auberge, gueule de bois oblige, qu'elle remarqua une annonce pour une mission. Habituellement, elle ne s'occupait pas trop des missions pour les mages, elle se contentait des contrats de "récupération" comme elle aimait les appeler. Mais pour une fois et après trois jours de glande dans cette auberge, elle voulait se dégourdir les jambes. Une histoire d'arbre gardien, de protection du dit arbre ou d'un truc du genre. En gros: une simple mission d'assistance et sécuriser une zone. Pas trop dans les cordes de la jeune femme et pourtant avec son pouvoir on aurait pensé qu'elle était douée pour ça. Mais bon, la magie ne fait pas tout, le caractère du mage influence particulièrement son utilisation. La pie voleuse prit donc ses affaires: un sac avec quelques babioles, un carnet de voyage, un bloc note, des crayons, du maquillage, quelques sous-vêtements, un peu de nourriture, de l'eau et surtout: des herbes contre la migraine et la gueule de bois.

----------

Et c'est ainsi que Sélène s'était retrouvée dans un trou perdu: le trou du cul du monde comme elle l'avait si bien qualifié à haute voix avec comme seul public des oiseaux dans les arbres. Elle se posa sur un gros caillou, déplia sa carte où elle avait noté le point du rendez vous et après plusieurs secondes, elle poussa des jurons. Cette idiote s'était trompée de coté depuis une bonne centaine de mètres et avait donc dévié vers le sud alors qu'elle aurait du continuer à l'Ouest! Agacée et frustrée, elle se releva d'un bond, lança un regard noir au sol, en bas de son perchoir. Elle tendit alors la main et une sorte de petite vitre gris foncée presque noire se forma. Pas bien grosse, celle-ci devait l'être suffisamment pour que Sélène y pose un pied. La jeune femme sauta et se laissa retomber avec force sur la barrière d'énergie du nom de "Repulse". La barrière vibra un instant comme si elle allait céder puis elle repoussa avec une onde de choc la jeune femme qui fut projetée dans les airs. Grimpant à six ou sept mètres de haut, Sélène hurlait de rire en étant un coup la tête en bas puis en haut. Lors de de sa chute, elle fit apparaitre un autre repulse, s'en servit pour s'amortir et se faire projeter encore et encore. Bondissant de façon grossière dans la foret, cette façon de faire allait lui faire rattraper le temps qu'elle avait perdu, évidemment, un bon repas et une bonne sieste serait ensuite de rigueur. Et puis bon... C'était juste une simple mission d'assistance, elle pouvait bien se lâcher avant, ce n'est pas comme si elle allait vraiment se battre, non?

Deux bonnes heures plus tard, la pie voleuse marchait tranquillement sous les regards insistants des badauds du coin. Elle épousseta le foin qu'elle avait sur les épaules et dans les cheveux en souriant comme si tout était normal. Bon, être tombé dans une charrette de foin pour amortir sa chute après plus d'une heure de sauts avec son pouvoir, il fallait bien qu'elle trouve un moyen d'arrêter, sans se tuer. Et il ni avait pas de point d'eau. Elle pensa machinalement qu'une barrière avec un effet aqueux ne serait pas du luxe et qu'elle devrait travailler ça tôt ou tard.

Elle jeta un regard à sa carte, vit le point de rendez et chercha devant elle: c'était une auberge. Ouvrant la porte à la volée, elle entra d'un pas décidée et dévisagea les personnes à l'intérieur. Tout le monde l'observa. Certains avec des regards plus insistants, d'autres disaient quelque chose à l'oreille de son voisin. A croire que c'était rare les jolies jeunes femmes aux cheveux bleu qui se promène en mini-short et bikini! Sélène repéra un homme encapuchonné et une jeune femme à coté, femme un peu étrange qui donna un frisson dans le dos de la pie. Où était ses équipiers? Et surtout: où était le contact? Se remémorant les conseils et l'entrainement de son vieux pervers de maitre, elle se souvint que quand on devait rencontrer son commanditaire, il fallait chercher le mec le moins suspect possible. Pourquoi? Car quelqu'un qui a des problèmes ou qui a de mauvaises intentions -dans le cas d'un vole- cherchera toujours à passer inaperçu. Donc, le mec cagoulé était déjà à exclure: trop louche, trop cliché. Ou alors, c'était un idiot et s'il avait des problèmes aux vues de sa tenue, il en aurait bientôt d'autres... Se dirigeant vers le barman, elle s'installa au comptoir.

"Une pinte de bière, un truc à manger aussi! Elle fit tomber quelques pièces devant elle. Puis en sortit encore quelques unes. Et ça, c'est si vous auriez l'amabilité de me renseigner mon cher monsieur."

L'homme derrière le bar lui lança un regard étonné. Ses yeux verts semblèrent hésiter un instant, puis à travers sa grosse barbe hirsute on put voir un sourire. Surement suite à l'appel du gain ou juste qu'il venait de trouver une cliente généreuse ou amusante.

"Vous désirez savoir quelque chose en particulier?
-Oui, enfin trois fois rien. Vous avez des habitués ici? Des gens de passage?
-Cette jeune femme est surement de passage... Première fois que je la vois. Il indiqua la femme qui avait fait frissonner Sélène. L'homme a coté est un habitué, un pilier de bar comme on dit souvent. Il est malade et sa peau est... Cloquée... D'où sa capuche. Sinon il y a eux et eux qui sont des habitués. Et enfin, il y a cette homme qui est ici depuis quelques jours."

Le barman avait indiqué du doigt chaque personne qu'il énumérait et Sélène avait lancé un bref regard à chaque fois. Le dernier était une homme, d'âge moyen avec des cheveux coupés très court pour ne pas dire qu'il faisait presque chauve. Il avait une cicatrice au menton, des yeux bleus et il portait une tenue de voyage lambda. Sur ça, l'homme au comptoir servit sa bière à Sélène et lui déposa une assiette de pommes de terre cuitent à l'eau avec un gros morceau de lard, qu'elle s'empressa de dévorer.

Mastiquant le lard fumé qui avait un gout délicieux, Sélène lançait des regards au vagabond: pour elle, c'était forcément lui son contact. L'autre avec la capuche était apparemment un habitué et il devait avoir la gale ou une saloperie du genre. Reste qu'elle allait attendre de voir si quelqu'un bougeait, c'était le plus simple à faire pour éviter de se faire griller par une tierce personne mal intentionnée. Elle eut un rictus amusée, d'habitude c'était elle la tierce personne fouteuse de merde, dire que pour une fois elle allait presque aider la veuve et l'orphelin. Bon d'accord, dans le cas actuel, elle allait protéger un vieil arbre, surement des insectes ou des mauves herbes. Elle ignorait encore dans quel pétrin elle venait de se fourrer...

Page 1 sur 1